Mon essai longue durée du Citroën C3 Aircross BlueHDi 120

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

Mon essai longue durée du Citroën C3 Aircross BlueHDi 120



Pendant une semaine, j'ai l'occasion d'avoir à l'essai le SUV urbain de chez Citroën, le C3 Aircross. J'ai choisi de prendre le C3 Aircross car je ne l'avais pas conduit beaucoup lors de sa sortie et je souhaitais l'avoir plus longuement pour le tester car, je dois vous l'avouer, je n'avais pas un grand coup de cœur pour ce modèle contrairement à la C3 ou au Cactus.


Me voilà donc avec le Citroën C3 Aircross que j'ai choisi d'essayer en diesel avec le BlueHdi 120. Pourquoi le diesel ? Parce que je suis convaincu que cela reste une bonne motorisation, parce qu'il consomme moins qu'un essence et que sur ce type de véhicule, haut et plus lourd ce n'est pas négligeable. Dotée de la finition Shine, le C3 Aircross Blue Hdi 120 est également associée à une boîte manuelle à 6 rapports.



1. Le style :

J'ai pu choisir la couleur du C3 Aircross que je souhaitais essayer. Je l'ai pris en bleu avec les barres de toits et persiennes blanc et, je dois vous le dire, ce C3 Aircross dans cette configuration me fait totalement craqué. Je le trouve hyper sympa, très agréable et pour moi, il incarne parfaitement ce qu'est une Citroën aujourd'hui : sympathique, colorée, fun et design tout en étant hyper pratique, spacieuse, bien assemblée, bien équipée et accessible.


A l'intérieur, le C3 Aircross offre une planche de bord horizontale mais pas trop massive, juste ce qu'il faut. Les détails de style sont très agréable et l'ambiance à bord de ce SUV est vraiment très chaleureuse. J'ai l'habitude de qualifier de bulle les dernières Citroën que j'ai pu essayer car avec leur confort de suspension, la douceur des commandes et l'insonorisation qui nous coupe des bruits extérieurs, on se sent comme dans une bulle de confort, protégé de l'agressivité du monde extérieur.

Ce C3 Aircross ne déroge pas à la règle et voyager à son bord est un vrai plaisir. S'il est compact et prêt à bondir à l'extérieur, le C3 Aircross offre un vrai espace intérieur spacieux, modulable et pratique.

- Spacieux car dans des dimensions compactes, 4m17 seulement, il offre autant d'espace que dans ma C4 qui le dépasse de près de 20cm. Voyager à quatre à son bord n'est en rien une difficulté. Les passagers avants ont suffisamment d'espaces pour ne pas se gêner et les deux enfants ont une place plus que suffisante pour leurs jambes ou leurs coudes. Quant au coffre, s'il peut paraître plus petit que ma C4, il s'avère aussi logeable puisqu'il offre une capacité de 410 litres. De plus, il s'avère nettement plus pratique grâce à la banquette coulissante, rabattable et les dossiers inclinables qui permettent d'offrir une capacité plus importante au coffre quand les besoins se font sentir.



- Modulable grâce à sa banquette arrière en 2/3-1/3 qui est coulissante, rabattable et inclinable. Ainsi, le C3 Aircross offre toutes les configurations pour que les passagers arrières disposent de leurs aises et que le coffre soit suffisamment volumineux. De plus, le coffre dispose d'un double fond qui permet d'augmenter sa capacité de chargement.



- Pratique, le Citroën C3 Aircross l'est assurément avec une foule de petites attentions qui permettent de rendre le voyage à bord plus facile, plus simple. Quelques exemples d'attentions : le petit espace devant le passager avant qui évite que les objets déposés ne glissent, le support pour le ticket de péage à gauche du volant, les rideaux pare soleil intégrés aux portes arrière qui permettent aux enfants d'être protégés, le rechargement des smartphones par induction.



2. La conduite :

J'ai conduit ce C3 Aircross essentiellement sur autoroute et en ville et il se révèle un parfait compagnon du quotidien.


En ville, le C3 Aircross vous facilite la vie. Protégé du monde extérieur, des bruits, la fameuse bulle se recrée et le voyage en ville, qui peut être si énervant, en devient presque un plaisir. La position de conduite surélevée permet de bien dominer la route, la surface vitrée généreuse offre elle une vision complète des alentours. On se sent bien à son bord, prêt à affronter la route et , le tout, en parfaite sécurité.


De plus, le C3 Aircross joue une partition idéale en ville. Grâce à sa direction douce, à ses commandes et sa caméra de recul nous permettent de se garer en toute simplicité d'autant plus lorsqu'il est équipé, comme ici, du Park Assist. La hauteur de caisse surélevée permet d'avaler les dos d'âne, les trottoirs ou autres sans sourciller.

Le moteur d'une puissance suffisamment généreuse offre des relances tout à fait suffisantes pour s'insérer dans le trafic sans aucun problème. La boîte manuelle, dont j'ai parfois eu du mal à savoir si j'étais bien au point mort, est agréable à manier même si les verrouillages sont parfois difficiles surtout sur les deux premiers rapports. Situé dans le parfait prolongement de l'accoudoir (quel bonheur d'en retrouver un à la bonne hauteur comparé à ma C4), le maniement de la boîte de vitesse est excellent et très globalement, l'ergonomie des commandes est idéale si on tient pas compte de l'écran qui, même s'il est bien placé, impose de quitter la route des yeux.


Le seul bémol du C3 Aircross en ville est que je l'ai trouvé un peu dur en suspensions surtout à faible vitesse. Non pas qu'il soit inconfortable, loin de là, mais comparé à ma C4, il est un peu plus dur en suspensions notamment à l'arrière et surtout sur les raccords ou saignées . Mais très globalement, ce Citroën C3 Aircross est un régal où sa partition sans fausses notes est excellente.

Sur autoroute, le Citroën C3 Aircross offre un comportement hyper sécurisant et distille un confort de premier plan. Le moteur permet des insertions aisées même s'il n'est pas un foudre de guerre. Les rapports de boîte plutôt longs jouent en défaveur des accélérations qui, pour se révéler franches, nécessitent de monter un peu dans les tours. Bien installé dans les sièges au bon maintien, le C3 aircross permet d'enfiler les kilomètres sans que la fatigue ne se fasse sentir. Ici, le confort s'avère parfait,les passagers sont à l'abris des perturbations de la route pour un voyage dans les meilleures conditions.

Sur les 1000 kilomètres parcourus à son bord, la consommation s'est révélée tout à fait honorable avec une moyenne de 6,2l aux 100 kilomètres sans avoir le pied droit léger. C'est plus que sur ma C4 (où je tourne à 5,2-5,4) mais le C3 Aircross est plus puissant et plus haut.



3. Le Bilan : En conclusion, le Citroën C3 Aircross était le véhicule de la gamme avec lequel j'avais le plus de mal sans raison particulière tout comme, à l'époque, le C3 Picasso n'était pas mon préféré. Il faut dire que je préfère les berlines aux monospaces ou SUV, ceci expliquant certainement cela. Autant j'avais adoré la C4 Cactus que j'avais eu à l'essai en Mars (à retrouver ici) mais j'ai beaucoup d'affection pour le Cactus sans doute à mon amour immodéré pour le concept C-Cactus de 2007. Autant j'ai été épaté par le Berlingo que j'ai eu à l'essai cet été (retrouvez l'essai ici) car je ne m'imaginais pas que sur ce type de véhicule, il était possible d'offrir autant d'espaces et de confort. Mais, ici, sur ce C3 Aircross, je suis conquis. Au point que le rendre me sera très difficile, au point d'envisager très sérieusement d'en acheter un. Je suis conquis par son confort, son habitabilité, sa modularité, sa conduite, sa maniabilité mais surtout, surtout, je craque totalement lorsque je le vois dans cette couleur bleue magnifique où ses barres de toits blanches lui confèrent un look incroyable et apporte une fraîcheur bienvenue au quotidien. Il y a des voitures ternes, banales et il y a le C3 Aircross, une voiture stylée, confortable, pratique, habitable et modulable.



Passionnément Citroën - 2020 

Contact : passionnementcitroen1@gmail.com 

Clause de non-responsabilité de traduction

logo-passionDS.jpg
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon