top of page

Les actualités Citroën 

Essai Citroën ë-C4 X : électro-attachante


passionnément citroen, blog citroen, forum citroen, citroen, citroën, citroen c4x, essai citroen c4x, essai c4x electrique, essai citroen c4x electrique, essai citroen ëC4x,  essai citroen ëC4x 2023

Avec la nouvelle C4 X, Citroën entre dans un nouveau segment en apportant une concurrence au Renault Arkana qui rencontre le succès en France. La C4 X participe également d'une nouvelle génération d'automobiles qui vise à un retour de la berline dictée par l'efficience demandée par les motorisations électriques. Que donne cette nouvelle C4 X dans sa version électrique ?

Nul besoin ici de présenter la C4X en détail, chacun en connaît dorénavant les lignes. Mais voir dans la rue cette nouvelle berline familiale permet d'en apprécier les lignes plus fluides et élégantes que bien des SUV. Globalement, l'allongement de 24 cm au profit du coffre permet de modifier les proportions de cette C4 X qui apparaît moins haute que sa soeur 5 portes. Après un raz de marée des SUV, avoir à faire avec une vraie berline fait plaisir et, si celle-ci reprend certains des codes des SUV, elle garde indéniablement ce charme des berlines classiques.


Dotée d'une plateforme multi énergie, la C4 X propose à la fois des moteurs thermiques et une version électrique afin de répondre à chacun des besoins des clients qui verront, dans les 4 moteurs proposés, une version correspondant à leurs besoins, ce qui est assez rare pour être souligné. Cela implique également que la plateforme ne soit pas pensée uniquement pour les moteurs électriques et que, par conséquent, la solution ne soit pas optimale.

Une électrique modeste mais très agréable

La C4 X reprend la motorisation 136 ch de la C4 qu'elle associe toujours à une batterie de 50 kWh. La nouvelle née de la marque ne bénéficie toujours pas du dernier moteur électrique de Stellantis mais a, pour elle, un atout important.

En effet, comme avec C4, Citroën a fait des merveilles avec C4X dont l'aérodynamisme a été très travaillé si bien qu'elle se montre la plus efficiente des voitures de Stellantis avec cette motorisation bien qu'elle soit, de loin, la plus longue. C'est dire si les équipes de la marque ont bien travaillé pour offrir à cette ëC4 X une autonomie de 360 kilomètres suffisante pour les déplacements du quotidien d'autant plus que cette nouvelle berline familiale sait se montrer économe.

Ainsi, tout au long de ces 800 km de cet essai, dont près de 500 d'autoroute, la C4 X a su se contenter d'une consommation mesurée de 17 kWh ce qui permet, en conditions réelles, de s'approcher des 300 kilomètres sur une seule charge correspondant ainsi aux déplacements moyens d'une semaine. La C4 X a même su se contenter de 16,5 kWh sur autoroute ( en limitant la vitesse à 110 km/h) ce qui est bluffant avec une technologie qui n'est pas la plus récente ou, en tous cas, la plus moderne. C'est une vraie performance qu'il faut souligner tant l'autoroute n'est pas le terrain idéal des véhicules électriques et cette C4 X sait se montrer plus économe par rapport à des véhicules similaires immédiatement pensés pour la motorisation électrique comme la Renault Mégane e-tech par exemple. C'est à souligner d'autant plus que les températures extérieures, d'environ 10°, ne sont pas les plus optimales pour les voiture électriques, c'est donc une belle performance que cette C4 X se permet de réaliser et qui montre tout le talent des équipes de la marque qui sont parvenues à faire mieux avec moins bien que la plupart de leurs concurrents.

passionnément citroen, blog citroen, forum citroen, citroen, citroën, citroen c4x, essai citroen c4x, essai c4x electrique, essai citroen c4x electrique, essai citroen ëC4x,  essai citroen ëC4x 2023

Au-delà de l'autonomie, un véhicule électrique s'apprécie également par la douceur qu'il procure.

C'est ce qui frappe au volant de cette C4 X d'autant plus que, de base, elle est d'une douceur exquise avec sa direction souple, ses commandes faciles d'accès ou encore son confort royal. A cela, la version 100% électrique ajoute l'absence de bruits mécaniques et la fluidité du moteur électrique suffisamment puissant pour s'inscrire facilement dans la circulation sans forcer, sans avoir à trop accélérer, en somme en toutes facilité. Autant dire qu'à vivre, cette C4 X est extrêmement appréciable et qu'elle sait rendre plaisant le moindre déplacement du quotidien.


D'autant qu'elle se montre très habitable comme sa sœur 5 portes et qu'elle a un sens de l'accueil très développé. Une fois n'est pas coutume, c'est par l'arrière que cet essai donne la priorité. Sa longueur aux genoux est une des meilleures si ce n'est la meilleure de son segment, les caves pour les pieds permettent de les glisser sous les sièges avant tandis que le dossier plus incliné donne un confort postural excellent. De même, la banquette, moelleuse à souhait, maintient très bien les cuisses contrairement à nombre de ses rivales dont la Mégane e-tech très médiocre sur ce plan là. Cette C4 X a un vrai sens de l'accueil qui rend les voyages très plaisants, les personnes transportées aux cours de cet essai s'en portent garantes.

A l'avant, on retrouve l'environnement bien connu de la C4 avec une planche de bord horizontale qui a le bon sens de ne pas empiéter dans l'habitacle. L'espace pour le conducteur et le passager est donc tout à fait suffisant et agréable, chacun ayant tout l'espace nécessaire pour être paré aux déplacements. Car cette C4 X donne envie de rouler tant on y est bien à l'intérieur et tant sa conduite est plaisante. Certes, elle n'est pas très dynamique mais est-ce réellement le but d'une voiture familiale ? Par contre, le confort qu'elle prodigue à tous les passagers, l'habitabilité et sa praticité rendent la vie à bord très agréable pour chacun des passagers, c'est bien là l'essentiel.



Même le coffre vous garantit d'emporter vos bagages grâce à ses 510 litres de capacité. Alors, oui, la question de la malle se pose mais ce choix s’avère en réalité très pertinent. Pertinent car qui a réellement besoin d’un hayon au quotidien ? Pour ceux là, Citroën propose dans sa gamme le C5 Aircross aux dimensions extérieures et intérieures similaires. Pour les autres, dont un hayon n’est réellement nécessaire que quelques fois dans l’année, la C4 X se montre tout à fait convaincante, son coffre se montre long, large, l’ouverture de la malle dégageant un accès excellent. Tout au plus, peut-on regretter que Citroën n’ait pas fait le choix de proposer des vérins pour l’ouverture de la malle en lieu et place des charnières qui, il est vrai, sont encombrantes et restreignent la largeur du coffre.


En conclusion, cette C4 X est une vraie berline familiale et, en cela, elle me rappelle la Xantia qui fête ses 30 ans cette année. Comme elle, la C4 X se montre habitable, comme la Xantia, la C4 X se révèle très confortable et agréable pour chacun des occupants, la C4 X se fait assez discrète et n’est pas dans l’exagération comme la Xantia qui était d’une élégance folle dans des lignes résolument discrètes. Oui, j’ose faire le parallèle entre les deux voitures car cette C4 X m’a beaucoup plu et a su séduire nombre des passants rencontrés lors de cet essai qui, pour la plupart, ont trouvé que cette nouvelle C4 X était la plus belle des voitures précédemment eu à l’essai. Cette C4 X est tout à fait pertinente dans l’offre de la marque qui joue sur sa complémentarité avec le C5 Aircross, elle est habitable, confortable, douce, remarquablement efficiente et relativement abordable comparé à d’autres stars du marché. En somme, cette C4 X gagne à être connu car, sans nul doute, passer quelque temps avec elle, c’est l’adopter définitivement…comme la Xanria. Qu' il fût difficile le moment de la rendre, je l’aurai bien gardé plus longtemps.


1 312 vues26 commentaires

26 Comments


Christian Brochard
Christian Brochard
Mar 06, 2023

Le 3 cylindres sera le nouveau avec chaîne.

Like

Une bonne nouvelle cette semaine dans autoplus, est comparé la C4X 130 avec l’Arkana 140 ( qui cartonne ) et la C4 gagne, de peu ok mais quand même elle gagne le match.

Dans ces temps compliqués pour la marque ça fait du bien

Like

Christian Brochard
Christian Brochard
Mar 02, 2023

J'ai donner par deux fois dans le rouge, une 16TRS et une une 19RD break.

Like
Michaël
Michaël
Mar 03, 2023
Replying to

J'ai roulé dans De l'orange Ténéré et du Jaune Cédrat en GS ...

Like

4.60 m modularité 0 510 litre de coffre.

C5 Aircross 4,50m, modularité maximum avec les 3 sièges coulissants et rabattables, de 580 à 720 litres en coulissant les sièges au maximum et 1630 litres banquettes rabattues. EN plus, la possibilité d'avoir encore pour quelques temps, un vrai moteur 4 cylindres pour ceux qui acceptent de trimballer des batteries...

EN 2022 le palmarès des 30 voitures les plus vendues en Europe, aucun coffre à l'ancienne, que du Hayon, dans les 10 voitures les plus vendues en France, 0 coffre classique, même si certains jouent au profil tricorps. Citroën doit chercher le marché de ceux à qui ça manque... 😉 en dehors des taxis, VTC grâce au plus de 4.50, les flott…

Like
Christian Brochard
Christian Brochard
Mar 02, 2023
Replying to

Je ne chercherai pas à vous convaincre, j'en possède une, un ami la essayer et l'a également acheté. L'essayer c'est l'adopter, et elle est l'une des berlines les plus vendues de sa catégorie + de 40 000 livrées en 1 ans de production. J'aurais préféré qu'elle soit produite à côté de la 508 ou en Allemagne comme c'était prévu, mais le Bigboss en a décidé autrement.

Mémé si vous étiez convaincu, payant en kopeck, vous ne le pourriez pas. Elle n'est pas commercialisé ou cette monnaie a cours😂😂😂

Like

MK Vabre
MK Vabre
Mar 01, 2023

Je pense que comme la zx et la xsara, une C4 break aurait eu sa place sur la base de la C4X.

Moins chère qu'une C5x et un coffre plus utilitaire. Un vrai break. La C5x, c'est plus un break de chasse.

Like
bottom of page