Les actualités Citroën 

[Dans le rétro] - Citroën met le cap sur l'international


Citroën a pour objectif, d'ici 2025, de vendre 1.5 million d'unités dont 30% vendues hors d'Europe. Aujourd'hui, Citroën est trop dépendant de la zone Europe alors que cette zone n'affiche plus des taux de croissance élevés, il faut donc à la marque aux chevrons mettre le cap sur d'autres pays pour vendre davantage tout en réduisant sa dépendance à l'Europe.

Pour ce faire, Citroën mise sur l'Inde à partir de laquelle elle va étendre sa présence dans la zone grâce à ses deux usines indiennes qui assemblent moteurs et boîtes ainsi qu'une usine d'assemblage. Mais Citroën compte aussi se déployer plus fortement en Amérique Latine grâce au plan Citroën4ALL qu'elle a présenté dernièrement et qui vise à multiplier ses ventes dans la région.


Inde :

Citroën, via Stellantis, possède deux usines en Inde dont celle de Thiruvallur va assembler la nouvelle C3 ainsi que les deux autres voitures du programme C-Cubed. Cette usine est calibrée pour une production annuelle de 100 000 voitures mais ne vise pas que le marché indien. En effet, l'usine de Thiruvallur va assembler toutes les nouvelles Citroën C3 à conduite à droite ce qui permettra, ensuite, d'exporter le modèle dans la région Indo-Pacifique et les pays africains dont la conduite est à droite. Citroën est d'ailleurs déjà en train de tester la C3 en Malaisie, pays dans lequel Stellantis vient de racheter une usine et où elle compte produire des véhicules sur la plateforme CMP.

Cette stratégie est intéressante et logique tant Citroën est conscient de la difficulté du marché indien, monopolisé par Maruti et Hyundai et dont tous les autres constructeurs s'étant installés récemment naviguent entre 2 et 4% du marché. La marque compte donc y aller pas à pas, modestement, en visant une croissance rentable ce qui permettra d'investir davantage. Citroën fait donc coup double en intégrant le marché indien qui est appelé à devenir un des plus gros marchés automobiles au monde (5 millions par an d'ici 2025) tout en utilisant son usine indienne, laquelle se montre extrêmement compétitive, pour s'installer dans les pays alentours et donc étendre sa présence et ses ventes. Les ventes effectuées dans les pays de la région Indo-pacifique permettront de faire tourner l'usine donc de la rendre rentable ce qui donnera à Citroën davantage de moyens pour investir et progresser en Inde.

Quoiqu'il en soit, la présence de Citroën en Inde est faite pour durer mais les ventes de la marque iront croissantes au fur et à mesure des années avec un plein potentiel à moyen terme, ce n'est pas l'Inde qui apportera le plus de ventes à Citroën à court terme. La marque vise, pour cela, l'Amérique latine.

Amérique Latine :

Présentée le 16 septembre dernier simultanément à l'Inde, la nouvelle C3 est la première pierre du nouveau positionnement de Citroën en Amérique Latine. Ce nouveau positionnement, la marque l'a présentée le 12 novembre dernier sous le nom Citroën4ALL qui vise à redéfinir la marque tout en fabriquant les véhicules du programme C-Cubed dans la région et, in fine, développer ses ventes.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Citroën a de l'ambition en Amérique Latine. Ainsi, la marque vise à atteindre une part de marché de 4% au Brésil correspondant soit une multiplication par 4. En Argentine, Citroën vise à doubler sa part de marché et conquérir 7% de ce dernier tandis qu'au Chili, Citroën entend détenir 3% du marché. En tout, les trois véhicules du programme C-Cubed et le nouveau positionnement de Citroën visera à faire gagner à la marque 4 % de parts de marché en Amérique du Sud d'ici fin 2024.

Le nouveau positionnement de Citroën vise l'innovation Accessible dont la C3 est la première partie. Citroën vise ainsi un positionnement de Cool Brand, de personnalité et d'originalité, de plus en plus fiable, avec une offre de services et de veille différenciée. Les efforts portent également sur le renforcement de toutes les étapes et des processus de livraison de qualité aux points de contact clients, en plus du concept de Marque Durable, qui pense et anticipe l'avenir, à travers une politique de préservation de l'environnement et une stratégie solide d'électrification de leurs véhicules. Cette électrification est déjà en marché avec la commercialisation du ë-Jumpy mais aussi la réflexion du lancement d'AMI.

A noter que, comme l'usine indienne, l'usine de Porto Real où la C3 sera produite, va assembler toutes les C3 à conduite à gauche pour cette région du globe.

578 vues9 commentaires

Posts similaires

Voir tout