top of page

Les actualités Citroën 

Citroën Berlingo 2Cv Fourgonnette : sur les pistes du Maroc Challenge


Le Citroën Berlingo Fourgonnette montre une face proche de la célèbre 2CV fourgonnette

Il y a quelque mois, l'entreprise italienne Caselani proposait une nouvelle interprétation de l'héritage de Citroën en transformant un Berlingo en une 2CV fourgonnette des temps modernes, dans la veine des Type H basés sur les Jumpy et Jumper. Ce Berlingo Fourgonnette vient de prendre le départ du Maroc Challenge, l'occasion de le voir dans une configuration inédite qui colle parfaitement à l'histoire de la marque tout en lui donnant un look qui lui va à ravir.

C'est Fabrizio Caselani, l'actuel propriétaire et fondateur de l'entreprise, qui participe au Maroc Challenge qui se court actuellement depuis le 1er décembre jusqu'au 9 décembre. Les concurrents sont partis de Nador, dans le Nord du Maroc, pour rejoindre Merzouga au terme de six étapes qui permettra aux engagés de traverser le Maroc en voiture depuis les hauteurs de l'Atlas, où l'on rencontre souvent de la neige le long de ses pistes de pierre dure, des oueds et coulées de boue qui se forment après les pluies torrentielles saisonnières, des lits de rivières de sable aux environs d'Erfoud, et bien sûr le désert et les dunes de Zagora, et l'Erg Chebbi de Merzouga. Tout cela, en une semaine, une semaine où chaque jour est un nouveau défi où les voitures affrontent des pistes loin d'être parfaitement lisses où elles sont mises à rude épreuve.

C'est donc sur ces pistes marocaines que Caselani envoie un Berlingo Fourgonnette arborant une délicieuse teinte sable du plus bel effet. Pour ces spéciales, le Berlingo Fourgonnette n'a subi aucune modification si ce n'est l'adoption de suspensions renforcées et de pneus tout-terrain, il reste une simple traction et ne dispose pas donc de 4 roues motrices. Cependant, de petites modifications esthétiques ont été effectuées notamment l'ajout de protection de carrosserie autour des passages de roues ainsi qu'un pare-choc noir qui viennent renforcer la ligne du Berlingo Fourgonnette en lui donnant un style de baroudeur très appréciable.

En conclusion, non seulement ce Berlingo Fourgonnette se nourrit de l'histoire de la marque en rendant un bel homme à la 2CV Fourgonnette mais s'inscrit également dans l'héritage Citroën en participant à des rallyes comme le Maroc Challenge où tant de Citroën, notamment des 2CV ont pris et prennent encore le départ, et où la marque s'est illustrée avec brio avec les ZX Rallye-Raid. Ce Berlingo Fourgonnette apparaît ici en version baroudeuse qui lui va à ravir tout en sortant du look très fidèle à la 2Cv fourgonnette vu à son lancement.


2 858 vues6 commentaires

6 Comments


Christian Brochard
Christian Brochard
Dec 07, 2023

Juste une question, ou est Citroën dans tout cela. L'histoire Citroën, celle que l'on découvre avec Denis Huille, lorsqu'on s'émerveille au conservatoire de la marque, elle est où dans la communication Citroën, elle est où ?

Bravo à ce carrossier italien qui fait revivre deux modèles qu'aucun artisant ne peut oublier, la fourgonnette 2cv et le type H, qui va devenir un Van. Ces véhicules conçus pour eux et qui leur ont permis de travailler économiquement, au même titre que les pick-ups Peugeot 203/403/404/504, remplacés par Toyota et autres et dont plus personne ne parle. Stellantis n'a pas d'âme.


Like

Citrofan
Citrofan
Dec 07, 2023

Dans cette couleur vue de l’avant c’est plutôt assez bluffant. une belle camionnette 2cv de l’an 2023

j’aimerai bien la voir en vrai et je pense que ça donnerait des idées d’achat à certains qui n’ont même pas conscience que la transformation existe

Like
Replying to

Cette course ne manquera pas de lui donner une visibilité !

Like

Il y a de bonnes idées à prendre un peu partout .

Like

Dans son genre, ce Caselani est un génie. Et malgré sa politique (louable en un sens) anti néo-rétro, Citroën a l'intelligence de le soutenir en intégrant ses transformations dans sa propre gamme.

Like

Yvon Wilputte
Yvon Wilputte
Dec 07, 2023

Quand même, les italiens, ils sont sacrément doués, il est splendide, ça rappelle les vrais Paris-Dakar, quand c'était encore des raids pour

Les aventuriers et pas une course de bobos. Et même mieux, lors des premiers Dakar, Jacky Ickx avec Claude Brasseur comme équipier roulait en CX! 👍


Like
bottom of page