top of page

Les actualités Citroën 

Une DS 9 unique pour la Haute Couture Week à Paris


DS se veut la Haute Couture de l'automobile et c'est tout à fait logiquement que la marque s'associe aux défilés haute couture, synonyme du luxe Français. A cet effet, DS a créée un exemplaire unique de DS9 qui évolue en ce moment dans Paris. Habillée d’une robe aux millions de reflets finement pailletés et nacrés, cette DS 9 spéciale s’invite dans les défilés de la Haute Couture Week.

Basée sur une DS 9 E-TENSE 225 RIVOLI + Intérieur OPERA Rouge Rubis, ce prototype se pare d’une teinte aux effets électrisants. Drapée d’un film coloré dans lequel se mélangent des paillettes dorées et des particules de nacre, la carrosserie diffracte la lumière pour refléter les composantes de l’arc-en-ciel. D’abord jaune, DS 9 voit sa teinte tendre vers le bleu marine ou le rouge-orangé selon l’angle des regards.

Imaginée pour bousculer les codes de la grande berline statutaire, cette teinte présente un effet dichroïque qui rend les lignes de DS 9 encore plus sculpturales, en exacerbant ses arêtes acérées et en soulignant l’évolution de ses courbes douces.


Vincent Lobry, Chef de Projet Couleurs, Matières et Finitions Concept-cars DS Automobiles : « Nous avons cherché à créer un habillage inattendu sur pour une grande berline statutaire comme la DS 9. En nous penchant sur les codes de la Haute Couture et de lieux parisiens dédiés à l’art contemporain comme le Palais de Tokyo, nous avons conçu une teinte aux effets électrisants. Selon l’angle, la perception change pour refléter les composantes de l’arc en ciel. Cette démarche s’inscrit aussi dans un profond travail de recherche et de

développement des teintes de demain. »




403 vues8 commentaires

8 Comments


Je suis admiratif du travail de DS et ses équipes, qui participent au rayonnement du savoir-faire artisanal et artistique français. Leur audace pour sortir des sentiers battus, leur pugnacité pour tendre vers l'excellence, leur prise de risque pour créer quelque chose de nouveau dans le domaine de l'automobile, finiront par payer. Cette DS 9 si facilement dénigrée du fait de sa fabrication en Chine, n'a rien à envier, au contraire, à ces prestigieuses concurrentes allemandes, défiées sur leur "pré carré", cela relève presque, d'une singularité.

Alors, pratiquer cet angle d'attaque, pour décrédibiliser cette élégante berline, c'est quelque part, porter atteinte à tout le travail remarquable, de tous ces être humains, français ou chinois, qui se battent pour proposer le meilleur,…


Like
Replying to

C'est cette phrase là " La voiture pour Madame Macron! "que tu incrimines ?

Si non , mon " Voiture destinée au musée DS " n'est sous ma plume aucunement péjoratif. C'est même l'inverse , belle pièce rare amenée à être pieusement conservée.

Like

Voiture destinée au musée DS ?

Like
Replying to

Sa pseudo origine chinoise*

(*) C'est faire l'impasse des employés de Velizy et des artisans des matières.

Like
bottom of page