top of page

Les actualités Citroën 

Stellantis propose une nouvelle extension de garantie pour les moteurs Puretech 1.2



Le moteur Puretech 1.2 de Stellantis

Depuis le 19 mars 2024, Citroën, DS, Opel et Peugeot, marques du groupe Stellantis, ont annoncé une extension de garantie exceptionnelle pour les moteurs 1.2 PureTech. Cette mesure vise à remédier au problème récurrent de vieillissement prématuré de la courroie de distribution, soulevant ainsi des préoccupations majeures parmi les propriétaires de véhicules équipés de ce moteur.

Contexte : La montée des préoccupations autour des moteurs 1.2 PureTech

Dix ans après le déploiement du moteur 1.2 PureTech, les marques Citroën, DS, Opel et Peugeot se trouvent confrontées à un problème persistant : le vieillissement prématuré de la courroie de distribution. Cette situation a suscité une inquiétude croissante parmi les propriétaires, affectant non seulement la réputation des marques mais également le marché de la vente de véhicules neufs et d'occasion.

Outre les actions collectives engagées par des consommateurs mécontents, telles que MyLeo, l'image des marques du groupe Stellantis a été entachée par cette problématique, entraînant une baisse de confiance des clients et une stagnation des ventes, tant sur le marché de l'occasion que du neuf.


Les enjeux techniques : Comprendre le dysfonctionnement de la courroie de distribution

L'usure prématurée de la courroie de distribution peut engendrer divers symptômes, notamment un manque de puissance, des alertes lumineuses telles que le témoin de pression d'huile ou le voyant de diagnostic, ainsi qu'une inefficacité au freinage. Cependant, dans les documents internes, le groupe Stellantis attribue ce problème à une agression chimique de la courroie par de l'huile vieillie, sans identifier l'origine de cette dégradation. Il convient de souligner que la courroie elle-même, fournie par Dayco, est considérée comme une victime collatérale et non comme la cause première du dysfonctionnement.


Les mesures prises par Stellantis : Une extension de garantie jusqu'à 10 ans ou 175 000 km

Face à ces préoccupations, Stellantis a annoncé une extension de garantie exceptionnelle, couvrant les véhicules équipés des moteurs 1.2 PureTech, pour une période allant jusqu'à 10 ans ou 175 000 km, à compter du 19 mars 2024. Cette mesure vise à apporter une tranquillité d'esprit aux propriétaires affectés, mais elle est assortie de conditions spécifiques.

Pour bénéficier de cette extension de garantie, les propriétaires doivent s'assurer que l'entretien de leur véhicule a été effectué conformément aux recommandations du constructeur, et ce, chez n'importe quel professionnel automobile. De plus, le diagnostic et les éventuelles réparations doivent être réalisés exclusivement dans le réseau agréé du constructeur.

Les propriétaires concernés doivent également être conscients que cette extension de garantie ne sera pas rétroactive pour les incidents survenus avant sa mise en place. Cependant, Stellantis promet d'examiner la situation des clients ayant supporté des frais de réparation avant cette nouvelle politique.

Enfin, la question du moment opportun pour le remplacement de la courroie de distribution demeure essentielle. Avec le changement d'intervalle recommandé (10 ans ou 175 000 km à 6 ans ou 100 000 km), il est recommandé de consulter un professionnel pour déterminer le meilleur moment en fonction du numéro VIN du véhicule.


En conclusion, cette extension de garantie marque une étape significative dans les efforts de Stellantis pour résoudre le problème de fiabilité des moteurs 1.2 PureTech produits entre avril 2014 et le 20 juin 2022. Toutefois, elle soulève également des questions sur la gestion des problèmes techniques et des attentes des clients, mettant en lumière l'importance d'une transparence et d'une communication efficace dans l'industrie automobile.


Mots-clés :

2 944 vues30 commentaires

30 Comments


Quelles démarches a effectuées pour cette extension de garantie à dix ans . Merci

Like

Mieux vaut tard que jamais.

Mais en prenant un peu de recul, il est flagrant de constater que l'ensemble des constructeurs automobiles sont concernés. À vouloir rendre leurs moteurs thermiques le plus économe possible en carburant et le plus vertueux pour le climat, ils les ont par ces contraintes, rendus fragiles et moins fiables. Ceux qui ont eu des problèmes avec Stellantis, d'autres avec les TDI du groupe Volkswagen où ceux de Mercedes avec les supports moteurs ou de freinage de cette marque prestigieuse (1 million de rappels en 2022) ou pocesseurs de toutes autres marques, iront tous voir ailleurs et cet ailleurs se reportera-t-il sur les marques réputés pour leurs robustesses ? les Asiatiques en particulier comme Toyota (o…

Like
Replying to

Les 3 cylindres 1,2 ou moins pour tirer des voitures d1,3 tonnes et plus, gavés par un turbo pour atteindre des normes de rejets, c'est comme atteler des poneys à une diligence en doublant les rations d'avoine, ça a toutes les chances de ne pas tenir, avec en plus le problème des vibrations liées au déséquilibre. Renault a fait la même erreur et VAG aussi sur certains petits modèles. Grâce aux normes et autres ZFE, on a inventé des moteurs qui polluentmoins car souvent en panne, le véhicule ne roule pas, et comme il s'auto détruit à 200 000 ou avant, il ne rejette plus rien 😜.


Nous ne sommes plus à un paradoxe près, les australiens qui roulent …


Like

Citrofan
Citrofan
Apr 06

Que la courroie soit le problème ou pas n’est pas la question !

Le véritable problème est qu’en toute connaissance de ce problème Stellantis n’a rien fait pour fiabiliser ses moteurs qui ont impunément continué à été fabriqué avec ce problème

Il y a un autre problème qui m’inquiète sur ces moteurs, Stellantis recommande du SP 95 mais on ne trouve de moins en moins ce Carburant remplace par le E 10 qui parcontre est à bannir pour le puretech !

A bas régime je constate des toussotements du moteur et ça m’inquiète!

la Aussi Stellantis ne semble pas réagir pour adapter ses moteurs au SP95-E10 qui remplace le SP 95

Monsieur Tavares, a trop vouloir ne pas dépenser d’argent…


Like
Replying to

Sauf qu'ici, c'est dès l'achat de ma première C3 aircross qu'il m'avait conseillé d'utiliser de la 98 E5,et ,même conseil pour ma deuxième.

Like

Comment peut-on sortir un moteur aussi peu fiable et en équiper toutes les voitures du groupe STELLANTIS ? Cela est suicidaire... Je connais beaucoup de possesseur de C3 équipée de ce moteur qui viennent de revendre leur voiture avec beaucoup de mal (compte tenu de la réputation de ce moteur) et qui ont tous investis dans des TOYOTA YARIS HYBRIDE, pourtant beaucoup plus chères à l'achat, mais dotées de consommation beaucoup plus basse que le pure tech de STELLANTIS et à la réputation de fiabilité et de valeur à la revente sans comparaison ! Attention à la YARIS qui progresse sans cesse au niveau vente ; l'usine de Valenciennes tournent à plein régime...

Pour la nouvelle C3, je recommanderai à…

Like

TM6
TM6
Apr 05

"Dix ans après le déploiement du moteur 1.2 PureTech, les marques Citroën, DS, Opel et Peugeot se trouvent confrontées à un problème persistant : le vieillissement prématuré de la courroie de distribution." Tout est dit : 10 ans et on en est à être "confronté à un problème persistant" ! le problème persistant ce ne serait pas l'impéritie des dirigeants qui ont laissé pourrir ce sujet technique sur place sans apporter de solution matérielle adéquate ? On n'en est à cette heure qu'aux prémices du déploiement de la distribution à chaine ! accélérez ! communiquez sur le fait que ce sujet est traité en totalité, qu'il n'y a plus de sujet ! Bref, faites correctement votre boulot de constructeur !

Like
Citrofan
Citrofan
Apr 06
Replying to

Balivernes

La Yaris n’est pas sans problème : Les pneus de la Yaris 2 s'usent plus vite que la moyenne.

De nombreux cas de batteries qui n'atteignent pas 3 ans ont été constatés.

Des soucis de démarreur HS avant l'heure ont été recensés.

Service après vente jugé désastreux et prix des pièces détachées excessif


Like
bottom of page