top of page

Les actualités Citroën 

[Mise à jour] Stellantis présente son plan stratégique Dare Forward 2030


Après un plan sur l'électrique qui prévoit un investissement de 30 milliards d'€ sur 5 ans ainsi qu'un plan sur les logiciels, Stellantis présente enfin son grand plan stratégique de long terme qui va permettre de comprend où le groupe souhaite aller et comment il compte le faire. Après avoir présenté un bénéfice record pour sa première année d'existence, le groupe a les moyens de ses ambitions, ce grand plan stratégique explique comment il compte atteindre ses objectifs.


Stellantis dévoile donc aujourd’hui Dare Forward 2030, son Plan Stratégique audacieux pour la décennie à venir, qui va permettre aux collaborateurs de Stellantis d’être les meilleurs en matière de création de valeur pour l’ensemble des parties prenantes. Stellantis s’engage à devenir le champion de l’industrie dans la lutte contre le changement climatique, en atteignant zéro émission carbone d’ici 2038.


Carlos Tavares, CEO de Stellantis, a déclaré : « Dare Forward 2030 nous inspire afin de devenir bien meilleur que nous ne l’avons jamais été. Nous allons élargir notre vision, repousser les limites et adopter un nouvel état d’esprit, avec pour objectif la transformation de la mobilité sous tous ses aspects, pour le bien de nos familles, de nos communautés et des sociétés dans lesquelles nous opérons. Forts de notre diversité, nous façonnons la mobilité de demain en offrant des solutions innovantes, sûres, propres et abordables. Futur champion du secteur automobile dans la lutte contre le changement climatique, Stellantis compte atteindre une empreinte carbone neutre à l’horizon 2038, avec une réduction de 50% d’émissions d’ici 2030. En assumant un rôle de leader en matière de décarbonation, doublé d’un pas décisif dans l’économie circulaire, nous contribuons à un avenir durable. Nous préparons les conditions pour atteindre 100% de véhicules électriques (BEV) vendus en Europe et 50% aux États-Unis à l’horizon 2030 pour contribuer à cette position de leader. Nous prévoyons d’avoir plus de 75 BEV, et de vendre 5 millions de BEV chaque année dans le monde à l’horizon 2030.

Aujourd’hui, nous sommes heureux de présenter le tout premier SUV 100 % électrique de la marque Jeep, qui sera commercialisé début 2023, ainsi que les premières images du nouveau Pick-up Ram 1500 BEV qui arrivera en 2024. Porté par l’innovation et l’excellence de notre ingénierie, notre plan prévoit d’intégrer les meilleures technologies dans tous les véhicules de nos marques, du plus abordable aux plus performants et luxueux – ceci étant rendu possible grâce à la richesse de notre offre de produits et à notre incroyable et unique portefeuille de marques. Le client est au cœur de chacune de nos actions.


Notre objectif : devenir n°1 de la satisfaction client pour nos produits et services sur tous les marchés.


Nous accorderons une attention toute particulière à l’expérience client de bout en bout, en travaillant à éliminer chaque friction tout au long de la chaîne de valeur. Nous allons prendre le leadership du marché des véhicules utilitaires, avec un portefeuille de produits et services le plus efficace, apportant les solutions les plus efficientes à nos clients professionnels. Nous allons tout faire pour que Stellantis soit une communauté professionnelle hors du commun, qui attire les talents animés par la volonté de faciliter la vie de nos clients, libérant ainsi notre plein potentiel pour construire les conditions d’un avenir digital et électrifié. Nous allons ajouter encore plus de puissance à nos opérations mondiales déjà solides. L’excellence opérationnelle, la rapidité d’exécution et un point d’équilibre inférieur à 50% de nos facturations resteront notre marque de fabrique. Nous doublerons notre chiffre d’affaires net d’ici 2030 et maintiendrons des marges opérationnelles courantes à deux chiffres tout au long de la décennie. Nous sommes fiers de notre riche passé. Il montre notre courage, notre persévérance et notre agilité. À cela, nous ajoutons l’esprit entrepreneurial pour réussir Dare Forward 2030"


En clair, Stellantis compte doubler son chiffre d'affaires en 2030 pour atteindre 300 milliards d'€ tout en maintenant une marge opérationnelle à 2 chiffres. Le groupe prévoit de lancer 100 produits en huit ans avec un fort accent sur les véhicules premiums puisque Stellantis espère qu'ils pèseront pour 11% des ventes en 2030 contre 4 en 2021. Pour ce faire, les marques premium de Stellantis lanceront 20 nouveaux modèles avec l'objectif de multiplier par 4 le chiffre d'affaires et par 5 les bénéfices. Toutes les marques Premium lanceront, à partir de 2026, que des modèles électriques en Europe.


Le groupe a présenté d'autres ambitions :

- Être numéro 1 en satisfaction clientèle

- Atteindre le niveau 3 sur les véhicules autonomes d'ici 2024, les niveaux 4 et 5 seront proposés avec Waymo après 2025

- Le groupe compte développer l'hydrogène qu'il réserve dans un premier temps aux utilitaires. Les ventes à hydrogène représenteront 10 000 unités par an d'ici 2025

- Stellantis va développer la vente en ligne avec l'objectif d'avoir une vente sur trois réalisée sur le net. Pour cela, le groupe développe un site unique où les acheteurs auront accès à toutes les marques, l'intelligence artificielle se chargera de leur présenter des modèles selon l'envie des clients


En conclusion, un plan stratégique pas très intéressant avec aucun mot sur le devenir des marques. C'est bien le problème de Stellantis : un groupe qui fait étalage de sa puissance, qui enchaîne milliards et Euros ou dollars sur toutes les slides de sa présentation mais qui ne parle pas de voitures.... à l'exception de la future Jeep développée sur CMP. Bref, après un an de fusion, le groupe est puissant, solide, dégage des marges énormes et met le cap sur l'électrification des véhicules en se transformant en mobility tech company mais il ne fait pas rêver alors que l'automobile est affaire de passion.


Mots-clés :

809 vues43 commentaires

43 Comments


Méfions nous des commentaires des journalistes, lesquels singent nos Politiques, en assénant des formules à l'emporte-pièce. Restons confiants, en celles et ceux qui vont s'atteler à la destinée de notre marque préférée, avec sûrement l'envie, chevillée au corps, de surprendre les marques "mieux servies" par Carlos Tavares, qui a sa décharge, ne détient pas l'imperium, attribué aux deux familles industrielles, les Agnelli et Peugeot, stratégiquement alliées, mais néanmoins rivales, question égo. Les dés sont jetés, Citroën se doit de réussir, en se focalisant sur les objectifs qui lui sont assignés, et innover, encore et encore. Je dirais même, qu'en ces temps troublés, proposer des véhicules financièrement accessibles, sur chacun des segments, les plus représentés, est d'abord, une mission noble à…

Like

Jérémy
Jérémy
Mar 02, 2022

Je rappelle certaines règles de respect...on peut débattre, ne pas être d'accord, mais on respecte l'autre. Il y a suffisamment d'autres forums auto pour ceux qui ne respectent pas, ici on se tient, on débat mais on respecte

Like

Unknown member
Mar 02, 2022

s'il vous plait Mr Tavares, dites du bien de la C5X Citroen pour chasser le courroux des amis de Dédé Citroen; parce que, si peu de clients l'achètent, vous serez son fossoyeur parait-il !😪

Like

Christian Brochard
Christian Brochard
Mar 02, 2022

Plus aucune édition presse automobile, ne parle de la C5x depuis le début de l'année voir d'octobre 2021. Étonnant...

Je suis prêt à parier qu'elle va rester en Chine. Cette voiture décrite comme un haut de gamme n'a plus rien à faire chez cette marque départ de gamme dans le business plan 2022

On verra ce que l'avenir lui réserve ?


Like
Jérémy
Jérémy
Mar 02, 2022
Replying to

Oui j'y serai les 9 et 10 mars prochain. C5X est bien présente, elle sera bien vendue en Europe

Like

Christian Brochard
Christian Brochard
Mar 02, 2022

Premier commentaire de "L'argus automobile" plaçant Citroën en bas de gamme.

"Citroën sera donc « zéro émission » en Europe d’ici 2030, comme Maserati.

Ces deux marques, qui représentent respectivement l’entrée de gamme et l’offre la plus luxueuse de Stellantis, n’avaient pas encore annoncé une telle stratégie."

Ou est la C5x dans tout ce fleuve d'annonces qui ce jettent dans l'océan de l'automobile par une embouchure marécageuse. Bien intelligent celui qui si retrouvera, certainement pas notre marque préférée, placée derrière Fiat (avec 3 voitures et Lancia une) . Ahurissante conclusion.

Like
bottom of page