top of page

Les actualités Citroën 

Stellantis : Les salariés espagnols recevront une prime suite aux bons résultats du groupe


Malgré une année marquée par la pandémie engendrant une baisse drastique des ventes, le groupe Stellantis est parvenu à dégager un solide bénéfice et une marge opérationnelle supérieure à 7%. Si les salariés français vont recevoir une prime exceptionnelle équivalente à 3 000€ brut minimum, les salariés espagnols ne sont pas en reste et vont également bénéficier de cette prime d'intéressement.

Stellantis distribuera une prime de productivité à l'ensemble de ses effectifs espagnols. Ceux de l'usine de Vigo, première usine espagnole en 2020, recevront une somme de 1979 euros bruts comme minimum de rémunération, une somme légèrement supérieure aux 1770 euros bruts accordés en 2020 au titre de l'exercice 2019. "C'est la masse salariale extraordinaire qui correspond à un travailleur à temps plein, présent toute l'année", selon la multinationale.

Stellantis Vigo explique que ce système de rémunération variable, signé avec les syndicats SIT-FSI, UGT et CC.OO. , représentera cette année 7,08% du salaire annuel brut en rémunération variable, et 150 euros bruts en prime de qualité, qui pour le la première fois ne sera pas subordonnée à la réalisation d’objectifs locaux. La prime sera versée en Avril en même temps que le salaire de Mars.


Du côté de Saragosse, où sont fabriquées les Opel Corsa et Crossland ainsi que le Citroën C3 Aircross, la direction de l'usine a fait part de la distribution d'une prime de résultats équivalente à 500 €, légèrement inférieure à celle distribuée l'an passé sur les résultats de 2019 où chaque salarié avait reçu une prime de 600€.

Cette prime est versée "en reconnaissance de l'effort, des résultats et de l' engagement des salariés au cours de l'année écoulée, dans un environnement de travail très compliqué dû à la pandémie " indique la direction.


En 2019, Opel, en tant que filiale de PSA (aujourd'hui Stellantis), a réalisé un bénéfice de 3.2 milliards d'€, un chiffre supérieur à 2018 ( 1.1 milliard) et 2017 (859 millions), première année de bénéfice après 20 ans de pertes. Le bonus sera versé à plus de 5 000 personnes qui travaillent à l'usine de Saragosse pour un montant qui pourrait atteindre un maximum de 2,5 millions d'euros .

290 vues3 commentaires

3 Comments


Unknown member
Mar 15, 2021

ça ressemble à une participation des salariés aux bénéfices de l'entreprise; ce contre quoi la CGT était opposée en 1969 car j'ai longtemps vu une inscription sur une usine près de chez moi qui déclarait" non à la participation à notre exploitation"

Like
Replying to

La CGT y est toujours opposé, mais je ne connais pas de syndicalistes (dont ceux de la CGT), qui aient renoncé à percevoir, leur prime d'intéressement et/ou de participation. Pour être en cohérence avec leur position, somme toute défendable*, il aurait fallu qu'ils la reverse par exemple à une association de leur choix ou la refuse.


(*) Il est vrai que ces éléments de rémunération "périphériques", se font au détriment des augmentations du salaire de base, dont les hausses sont soit gelées, soit anecdotiques.

Like

La réussite émane de l'ensemble des maillons de la chaine. C'est bien normal que chacun puisse en tirer profit, dans les périodes où le groupe dégage de bons résultats.

Like
bottom of page