top of page

Les actualités Citroën 

Stellantis : déjà 20 000 commandes pour le Leasing Social électrique en France


Le logo de Stellantis

Le 14 décembre dernier, le gouvernement dévoilait les conditions du Leasing Social rendant ainsi les voitures électriques plus accessibles pour les personnes remplissant les conditions. Stellantis a été un des grands protagonistes avec plusieurs modèles proposés dont la nouvelle Citroën C3 disponible dès 54€/mois.

Depuis le 14 décembre dernier, ce sont au total une centaine de milliers de clients potentiels sont entrés en contact avec les marques du groupe Stellantis pour avoir des informations sur les offres de leasing électrique et être recontactés.

Preuve de la pertinence de ces offres avec les attentes d’une majorité de français, ce sont à nouveau plusieurs dizaines de milliers de clients qui se sont présentés en points de vente à l’occasion des Journées Portes Ouvertes de janvier, pour commander l’un des neufs véhicules proposés par les marques Citroën, Fiat, Jeep, Opel et Peugeot. Tout le réseau s’est mobilisé depuis le premier jour pour accompagner les clients dans leurs démarches de transition vers l’électrique.


Cette mobilisation permet un bilan à mi-janvier extrêmement positif, avec 20.000 dossiers de financement validés, soit plus de 80% des volumes prévus à ce jour. Stellantis confirme ainsi son engagement de livrer 20.000 voitures dans le cadre du dispositif gouvernemental qu’il a toujours supporté, avec les livraisons des premières unités dès ce mois de janvier.

Stellantis est fortement engagé, aux côtés du gouvernement, pour offrir des modèles attractifs à des loyers accessibles, et ce, avec le soutien de Stellantis Finance & Services. Ce sont ainsi neuf modèles électriques, des marques Citroën, Fiat, Jeep, Opel, et Peugeot, tous produits en Europe, qui sont éligibles, depuis le 1er janvier, au leasing social 2024 mis en place par le gouvernement, pour permettre aux foyers les plus modestes de rouler en électrique. Un dixième véhicule de la marque Fiat sera également disponible en cours d’année

 

Pour Christophe MUSY, Directeur Stellantis France : « Je suis très fier du travail collaboratif réalisé avec les réseaux des marques de Stellantis, lesquels se sont très fortement mobilisés pour accueillir des clients heureux d’accéder à l’univers de la mobilité électrique. C’est la preuve que nos offres, de la berline citadine à la voiture familiale, répondent en tout point aux attentes de la majorité des français et apportent une solution de mobilité quotidienne à la fois décarbonée, sûre et abordable. »


Lancé en fin d'année, le leasing social du Gouvernement a donc très rapidement convaincu et il se pourrait qu'il prenne bientôt fin puisqu'il était prévu à hauteur de 20 à 25 000 unités pour l'ensemble de l'année. Avec 20 000 commandes reçues en un peu plus d'un mois, Stellantis prend une très nette longueur d'avance sur les concurrents qui devrait lui faire du bien pour sa part de marché dans les prochains mois notamment et en janvier puisque les premières livraisons ont déjà lieu. Reste à voir comment la situation évoluera à l'avenir une fois que la barre des 25 000 commandes est franchie...



Mots-clés :

627 vues4 commentaires

4 comentarios


Citrofan
Citrofan
20 ene

Après l’annonce d’une taxe sur l’énergie électrique et donc une augmentation de 10% on peut à nouveau constaté que ce qui semble être donné d’une main est vite repris de l’autre

Me gusta

🤣🤣🤣

Le budget de l'état n'étant pas extensible et ayant été voté au 49.3 avec la prise en charge d'environ 20 000 dossiers, si Stellantis obtient 20 000 leasing social cela signifierait que les autres constructeurs n'auraient rien...

Ceux qui auront commandé sans subordonner la commande à l'obtention du leasing social pourraient bien avoir des surprises.

Me gusta
Contestando a

J'ai déjà dit ce que je pensais de cette opération et du mauvais calcul pour ceux qui ont les revenus les plus modestes qui souvent e vivent pas en maison avec garage et de l'obligation d'une assurance tous dommages dans beaucoup de contrats de LLD, je ne voudrais pas

Me gusta
bottom of page