top of page

Les actualités Citroën 

Stellantis crée un réseau de recharge en Europe


Stellantis est engagé dans une vaste électrification de ses gammes pour correspondre avec les objectifs de la Commission européenne en terme de baisse des émissions de CO2. Aussi, après avoir présenté son plan pour le développement de véhicules 100% électriques, Stellantis crée, à l'image du consortium Ionity, un vaste réseau de recharge en Europe qui, ici, sera accessible à tous les véhicules électriques.


Partenariat technologique et commercial

Stellantis et TheF Charging annoncent la signature d'un partenariat pour la création en Europe d'un réseau de recharge public accessible à tous les véhicules électriques et qui réserve des conditions exclusives aux clients de Stellantis.

Objectif : créer un vaste réseau européen

L'autonomie et la recharge publique sont des facteurs cruciaux pour favoriser la transition vers une mobilité plus durable par l'adoption à grande échelle des véhicules électrifiés, en cohérence avec le plan« Fit for 55 » présenté par la Commission européenne le 14 juillet 2021, dont les objectifs sont, entre autres, d'obtenir 100 % de voitures zéro émission immatriculées à partir de 2035 et d'installer des bornes de recharge publiques à intervalles réguliers.

Dans le but de créer un vaste réseau européen favorisant la mobilité électrique et électrifiée, et avec une grande attention à l'optimisation de l'expérience utilisateur, les deux sociétés ont ainsi identifié plus de 1 000 propriétaires ou gestionnaires d'emplacements à travers l'Europe capables de satisfaire les principaux besoins de recharge des clients. : structures en centre-ville, structures dédiées aux besoins de base (hôpitaux, écoles) et transports (aéroports, gares, ports), aux loisirs (commerces, centres sportifs, hôtels, restaurants) et à la grande distribution, pour un total de plus de 15 000 emplacements en Europe et deux millions de places de stationnement. Ces emplacements feront partie du réseau de recharge que Stellantis et TheF Charging développeront et promouvront en collaboration au moins jusqu'en 2025. L'inauguration du réseau aura lieu d'ici 2021 avec l'installation des premières bornes de recharge rapide en Italie, ainsi le réseau s'étendra à toute l'Europe.

Dans le cadre de l'accord de coopération, Stellantis et TheF Charging poursuivent également l'objectif de créer un réseau de recharge qui propose une énergie « sans carbone », avec l'ambition d'étendre cette approche à l'ensemble de la chaîne de valeur.

Complémentaire au projet Atlas

La collaboration avec TheF Charging s'inscrit dans la stratégie plus large du groupe Stellantis, annoncée lors de l'EV Day le 8 juillet dernier, visant à favoriser et simplifier la mobilité électrique partout dans le monde grâce à une gamme complète de solutions de recharge pour véhicules électrifiés dédiée à clients particuliers, entreprises et flottes . L'accord entre Stellantis et TheF Charging se présente notamment comme un complément au projet Atlante, né grâce à la collaboration de Stellantis avec le partenaire NHOA, visant à créer le plus grand réseau de recharge rapide en Europe du Sud.

À cet égard, le partenariat entre Stellantis et TheF Charging impliquera également, en tant que fournisseur potentiel de solutions matérielles, Free2Move eSolutions, la joint-venture entre Stellantis et NHOA dédiée à l'offre de produits et services pour la mobilité électrique.

Mise à jour continue des services

L'accord entre Stellantis et TheF Charging prévoit également que les deux sociétés coopèrent en permanence pour mettre à jour les services offerts au sein du réseau de recharge, en partageant le savoir-faire qui permettra de définir des solutions de recharge et des services énergétiques personnalisés sur la base de l'activité caractéristique de le gestionnaire de chaque emplacement.

Écosystème

Dans le développement de ces services, Stellantis et TheF Charging impliqueront activement les clients, propriétaires et gestionnaires des emplacements sélectionnés, afin de définir des solutions sur mesure pour chaque type d'emplacement et de clientèle. L'objectif est de créer un vaste écosystème européen qui garantit toujours la satisfaction du client avec une expérience de charge simple et intuitive.

"Stellantis travaille à la création de collaborations stratégiques pour favoriser la diffusion de l'e-mobilité, en exploitant non seulement les compétences internes mais aussi les spécialisations des partenaires, pour accélérer l'introduction sur le marché de nouvelles technologies en phase avec son temps" dit Anne-Lise Richard, responsable de l'unité commerciale mondiale e-Mobilité de Stellantis. « Le partenariat entre Stellantis et TheF Charging s'inscrit dans ce contexte avec un objectif clair : garantir la présence de colonnes dans des emplacements européens stratégiques et offrir la meilleure expérience de recharge possible dans le temps ».

« Le partenariat avec Stellantis donne un nouvel élan à la création de notre réseau de recharge en Europe », explique Federico Fea, PDG de TheF Charging. « Cette collaboration technologique et commerciale permettra, en effet, de générer des bénéfices tout au long de la chaîne de valeur : de la part de nos clients, qu'ils soient conducteurs d'un véhicule Stellantis ou non, qui pourront bénéficier de services innovants en phase avec les besoins spécifiques de l'individu. , aux propriétaires des lieux qui accueilleront notre réseau, qui pourront compter sur un afflux plus important de clients à forte valeur ajoutée et sur une relation partenariale d'excellence, basée sur la transparence, la personnalisation des services et de collaboration".


En conclusion, en visant les lieux de proximité, Stellantis vise réellement à faciliter la vie quotidienne de ses clients de voitures électrifiées qui pourront recharger rapidement et facilement leurs voitures. Ce nouveau réseau vient en complément de ceux existants notamment sur autoroute pour offrir un maillage plus complet.

476 vues5 commentaires

5 Comments


Unknown member
Oct 19, 2021

Les bornes mises en place dès 2015 respectent les quelques normes de recharge concernant :

- les câbles mode 2 , 3 ou 4 en en courant continu ou alternatif mono ou triphasé ;

- les puissances de 1,5kW à 22kW pour la plupart

mais ne sont pas équipées de compteur de kW.h , et sont disponibles par l'intermédiaire de quelques opérateurs qui vendent un abonnement aux clients donnant le droit d'utiliser la borne et recevoir ensuite un décompte mensuel de conso avec prélèvement bancaire .


La technologie des batteries évoluant lentement mais sûrement, en 2023-24, tout cela va devenir obsolète pour les nouvelles voitures électriques alors que tout le matos en place n'aura pas été amorti ; les investisseurs…


Like
Citrofan
Citrofan
Oct 20, 2021
Replying to

la hausse des carburants et pas que, loin de là n'est pas la raison evoquée, mais une hausse, je pense bien orcherstrée et voulue comme le manque de composants et d'autres choses! comme par hazard pas de pénurie de traitement transgénique,

une simple decision d'interdire l'ccés des camion de plus de 3 ans dans dans les ports californiens, crée un embouteillage des portes containers et une pénurie de tout

Like

Ce qui me gêne, c'est cette impression d'avancer en ordre dispersé des constructeurs, chacun nouant de son côté des partenariats promettant le meilleur à venir.

Or, selon moi, ce plan d'infrastructures électrique, devrait faire partie d'un programme européen, en collaboration avec les énergéticiens, comme chez nous, EDF. Ces points de recharge viennent surcharger les réseaux d'alimentation, qui doivent être calibrés, pour offrir une qualité de courant constante pour les clients particuliers ou professionnels.

Sans cela, les promesses attendues ne seront pas tenues. Ma nature optimiste me fait penser que cette réflexion est en cours, car ce serait dommage de briser net cet élan, pour un futur décarboné.

Like
Replying to

Oui, c'est vrai, et c'est un premier pas significatif, qui dénote une véritable prise de conscience chez les constructeurs. D'ailleurs dans le domaine du 2 roues, Honda, Yamaha, Suzuki, et Kawasaki, se sont récemment entendus, pour fournir des batteries compatibles, au profit de leurs clients, plutôt que continuer à se livrer une concurrence stérile, vouée à un échec irrémédiable. Une fois de plus, le bon sens (Et l'intérêt partagé) a parlé !

Like
bottom of page