top of page

Les actualités Citroën 

Stellantis : 113 000 voitures non produites à Saragosse en 2021


Alors qu'elle enchainait les bons chiffres, l'usine de Saragosse connaît, comme toutes les usines automobiles, deux années difficiles marquées par une pandémie et une pénurie de composants électroniques qui imposent de nombreuses journées de fermeture où l'usine ne produit aucune voiture.

L'usine espagnole de Stellantis fabrique les Opel Corsa et Crossland ainsi que le Citroën C3 Aircross sur deux lignes de production. Elle a été fortement impactée par la pénurie de composants qui a contraint la direction de l'usine a annulé 303 équipes sur cette année 2021 (il y a quatre équipes par jour) ce qui a engendre une perte totale de production de 113 000 voitures sur cette année. Les chiffres donnent le tournis quand on se rappelle qu'en 2019, l'usine de Saragosse avait produit quelques 471 000 voitures et même 390 000 en 2020 alors même que l'usine avait été fermée pendant de longues semaines.


Cette pénurie de composants électroniques a contraint l'usine aragonaise de fermer deux équipes de nuit (une en avril et une en octobre) ce qui a eu des conséquences directes sur l'emploi avec des salariés qui, grâce à la force de Stellantis, se sont vu proposer de travailler dans d'autres usines plutôt que de se retrouver au chômage. Grâce à cette production journalière réduite, l'usine a pu connaître un mois de novembre sans interruption qui lui a permis de produire, certes moins de voitures que d'ordinaire, plus régulièrement de permettre de limiter les délais de livraison qui s'allongent.


Ces réductions de production avaient contraints la direction a négocié un plan de chômage partiel pour 2021 après avoir usé de toutes les autres possibilités. Ce plan de chômage partiel n'a été utilisé qu'une vingtaine de jours sur les 80 prévus dans le contrat ce qui est une bonne nouvelle pour les salariés qui touchaient 80% de leurs salaires au chômage partiel. Néanmoins, même si la situation semble légèrement s'améliorer ces dernières semaines, il semble qu'un nouveau plan soit mis en place pour 2022 puisque la pénurie empêchera toujours l'usine de produire à 100% de ses possibilités pendant encore quelques mois.




548 vues2 commentaires

Posts similaires

Voir tout

2 Comments


Le syndrome même du géant aux pieds d'argile. Rageant !

Il semble que l'Europe ait fait preuve de naïveté, les constructeurs ayant été séduits par l'argent facile. De fait, l'Asie a su tirer profit de ses investissements dans l'outil productif, et privilégiant dans cette crise de l'offre, les pays cousins.

Like
Unknown member
Nov 27, 2021
Replying to

la pénurie semble mondiale : quel constructeur n'est pas impacté ?

C'est un mal pour un bien car les dirigeants Européens mettent quelques divergences de côté pour convenir ensemble d'engager notre Europe dans une modernisation salutaire: merci le Covid !

Like
bottom of page