Retour sur le concept Berlingo Berline Bulle (1996)

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

Retour sur le concept Berlingo Berline Bulle (1996)



Présenté au public à l'été 1996, Berlingo partait d'une idée de Bertone  développée par le centre de style Citroën, pour donner vie à un nouveau type de véhicule pouvant être une fourgonnette spacieuse ou un gros véhicule utilitaire. Le ludospace était né!


À cet égard, il convient de souligner que le carrossier piémontais n'était pas nouveau dans la collaboration avec le Double Chevron. En fait, pour la marque, il avait contribué à la définition, avec l’Italien Marcello Gandini, de la BX et, avec le Français Marc Deschamps, de Xantia et XM.

Cependant, au Salon de Paris en octobre de la même année, aux côtés de la version Berlingo van, trois prototypes très inhabituels sont apparus, dont l’un baptisé Berlingo Bulle ... Bulle comme bulle, sphère, rond comme le dos et les nombreuses références aux formes arrondies sur le côté et à l'intérieur du véhicule.



Construit par la société Heuliez pour le compte de Citroën, Berlingo Bulle proposait quatre grandes portes et un hayon, intérieur en cuir au design arrondi, tout comme les appuie-tête et les phares avant et arrière étaient ronds.

Le Berlingo Bulle était particulièrement apprécié lors de la montée à bord, où l’espace aérien, la sensation d'espace agréable donnaient le sentiment d'un confort et d'une grande sécurité assurés par la robustesse de l'ensemble.

La Bulle, comme les deux autres concepts qui l’ont rejoint au Salon de 1996, le Berlingo Grand Large et le Berlingo Coupé de Plage, sont toujours restée au stade de l'étude, de l'expérimentation. Sa Sa vocation doit donc être recherché dans la vocation même de Berlingo (maintenant dans sa troisième génération) à être un véhicule approprié pour tout faire: du transport des objets également très encombrants aux voyages longs et confortables de toute la famille.


Retrouvez toutes les photos dans la galerie ci-dessous :



119 vues1 commentaire