Le Groupe PSA étudie la fabrication de moteurs et boîtes de vitesses en Russie

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

Le Groupe PSA étudie la fabrication de moteurs et boîtes de vitesses en Russie



Yanick Bezar, Directeur opérationnel du Groupe PSA en Russie, a déclaré que le Groupe PSA envisageait de fabriquer sur place des moteurs et des boîtes de vitesses ainsi que le développement de l'usine de Kaluga vers une nouvelle plateforme.


«Le schéma est le suivant: nous prévoyons d'élargir la gamme de modèles des automobiles fabriquées à Kaluga. Nous avons déjà mentionné Opel. Nous prévoyons également de lancer la production de la version 4 × 4 de Peugeot Expert, Peugeot Traveller, Citroen Jumpy et Citroen SpaceTourer, afin de répondre aux conditions de la Russie. Un investissement dans une nouvelle plateforme à Kaluga fait également partie de nos projets. La production de moteurs sera localisée et nous ne parlons pas uniquement d’assemblage. Le traitement mécanique des éléments clés, tels que les culasses et les arbres à cames, sera également effectué » déclare Yanick Bézar. Ainsi, le constructeur français s'associera à d'autres partenaires «Nous achèterons des pièces moulées auprès de partenaires locaux. Cependant, nous pouvons effectuer l'usinage et l'assemblage nous-mêmes. De plus, nous prévoyons effectuer des opérations technologiques liées aux boîtes de vitesses. La localisation augmentera à Kalouga avec chaque nouveau modèle. Par ailleurs, nous prévoyons de doubler le volume de production à Kaluga » précise Yanick Bézar.


Les moteurs et boîtes fabriqués sur place bénéficieront à l'ensemble des modèles fabriqués par le Groupe PSA à Kaluga et les moteurs seront même exportés «Nous avons choisi les modifications qui conviennent à cet objectif. Les volumes seront comparables à la production de Kaluga" indique Yanick Bézar.


Augmenter la part fabriquée localement

Le Groupe PSA souhaite également augmenter la part locale dans la fabrication à Kaluga afin de renforcer la rentabilité de l'usine qui est proche de zéro sur les trois dernières années. Pour Yanick Bézar " «Bien sûr, nous ne sommes pas très satisfaits de cette performance. Nous savons quoi faire pour augmenter la rentabilité en Russie. Tout d'abord, le taux de localisation des automobiles doit être augmenté à cet effet. Nous avons soumis nos propositions par le biais d'une demande de conclusion d'un contrat spécial d'investissement avec le gouvernement russe ». L'usine tusse du Groupe effectue les opérations de base - soudure, peinture et assemblage, en utilisant l’estampage russe. «Le taux de localisation des véhicules utilitaires est de 40%, sans la valeur ajoutée. Le taux est le même pour les modèles de voiture. Le taux de localisation augmentera avec chaque modèle, atteignant environ 50% avec le lancement du premier modèle Opel » poursuit le dirigeant français.


Rappelant que le Groupe PSA avait investi près de 500 millions d'€ dans la production à Kaluga, Yanick Bézar est revenu sur la fabrication locale des utilitaires de PSA ajoutant «L'année dernière, nous avons lancé la production de quatre modèles de véhicules utilitaires légers sur une nouvelle plate-forme située à Kaluga: Peugeot Expert, Peugeot Traveller, Citroen Jumpy et Citroen SpaceTourer. L'investissement dans le projet a atteint environ 75 millions d'euros »


195 vues3 commentaires