top of page

Les actualités Citroën 

La DS 4 lancée en Chine


La DS 4 vue de face dans sa version Cross

Le groupe Stellantis est lancée dans une stratégie dite Assets lights en Chine à savoir une empreinte industrielle réduite au maximum et le choix de vendre des modèles importés quitte à ce que les droits de douane rendent les prix de vente trop élevés et réduisent les ventes à un niveau minime. C'est le choix de DS qui propose la DS 4 sur le marché chinois depuis le 13 juillet dernier.

Ainsi, DS complète sa gamme sur le marché chinois avec la nouvelle DS 4 importée directement d'Europe à l'image de sa petite sœur DS 3. La berline compacte de DS devient la quatrième modèle de la gamme en Chine et est proposée avec une gamme assez réduite composée d'un seul moteur essence et de deux finitions.

La DS 4 n'est ainsi proposée qu'avec un seul moteur 1.6 essence de 180 chevaux, associée à la boîte automatique EAT8, soit l'ensemble classique de Stellantis en Chine sur les véhicules des marques Citroën, Peugeot et DS. Deux finitions sont proposées sur la DS 4 : Trocadéro et Rivoli qui sont vendues aux tarifs suivants :

  • Trocadéro : 261 800 Yuans soit 32 750€

  • Rivoli : 291 800 Yuans soit 36 500€

Des tarifs donc très élevés pour cette DS 4, disponible d'ailleurs que dans sa version Cross, qui devrait faire une présence anecdotique sur le marché chinois quand on sait qu'une Citroën C5 X, bâtie sur la même base et proposant le même moteur mais nettement plus grande et habitable est vendue à partir de 143 700 yuans soit moins de 18 000€. Notez que le Peugeot 408 X, similaire au 408 vendu en Europe, est, lui, disponible dès 145 700 yuans en Chine soit 18 200€, la DS 4 vendue à des tarifs très élevés, en raison des droits de douane, va donc forcément être une perle rare sur le marché chinois mais cela correspond à la stratégie de Stellantis.

Mots-clés :

1 097 vues7 commentaires

Posts similaires

Voir tout

7 Comments


Et puis quoi d'autre encore c'est une super voiture comme toutes les DS mais de là à la proposer en Chine

après des résultats à zéro en juin j 'avoue ne plus rien comprendre

Like

Étonnante stratégie, à l’heure où les ventes de DS et Citroen s’effondrent en Chine il est surprenant de vouloir exporter la bas.

A moins que DS ne se dise que le peu de voitures vendues ce sera toujours ça d’autant que DS a du mal à s’imposer à l’export?

Il est probable que DS décide d’arreter la production de la DS9 qui devient anecdotique, comment rentabiliser une chaîne de montage dans ces conditions.

Au regard des derniers chiffres communiqués j’ai peur qu’il en soit de même pour la C5X de Citroen.

Deux très belles et bonnes voitures, comme c’est triste….

Jeremy en tant que spécialiste si tu peux nous éclairer ?

Merci

Like

Olivier Sandler
Olivier Sandler
Jul 21, 2023

Une C5 X à moins de 18 000€ ça me fait rêver ! En France , il faut compter le double !

Le pire c'est que même à ce prix là ,elle ne se vend plus beaucoup en Chine .

Like
Replying to

comme quoi les frais de port sont exorbitants 🤣 mais pas dans tous les sens, une DS4 rivoli avec le petit moteur 130 CV, le fameux puretech 3 pattes coûte 41 450€ en France, et avec le moteur 1600 180 CV disparu en France et malgré les taxes des méchants protectionnistes chinois, 36 500€, donc aller contre le sens de rotation de la terre fait baisser les prix... ou on se fait du gras sur le pigeon français... en plus de son petit coffre et de son moteur à 3 pattes, voilà une raison de plus pour ne pas acheter ça, ou la cousine 408.

Like

Bonne chance à DS 4 qui ne sera pas là pour faire du volume. Avec sa ligne captivante et même intrigante, elle saura se faire remarquer, d'autant plus qu'elle sera rare. C'est donc un pari à tenter, ne serait-ce que pour faire gagner DS en notoriété.

Like
Replying to

Laissez-lui le temps de s'installer TM6...

Like
bottom of page