top of page

Les actualités Citroën 

La Citroën Méhari fête ses 55 ans


Citroën Méhari - Véhicule emblématique de liberté et d'aventure, revêtue de son habillage hiver pour affronter les conditions les plus froides avec style

2023 est une année d'importants anniversaires pour Citroën puisque, après les 30 ans de la Xantia et avant les 75 ans de la mythique 2CV, c'est au tour de la non moins fameuse Méhari de fêter ses 55 ans. Présentée le 16 mai 1968, au cœur du mouvement contestataire étudiant français, la Méhari repose sur une base de Dyane 6 et propose une certaine idée de la liberté que seule l'automobile peut offrir.

Avec la Méhari que Citroën dévoile au golf de Deauville, la marque jette un pavé dans la marre avec un véhicule indéfinissable, sorte de pick-up atypique dotée d'une carrosserie en plastique ABS créée par Roland de La Poype. Construite sur une plateforme de Dyane 6, elle fut présentée sous l’appellation Dyane 6 Méhari lors de sa sortie. Produite durant près de 20 ans entre 1968 et 1987, elle sera fabriquée à 144 953 exemplaires (dont 1 213 Méhari 4x4), une réussite surprenante pour ce véhicule original. La Méhari a été produite, en grande partie, dans l’usine Citroën à Forest en Belgique, mais aussi dans sept autres usines, en France, en Espagne et au Portugal.

Citroën Méhari - Véhicule emblématique de liberté et d'aventure

Une certaine idée de la liberté

Le nom de la Méhari provient du nom masculin méhari qui est celui donné aux dromadaires en Afrique du Nord et au Sahara. Ce sont des animaux reconnus pour leur capacité de franchissement tout-terrain, leur résistance et leur sobriété. Le méhari est capable de transporter aussi bien des marchandises que des passagers, le tout sur de longues distances. Ce nom est donc très représentatif du modèle Méhari de Citroën, reconnu pour son adaptation à tous les terrains.

Car si la Méhari est, d'apparence un cabriolet remarquablement adapté à l'été, il en est tout autre grâce à un habillage hivernal qui lui permet d'être utilisée toute l'année et de toutes façons. Car la Méhari est remarquable de praticité et de modularité en étant capable de transformer une partie de son plancher en dossier, ce qui lui permet d’ajouter deux places à l’arrière et ainsi d’accueillir jusqu’à 4 voyageurs. De même, elle peut être utilisée dans un grand nombre de situations en transportant à la fois différentes charges et un nombre raisonnable de passagers.

Grâce à sa carrosserie en plastique composée de seulement 11 éléments facilement réparables la Méhari se nettoie d’un seul coup de jet d’eau à l’extérieur comme à l’intérieur ce qui en fait une voiture extrêmement simple et facile à utiliser.

Commercialisée pendant près de 20 ans à plus de 144 000 exemplaires, la Citroën Méhari n'a, étrangement, connue que 3 versions dont deux séries spéciales : la Méhari Place en 1983 reconnaissable à sa couleur jaune et vendue en Espagne et au Portugal et la Méhari Azur commercialisée à 700 exemplaires sur les marchés français, italien et portugais. En 1979, Citroën présente une nouvelle variante avec la version 4x4, qui offre une liberté presque inégalée encore aujourd’hui.

Extrêmement polyvalente, la Méhari est un véhicule qui a intéressé particulièrement les administrations publiques tel que la police, la douane, les aéroports, les hippodromes et bien d’autres encore, mais aussi les commerçants, les artisans et les particuliers. Elle a ainsi eu l’opportunité d’avoir une longue carrière au sein l’armée française, qui commandera au total 11 457 Méhari entre 1972 et 1987.


Devenue une icône automobile, la Citroën Méhari a régulièrement inspiré des Citroën moderne à l'image de la C3 Pluriel sortie en 2003 ou encore le concept Cactus M en 2015 qui préfigurait la e-Méhari à la fin de 2015. Aujourd'hui, l'esprit simple, facile et sans prise de tête de la Méhari la rend incontournable et elle continue d'influencer la marque notamment avec la prochaine deuxième version de My AMI Buggy qui arrivera très bientôt.

Mots-clés :

1 002 vues10 commentaires

10 Comments


La Méhari, j'en ai conduit une pendant mon service national pendant les manoeuvres DEMETER, c'était une bagnole incroyable, elle passait partout, en tout terrain, c'était un shaker mais il en fallait pour la coincer. Elle est le reflet des années où Citroën exprimait son originalité, en proposant des solutions originales, pratiques et pas trop coûteuses pour les petites voitures et en ayant des modèles milieux et haut de gamme originaux et en avance techniquement, offrant tenue de route, freinage et confort très au dessus de la concurrence. Je pense à la comparaison R12/GS par exemple, combien de fois sur les routes de montagne, j'ai semé des amis qui moquaient ma "voiture de vieux"...

Hélas, l'ADN de Citroën s'est perdu au…

Like
Replying to

Depuis le C4 Picasso et la C5 dernière version, je trouve que Citroën n'a rien sorti de vraiment intéressant, C4 Cactus, trop basique avec des bumpers inesthétiques et d'une durabilité aléatoire, nouvelle C4 bien conçue mais un peu fade esthétiquement, Berlingo multispace prenant de plus en plus d'embopoint et devenant lourdaud comme un kangoo côté style, le C5 Aircross sauve sa place mais avec un peut trop de rondeurs comme la C3. C4 déception totale pas d'Aircross pas de SUV, coffre riquiqui au regard de l'encombrement, moteur 3 pattes à fiabilité aléatoire dessin un peu trop tourmenté, et c'est la même chose chez DS qui non content d'avoir renoncé à l'hydraulique a produit des véhicules avec une suspension et u…

Like

Yvon Wilputte
Yvon Wilputte
May 18, 2023

J'ai eu le bonheur d'être passager arrière d'une Méhari quand j'avais 15 ans, j'y avais été secoué comme un prunier,et comme la propriétaire avait eu l'excellente idée d'emprunter un chemin de terre, pour couper au court, aussi quasiment asphyxié par la poussière, malgré cela, c'était extraordinaire. 😊

Like

Patrick Berton
Patrick Berton
May 18, 2023

Il est bien loin…ou ma marque préférée était avant gardiste..

cette mehari. En était la preuve….moteur sans électronique…peu de panne

entretien facile….en plus une décapotable….voiture cheveux au vent..

j en ai vu une vers saint Tropez ou le propriétaire avait mis des sièges en

osier……superbe voiture

Like

Christian Brochard
Christian Brochard
May 18, 2023

Au vu du succès des "Ami" baroudeuses, pourquoi ne pas espérer, sur une base moteur permettant de rouler à 8o km/h, une future "Amihari" plus longue et large, pour les plages, les surfeurs, comme là été l'originale et pas l'erreur Boloré.

J'allais oublier qu'il y a un triste sire à la tête du groupe Stellantis, qui effacé, cluster par cluster, le disque mémoire de Citroën.

Heureusement qu'il y a Jérémy, les collectionneurs, les réseaux sociaux comme POA et le conservatoire Citroën pour nous rappeler la grandeur de cette marque qui entre doucement dans l'oublie sous l'action et la volonté de quelques généraux royalement payés pour redessiner leurs avenirs en euro. Il faudrait réussir à leurs rappeler que pour des marques centenaires…


Like

Mon goût pour l'automobile, m'est venu à la sortie de la GS alors que j'étais ado. Je me souviens du 1er essai de la Méhari 4X4. Les essayeurs avaient choisi (Juste au cas où..) de l'accompagner d'une Land Rover équipée d'un treuil pour la sortir d'une mauvais pas éventuel. Et bien, à leur grand étonnement, c'est la Land Rover qui a dû être dépanné, après avoir failli verser lors d'un fort dévers. Pendant ce temps, la Méhari continuait de crapahuter tranquillement. Sa recette: Sa légèreté, la qualité de ses suspensions et de son freinage! Ses points faibles: Sa sous-motorisation chronique (200 kg de plus malgré tout, que la 2 roues motrices, fort débrouillarde par ailleurs) et surtout: Son prix dissuasi…


Like
bottom of page