Les actualités Citroën 

La Citroën C1 ne sera pas remplacée...dans l'immédiat


La citadine Citroën C1 et, avec sa cousine Peugeot 108, en fin de carrière puisque leur production s'arrêtera prochainement. Si certains ont crû à un remplacement, il n'en sera rien dans l'immédiat laissant un trou dans la gamme de Citroën et Peugeot.

Les deux citadines partageaient plateforme, moteur et usine avec l'Aygo de Toyota depuis la première génération en 2005. Mais depuis 2018, PSA et Toyota ont signé un accord pour transférer intégralement l'usine dans le giron de Toyota, transfert effectif ce 1er janvier 2021. Le groupe japonais donnera, lui, une descendance à l'Aygo d'ici la fin de l'année qui sera disponible en version thermique uniquement. C'est à cette date là que les Citroën C1 et Peugeot 108 quitteront les chaînes de production, les versions trois portes étant arrêtées dès le mois d'avril prochain.


La difficile rentabilité économique de telles voitures rend la production impossible car le segment A est voué à ne proposer que des versions électriques, les citadines étant, par définition, cantonnées aux villes qui vont réduire, peu à peu, l'espace aux voitures thermiques. L'électrique est donc la seule voie d'avenir ma la technologie est encore chère ce qui rend difficile un prix de vente compétitif, argument clé sur ce segment. D'autant plus que Peugeot comme Citroën disposent, dans leurs gammes, de véhicules qui peuvent correspondre aux besoins d'une partie des clients du segment A. Peugeot, par le haut, avec les versions de base de la 208 et Citroën, par le bas, avec AMI puis la future C3 qui disposerait de motorisations électriques moins puissantes lui permettant de proposer des tarifs plus attractifs.


Mais la fusion de PSA avec FCA et la création de Stellantis va pouvoir rebattre les cartes puisque Fiat commercialise une toute nouvelle 500 qui est 100% électrique et pour laquelle la firme italienne a développé une nouvelle plateforme. La Fiat 500 électrique rentre ainsi en concurrence avec les citadines du groupe Volkswagen (e-Up et e-Citigo) qui a annoncé sa volonté de les remplacer à l'horizon 2025. D'ici là, Peugeot comme Citroën ont encore du temps pour mettre au point leur stratégie d'autant plus qu'ils auront la plateforme et la technologie avec Stellantis.





485 vues4 commentaires

Passionnément Citroën - 2020  - Nous contacter

Clause de non-responsabilité de traduction 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon