top of page

Les actualités Citroën 

Grâce au succès du Citroën C5 Aircross, l'usine de Rennes embauche 500 intérimaires


passionnément citroen, blog citroen, forum citroen, citroen, psa, rennes, usines, c5 aircross, c5 aircross rennes, 2020

Les usines du Groupe PSA ont été fermées en raison de la lutte contre le coronavirus et, depuis le déconfinement, se rouvrent progressivement en fonction de la demande commerciale. L'usine de Rennes qui dépend, pour beaucoup, du C5 Aircross peut se réjouir du succès du grand SUV Citroën puisqu'une nouvelle équipe fera son retour sur le site.

Après avoir rouvert ses portes à la mi-mai avec une seule équipe, rapidement rejoint par une deuxième le 22 Juin, l'usine rennaise verra apparaître une troisième équipe de production sur son site à compter de la reprise soit le 17 Août. Les salriés de l'usine de Rennes ont pu partir en vacances le cœur léger, l'annonce ayant été faite lors d'un comité social et économique le matin même de la fermeture de l'usine pour congés d'été.


Cette troisième équipe va permettre au site de Rennes de retrouver une production quasiment identique à la période avant confinement. Même si le site connaissait, à l'époque, quatre équipes de production, la quatrième était exceptionnelle et liée à la fabrication de nouveaux véhicules dont la version hybride qui est maintenant intégrée dans la chaîne. L'équipe de nuit commencera le 31 Août prochain mais dès le 17 août, date de reprise de la production, 230 intérimaires intégreront l'usine suivis, une semaine après, par l'arrivée de 250 autres. Pour Laurent Valy, secrétaire de la CFDT, "Ce remontage progressif d’une équipe de nuit est possible en raison du succès commercial du C5 Aircross qui ne faiblit pas. C’est une bonne nouvelle pour l’emploi"


Les salariés de l'usine de Rennes ont été exemplaires dans cette période car, comme une partie d'entre eux étaient en chômage partiel, l'usine se voyait dans l'impossibilité de faire appel à des intérimaires. Ce sont donc des « les techniciens, les agents de maîtrise, les cadres qui ont rejoint la ligne de production ! Ils représentent environ une centaine et en tout, c’est 300 salariés qui ont changé de poste. C’était exemplaire mais pas tenable à long terme » indique Didier Picard, secrétaire rennais du syndicat CGE-CGC.


3 001 vues1 commentaire

1 Comment


Juste une correction en fin d'article: Il ne s'agit pas de la CGE CGC, mais de la CFE CGC (Se lit: Confédération française de l'encadrement CGC).

Content pour ses 500 intérimaires et long succès au C5 Aircross pour que d'autres personnels puissent être embauchés!

Like
bottom of page