Comparatif : La Citroën C4 Cactus rencontre la Citroën GS

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

Comparatif : La Citroën C4 Cactus rencontre la Citroën GS


Bien que quarante années les séparent, les Citroën GS et C4 Cactus ont la même philosophie : Proposer le meilleur confort de leur catégorie. L'occasion étairt donc belle de les faire se rencontrer.


Ainsi, la Citroën GS 1220 Pallas de 1977 rencontre la C4 Cactus 1.2 PureTech 130 dans sa finition Shine.


Apparue pour la première fois en 1970, la Citroën GS fut élue voiture de l'année en 1971 notamment pour ses qualités de confort et de tenue de route. En Juillet 1979, elle devient GSA et poursuit sa carrière jusqu'en 1986.


De son côté, la Citroën C4 Cactus est apparue en 2014 sous les traits d'un petit crossover. Restylée en 2018, elle se transforme en berline pour mieux remplacer la C4 et axe tout sur le confort grâce à ses nouvelles suspensions à butées hydrauliques et ses sièges "Advanced Comfort"



En quarante ans, on remarque aisément les énormes avancées que l'automobile a connu. Bien que leurs dimensions soient très proches (4.12m pour la GS, 4.17m pour la C4 Cactus), les proportions sont tellement différentes que la GS fait très svelte et frêle face à la C4 Cactus.


C'est surtout dans les proportions que tout change. La GS accuse ainsi une perte de 10cm en largeur et 8cm en hauteur.

La C4 Cactus offre également une garde au sol légèrement surélevée qui lui donne un air beaucoup plus massif que la GS.



Les dimensions des roues montrent également toute la différence d'âge entre nos deux Citroën. Quand la GS est dotée de roues de 15 pouces chaussées de pneus 145x15, la C4 Cactus lui montrent ces roues en 205 sur des jantes de 17 pouces en alliage léger.



A l'intérieur, les quarante années qui séparent ces voitures se font sentir. L'intérieur bleu de la GS, pour original qu'il soit aujourd'hui, a le mérite d'égayer l'habitacle.

Le volant monobranche typique de Citroën était incliné de 20° sur la gauche...Typiquement Citroën...

La C4 Cactus s'attache également à montrer sa différence par rapport à ses concurrentes en offrant une planche de bord originale.

On peut y retrouver certaines similitudes dans la forme très horizontale de la planche de bord par ailleurs.


Les sièges de la GS en Jersey bleu dont la forme reprend celles des chevrons offrent un grand moelleux et se révèlent très confortable.


De son côté, la C4 Cactus propose également des sièges très confortables de par leurs nouvelles conceptions leur offrant un moelleux bien plus prononcé que sur les voitures actuelles. Leurs formes légèrement matelassées n'est pas sans rappeler d'ailleurs les sièges d'antan comme ceux de la GS.


Les portes de la GS offraient beaucoup de tissu alors que la C4 Cactus offre davantage de plastique....

La banquette arrière de la GS ose révèle très accueillante. De plus, l'habitacle est baigné de lumière ce qui rend l'ensemble très agréable à vivre.




La C4 Cactus offre une ambiance plus sombre que la GS. La banquette offre davantage d'espace mais se révèle plus ferme que cette dernière tout en étant bien plus confortable que ses concurrentes.




Malgré une carrosserie dont une forme bicorps, la GS ne propose pas de hayon, l'accès au coffre se fait via une malle classique ce qui rend l'utilisation du coffre peu pratique, dommage car le coffre proposait une belle capacité de 465 litres.

La GSA corrigera ce problème en adoptant un hayon en 1979


De son côté, la C4 Cactus se révèle beaucoup plus pratique au quotidien grâce à son hayon et ce, malgré un seuil de chargement beaucoup plus élevé.

Enfin, le coffre de la C4 Cactus ne peut rivaliser avec celui de la GS : 348 litres...


Sur la route, nos deux protagonistes du jour montrent également de grandes différences.

La GS n'est pas un foudre de guerre et sa boîte de vitesses dotée de quatre rapports seulement limite le champ d'action sur autoroute. Dommage, car la position de conduite est bonne, pas si éloigné des standards actuels. Le freinage de la GS peut paraître déroutant au premier abord car la pédale de frein est très sensible avec quasiment pas de courses mais le freinage est particulièrement efficace grâce aux quatre freins à disques.

Enfin, le confort dans la GS est absolument royale grâce à sa suspension hydraulique qui absorbe absolument tout.


Du côté de la C4 Cactus, le conducteur retrouve plus facilement ses repères avec une position de conduite plus haute mais la vision prériphérique est inférieure à la GS. La C4 Cactus se contente d'une conduite paisible grâce à des trains roulants de qualité et à une très grande stabilité avec une direction étonnement précise. Très légère et très bien motorisée dans cette version 130 ch, la C4 Cactus offre des prestations remarquables malgré une boîte aux rapports un peu trop longs. Mais c'est sur le chapitre du confort que la C4 Cactus répond le mieux à la GS car, même si ses nouvelles suspensions n'offrent pas l'effet tapis volant des anciennes hydrauliques, la C4 Cactus gomme tout sur son passage et offre un moelleux rare à faible allure. Quarante années séparent nos deux Citroën mais là où elles sont le plus proche c'est sur le confort.


Retrouvez toutes les photos dans le diaporama ci-desous

Source : L'argus







Passionnément Citroën - 2020 

Contact : passionnementcitroen1@gmail.com 

Clause de non-responsabilité de traduction

logo-passionDS.jpg
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon