top of page

Les actualités Citroën 

Citroën remporte un gros contrat en Inde


Les patrons de Citroën et BluSmart en Inde

Depuis le début de l'année, Citroën est engagé dans une vaste restructuration en Inde où la marque a pris conscience des difficultés et compte bien reprendre le taureau par les cornes pour croître sur cet immense et difficile marché. L'accord signé hier avec la société d'autopartage BluSmart va lui donner des ailes puisque Citroën a remporté un grand contrat de fournitures qui va lui faire le plus grand bien.

C'est avec l'un des principaux réseaux de recharge en Inde que Citroën a signé un vaste accord qui comprend la livraison de milliers de Citroën ë-C3 qui vont intégrer la flotte de cet opérateur. Ce protocole d'accord s'étend sue un an et vise à renforcer la flotte de véhicules de BluSmart, actuellement composé de 7 000 voitures, qui va donc considérablement se renforcer avec la Citroën C3 électrique puisque l'accord porte sur 4 000 unités.


Le protocole d'accord a été signé ce lundi 18 mars au superhub de recharge de véhicules électriques de BluSmart à Bangalore avec la première tranche de livraison qui comprend 125 ë-C3 aux couleurs de l'entreprise BluSmart. Pour Shishir Mishra, le tout nouveau directeur de Citroën en Inde, "Cet effort de collaboration entre Citroën et BluSmart Mobility signifie une vision commune d'un avenir durable dans le domaine de la mobilité électrique, réaffirmant notre engagement à façonner un environnement plus propre et un écosystème de transport plus vert.".

De son côté, Anmol Jaggi, co-fondateur et PDG de BluSmart, déclare "Ayant une vision commune d'atteindre une mobilité nette zéro et de fournir des normes élevées en matière de sécurité automobile, Citroën est le partenaire idéal pour BluSmart. Avec pour mission de décarboner la mobilité à grande échelle, nous nous engageons à construire un écosystème complet de mobilité pour véhicules électriques en Inde, englobant le plus grand service de covoiturage entièrement électrique du pays et un vaste réseau de superhubs de recharge de véhicules électriques. Alors que de plus en plus d'équipementiers adoptent l'eMobilité et que notre flotte s'agrandit, nous sommes prêts à répondre à la demande croissante de services de covoiturage dans les mégapoles tout en offrant aux usagers une gamme diversifiée de véhicules électriques avancés".


Cet accord va être extrêmement bénéfique pour Citroën en Inde puisque, outre les volumes supplémentaires qu'il engendre, il va surtout permettre aux usagers de tester ces Citroën ë-C3 et donc potentiellement de les convaincre de les acheter engendrant des volumes supplémentaires. De plus, cela va nettement renforcer la visibilité de la marque en Inde qui, en un an, va mettre 4 000 voitures supplémentaires sur les routes permettant aux consommateurs de voir les voitures et donc de s'y intéresser le cas échéant. Une excellente nouvelle donc pour Citroën en Inde, 2024 est inexorablement une année de changement pour la marque qui, en quelques mois, a annoncé des équipements supplémentaires de sécurité, l'adoption d'une boîte auto sur le C3 Aircross et qui réserve d'autres nouveautés dont une d'importance qui sera dévoilé dans quelques jours.


Mots-clés :

652 vues2 commentaires

2 Comments


TM6
TM6
Mar 19

C'est une excellente nouvelle, en effet, qui va permettre à ce que le nom Citroën soit identifié par un certain nombre d'urbains locaux comme celui d'un apporteur de solutions électriques pertinentes et non comme une n-ième marque exotiques de bagnoles venues d'ailleurs. Si certes ca ne fera pas rayonner Citroën comme marque luxueuse, cette notorité vaut de toutes façons bien mieux que l'espèce d'anonymat dans lequel il semble qu'elle soit pour l'instant en train de sombrer.


Allez il faut continuer ! il faut en sortir d'autres des comme celui-ci (4000 voitures, ca reste tout petit par rapport aux besoins de l'Inde en auto-partage ) ! Même s'il est probable que ce soit à perte.

Like

Citrofan
Citrofan
Mar 19

Très beau contrat surtout si il permet à certains d’essayer la C3 et peut-être de l’adopter

Like
bottom of page