top of page

Les actualités Citroën 

Citroën développe les ventes de C3 électrique en Asie


La Citroën C3 électrique vue de trois quart avant dans une teinte orange toit blanc

Citroën mise beaucoup sur les véhicules électriques pour se développer en Inde, tenant compte de la difficulté de s'imposer sur les seules motorisations thermiques. C'est la raison pour laquelle il a lancée rapidement la C3 électrique mais la marque compte également sur cette version pour augmenter ses ventes dans la région toute entière et, pour cela, étend sa commercialisation et sa gamme.

Ainsi, Citroën a profité du dernier salon automobile en Indonésie pour y présenter, à côte du C3 Aircross et de My Ami Buggy, une version haut de gamme pour la ëC3 appelée Shine. Cette nouvelle version qui vient compléter la gamme par le haut avec davantage d'équipements notamment les rétroviseurs électriques, l'essuie-glace arrière, des jantes alliage de 15 pouces. Cette nouvelle finition vient enrichir la gamme jusque là composé de la finition Feel Pack et devrait permettre à la C3 de renforcer son attrait après avoir reçu un excellent accueil lors du GAIKINDO Indonesia International Auto Show où Citroën a reçu beaucoup de commandes pour sa citadine électrique.

Cette nouvelle finition Shine n'est, pour le moment, pas encore disponible en Inde même si elle y est fabriquée ce qui porte à croire que Citroën pourrait l'introduire sur le marché indien prochainement même si Saurabh Vatsa, patron de Citroën en Inde, déclarait que la marque était au maximum de ses capacités pour cette C3 électrique ce qui pourrait, peut-être, retarder son arrivée de quelques mois.


Cela n'empêche pas Citroën de lancer cette C3 électrique au Népal et, ainsi, de continuer à profiter de son implantation en Inde pour partir à la conquête des marché de la région. En effet, Shangrila Motors, distributeur de Citroën au Népal, vient de remettre les clés de la première ëC3 vendue sur le marché népalais. C'est dans la concession « La Maison Citroën » de Thapathali que la cérémonie a eu lieu où la C3 électrique y est vendue ainsi que dans les autres concessions Citroën du pays. Les caractéristiques techniques sont évidemment les mêmes que sur les autres marchés et la C3 offre une autonomie de 320 km selon le cycle d'émissions indien. La ëC3 est disponible, au Népal, en deux versions Live et Feel avec un prix de départ fixé à 3 299 000 roupies soit près de 23 000€ pour la finition Live et 3 499 000 roupies népalaises pour la finition Feel soit 24 300€. Les deux versions étant garanties 7 ans ou 100 000 km.


En conclusion, Citroën compte réellement sur cette version électrique de la C3 pour étendre sa présence sur les marchés de la région Asie pacifique car elle lui permet d'être en avance par rapport à ses concurrents ou, à tout le moins, de disposer d'une concurrence moins forte que sur les versions thermiques. La marque possède donc un fort atout avec cette version électrique qu'elle est prête à utiliser au maximum pour prendre l'avantage et entrer, plus facilement, sur ces marchés nécessaires pour diversifier sa croissance et viser le million de voitures vendues à court terme.



583 vues6 commentaires

Posts similaires

Voir tout

6 commentaires


pas d'info sur l'encombrement des batteries et son impact sur la capacité du coffre?

J'aime

Christian Brochard
Christian Brochard
03 sept. 2023

L'Ami Buggy, présentée en Indonésie, ou les tricycles autorickshawsà "Tut-Tut" sont légion, voir le seul moyen pour beaucoup de se déplacer, est je pense, que pour Citroën ce peut être une opportunité de développement incroyable. Ces véhicules à tout faire, transportant marchandises et personnes, en ville comme à la campagne, est le modèle le plus polluant existant puisque souvent équipés de moteur 2 temps.

Cette présentation d'Ami n'est elle pas là pour tester l'engouement possible puisqu'elle est électrique et bien plus moderne que ces antédiluviens tricycles ?

Encore faudrait il que Citroën en crée une rallongée à 4 places ou versions cargos et la produise également en Inde pour éviter les taxes d'importations. 


J'aime
En réponse à

vu ce qu'ils surchargent leurs engins, il va falloir une batterie plus conséquente

J'aime

Citrofan
Citrofan
02 sept. 2023

Tester les modèles, non car Ils n’ont pas grand chose à voir avec les nôtres

J'aime

Citroën a eu du nez pour produire aussi rapidement la ë C3. Cela lui permet effectivement, d'affronter une concurrence moins féroce (Pour l'instant) et d'occuper ce marché, qui n'est plus une "niche". Bravo encore pour la proposer en une version à l'équipement plus riche, car c'est un des reproches qui a été fait par les prospects en Inde et au Brésil. Erreur corrigée. J'espère que Citroën saura décliner ses gammes européennes et extraterritoriales, sous les mêmes nouvelles appellations, "You" "Plus" et "Max" car les consommateurs de part le monde ont désormais le même niveau d'information, et tout traitement différent divise. J'ai eu l'occasion d'écrire récemment, qu'une Citroën doit apporter quelque chose de distinctif, outre les qualités intrinsèques d'une Citroën. Dans…

J'aime

Nous sommes toujours en attente que quelque chose se passe en France, pays d’origine de cette marque. Tout ce passe comme ci ils testaient leurs ’nouveautés ’ à l’étranger. Espérons qu’ils ne louperont pas la marche ici, encore faut-il que les futurs modèles répondent aux attentes d’une clientèle habituée à l’innovation dont Citroën était capable par le passé. Mais sous la coupe de Stellantis j’en doute car cela semble incompatible avec la recherche exacerbée de la rentabilité.

J'aime
bottom of page