top of page

Les actualités Citroën 

Citroën C3 : l'usine de Porto Real en pointe sur l'environnement


L'usine Stellantis de Porto Real au Brésil où est fabriquée la nouvelle Citroën C3

La fabrication d'une voiture engendre énormément de déchets qui peuvent avoir un impact important sur l'environnement. Heureusement, comme tous les constructeurs, Stellantis a pris des mesures pour limiter au mieux cet impact notamment dans l'usine de Porto Real au Brésil, où est fabriquée la nouvelle C3 pour l'Amérique Latine, et qui réussi l'exploit de n'avoir aucun déchets solides.

L'usine de Porto Real est un immense complexe industriel situé à 150 km de Rio de Janeiro et produit la nouvelle Citroën C3 tout comme le C4 Cactus et, bientôt, le nouveau C3 Aircross. Cette usine dispose d'une gestion moderne qui élimine tout déchet solide résultant de ses processus de fabrication ce qui permet, chaque année, de ne plus envoyer, en décharge, plus de 200 tonnes de matériaux avec un impact positif direct sur l'environnement.

Tous les matériaux générés dans l'usine sont séparés dans le complexe lui-même. Les objets comme le carton, par exemple, sont acheminés vers une unité de traitement au sein du Complexe Industriel, où ils sont pressés et regroupés. Il en va de même pour les plastiques qui, après préparation, sont envoyés dans des centres de recyclage. Le bois, quant à lui, est séparé et broyé pour devenir des copeaux, un élément essentiel dans la génération de biomasse.

Les déchets de métaux ferreux et non ferreux sont également envoyés au recyclage, tandis que les déchets organiques sont utilisés en co-traitement dans les cimenteries. Même les restes de nourriture ont une certaine destination : dans ce cas, pour la production de compost et d'engrais organique par l'intermédiaire d'une entreprise partenaire de Stellantis.

La Citroën C3 en cours d'assemblage dans l'usine Stellantis de Porto Real au Brésil

Cette attention a permis au complexe industriel de Porto Real de présenter une caractéristique innovante conforme aux politiques de protection de l'environnement les plus sérieuses : tous les véhicules qui y sont produits ne génèrent aucun déchet solide, ce qui contribue à limiter l'impact sur les décharges et contribue à la circulaire économie.

L'usine de Porto Real a plusieurs autres mesures visant la durabilité et l'intégration avec la population locale. Ces politiques seront détaillées dans les prochaines communications Citroën tout au long de 2023.


Le groupe Stellantis s'est engagé dans un vaste plan de transformation avec l'ambition de devenir neutre en émission de carbone d'ici 2038. S'il y a encore beaucoup de travail, cette suppression des déchets solides de l'usine de Porto Real est une mesure très forte pour l'environnement et montre tous les efforts qui sont entrepris pour réduire l'impact de la production automobile par le groupe.


Mots-clés :

246 vues4 commentaires

Posts similaires

Voir tout

4 commentaires


Citrofan
Citrofan
01 juil. 2023

Ça me rappelle l’époque où en allant à l’usine Citroën les ouvriers(res) pouvaient consulter un médecin, mettre leurs bambins en garde etc… hier Citroën prenait soin de ces employés aujourd’hui c’est de la terre mère

J'aime

TM6
TM6
01 juil. 2023

« Neutre en émissions carbone en 2038 », il faudrait y croire ?

J'aime
En réponse à

Et pourquoi pas?

J'aime

On ne peut que saluer cette heureuse initiative surtout lorsque l'on s'installe ailleurs.

J'aime
bottom of page