top of page

Les actualités Citroën 

Bilan février 2023 - marché auto EUROPE


Comme attendu, le marché automobile européen poursuit sa remontée en février en affichant son septième mois de hausse consécutive. Ainsi, avec 902 775 unités* vendues en février, le marché européen affiche une hausse de 12.2% par rapport à la même période de 2022 mais la base de comparaison est biaisée par la pénurie qui frappait durement le marché l'année dernière. Ainsi, comparé à 2019, dernière année précovid, le marché européen est toujours en net recul de 12.85%.

A noter que les véhicules électriques affichent une hausse de 39.7% en février ce qui porte leur part de marché à 12.1% contre 9.7% en février 2022. Si les véhicules électriques sont en hausse, les véhicules hybrides rechargeables sont, eux, en baisse avec une perte de 7.4% à 57 569 unités vendues, baisse principalement due l'Allemagne qui a mis fin aux subventions pour ce type de motorisation.


Dans ce contexte, les ventes de :

  • ALFA ROMÉO sont en hausse de 127.9% à 3 384 unités pour une part de marché de 0.2%

  • CITROËN sont en baisse de 7.1% à 28 925 unités pour une part de marché de .2%

  • DS sont en hausse de 21.2% à 4 102 unités pour une part de marché de 0.5%

  • FIAT sont en hausse de 0.5% à 30 590 unités pour une part de marché de 3.4%

  • JEEP sont en hausse de 1.4% à 9 726 unités pour une part de marché de 1.1%

  • LANCIA sont en baisse de 36.8% à 463 unités pour une part de marché de 0.3%

  • OPEL sont en hausse de 1.7% à 33 807 unités pour une part de marché de 3.7%

  • PEUGEOT sont en hausse de 6.3% à 53 5274 unités pour une part de marché de 5.9%

Au total, les ventes de Stellantis** sont en hausse de 2% à 167 097 unités pour une part de marché de 18.5%. Le groupe se classe deuxième des ventes avec un écart qui se creuse face au groupe Volkswagen qui, lui, voit ses ventes bondir de 21.2% à 235 404 unités portant l'écart à 7.6 points de part de marché contre 3.7 en février 2022. Comme l'analyse des ventes des principaux marchés l'avait montré, les ventes de Citroën sont en baisse, la marque n'ayant pas réussi à compenser les pertes subies en France malgré de belles performances en Italie ou en Espagne.


* Les ventes comprennent les chiffres de l'Union Européenne + Royaume-Uni et EFTA (Islande, Liechtenstein, Norvège et Suisse)

** Les chiffres de Maserati ne sont pas communiquées en détail

345 vues1 commentaire

Posts similaires

Voir tout

1 Comment


Un restylage de C4 fin 2023 pour ses 3 ans, ça serait bien, non ?

Like
bottom of page