top of page

Les actualités Citroën 

[Analyse] Bilan novembre 2023 - principaux marchés EUROPE


Le Citroën C5 Aircross vu de trois quart avant dans une teinte bleu nuit

Les données des principaux marchés européens ont tous été publiés ce qui permet de dégager de premières tendances sur le comportement, à la fois du marché, mais également des marques dont en premier lieu Citroën. Les principaux marchés étudiés ici représentent environ 80% des ventes totales en Europe ce qui permet de dégager une tendance assez précise.

La première analyse que l'on peut faire de la lecture des chiffres est que le marché européen poursuit sa remontée mais que cette tendance positive tend à se diminuer. Ainsi, si la France et l'Italie affichent encore une hausse supérieure à 10%, les autres marchés étudiés ici voient leur hausse se ralentir pour passer sous les 10%, signe que cette amélioration pourrait s'atténuer davantage ces derniers mois ce qui signifierait que le marché est encore très loin de retrouver ses niveaux de 2019. A ce titre, le marché automobile allemand peut être un premier signal puisqu'il est en baisse de 5.69%, si cette baisse se poursuit dans les prochains mois, cela pourrait être un signal important de retournement du marché.

La baisse du marché automobile allemand a un impact fort sur le marché européen puisque ce dernier affiche la plus faible hausse de l'année avec un peu moins de 6%. Malgré ces difficultés en France et dans la péninsule ibérique, Citroën parvient quand-même à afficher des ventes en hausse grâce à ses performances en Allemagne et au Royaume-Uni. Par contre, la tendance est difficile pour les marques de Stellantis étudiées ici qui, à l'exception d'Opel, affichent toutes des baisses parfois très fortes comme DS ou sensibles comme celles de Fiat.

En ce qui concerne le rapport de chaque pays dans les ventes de chacune des marques, on constate que les ventes de Citroën en France remontent au dessus des 42% mais le poids de la France reste inférieure, pour la marque aux chevrons que pour Peugeot dont près de la moitié de ses ventes se font en France. A noter la grande dépendance de Fiat à l'Italie qui pèse près de 60% de ses ventes et de DS à la France qui représente plus de 53% de la marque premium nationale.


Il restera à attendre les chiffres définitifs pour l'ensemble du marché européen qui devraient être communiqués d'ici une dizaine de jours mais, si les choses se confirment, Citroën devrait afficher des ventes en hausse pour le troisième mois consécutifs, signe du redressement de la marque qui pourrait terminer l'année sur une note stable voire légèrement positive.


Pour informations, voici les chiffres détaillés pour chacun des six pays analysés ici, les chiffres de la Belgique ne sont désormais plus diffusés, raison pour laquelle ils n'apparaissent pas ici.



671 vues16 commentaires

Posts similaires

Voir tout

16 Kommentare


https://www.odmd.org.tr/folders/2837/categorial1docs/4570/Press%20Release,%20December%204th,%202023.pdf

Gefällt mir
Yvon Wilputte
Yvon Wilputte
11. Dez. 2023
Antwort an

?????¿

Gefällt mir

https://www.febiac.be/sites/default/files/media/file/2023-12/1123%20-%20Cars%20by%20make.pdf

Gefällt mir
Yvon Wilputte
Yvon Wilputte
14. Dez. 2023
Antwort an

Non, désolée 🙏

Gefällt mir

françois A
françois A
10. Dez. 2023

On voit que les allemands et les italiens sont plus attachés à leurs marques nationales......nous on se plaint....

Gefällt mir
Patrick Berton
Patrick Berton
11. Dez. 2023
Antwort an

Beaucoup de Snobisme……c est tellement mieux pour certains  » d acheter étranger »

no coment….

Gefällt mir

Yvon Wilputte
Yvon Wilputte
10. Dez. 2023

Ah bon ? Pourquoi les chiffres belges ne sont-ils plus diffusés ?! Y aurait-il un problème ? Où, nous les belges ne serions nous plus assez importants ?


Gefällt mir
Yvon Wilputte
Yvon Wilputte
10. Dez. 2023
Antwort an

😃👍

Gefällt mir
bottom of page