top of page

Les actualités Citroën 

Nouvelle Citroën C3 : un départ prometteur en Italie


La nouvelle Citroën C3 2024  en rouge

Citroën continue de faire sensation sur le marché italien avec des performances impressionnantes en 2024. Avec environ 7 000 immatriculations en mai, la marque affiche une part de marché notable de 4,32 %, témoignant d'une croissance constante depuis le début de l'année. Ce succès remarquable souligne l'importance stratégique du marché italien pour Citroën, le plaçant juste derrière la France en termes de volume de ventes.


Une croissance constante et une performance impressionnante

Depuis janvier, Citroën a enregistré une progression constante, chaque mois surpassant les performances de l'année précédente. Au cours des cinq premiers mois de 2024, la part de marché de Citroën en Italie a atteint 4,5 %, soit une augmentation de 0,7 point par rapport à la même période en 2023. En termes de volume, cela représente environ 37 000 immatriculations, une croissance spectaculaire de 25 %.


Le mois de mai a été particulièrement remarquable malgré un marché en contraction. Citroën a réussi à enregistrer une croissance de 30 % par rapport à mai 2023, démontrant la robustesse de sa stratégie et l'attrait continu de ses modèles. En particulier, la Citroën C3 actuelle, la troisième génération, continue de captiver les consommateurs italiens. En mai, elle a été le deuxième véhicule le plus vendu en Italie et le leader de son segment avec une part de segment de 13,7 %, en hausse de 8,3 points par rapport à l'année précédente.


La Nouvelle ë-C3 : Une arme de conquête et un défi majeur

Le succès de Citroën en Italie ne se limite pas à ses modèles existants. La nouvelle Citroën Ë-C3, attendue avec impatience dans les concessions, promet de révolutionner la mobilité urbaine. Cette voiture électrique, avec un prix attractif inférieur à 24 000 euros et une autonomie urbaine impressionnante de jusqu'à 440 km, a déjà suscité un fort intérêt. Plus de 1 600 commandes ont été enregistrées sur le seul mois de mai avant même son arrivée chez les concessionnaires, un chiffre remarquable compte tenu de la faible pénétration actuelle du marché des véhicules électriques en Italie, moins de 4% du marché. C'est donc une opportunité forte pour Citroën de proposer une voiture électrique aussi accessible en Italie afin de développer ses ventes tout comme un défi majeur tant la C3 représente la majorité de ses ventes sur le sol italien et où il est crucial pour la marque que la nouvelle génération perpétue l'incroyable succès que la troisième génération a connu tout au long de sa carrière.


La nouvelle génération de C3 est donc très importante pour Citroën, qui mise beaucoup sur ce modèle pour continuer à dynamiser ses ventes. Avec une formule audacieuse et ultra accessible, Citroën propose des options de financement attractives, notamment à partir de 49 € par mois pour la C3 électrique, ce qui pourrait séduire de nombreux clients potentiels mais la marque propose également des versions essence et hybride qui, avec un coût tout aussi raisonnable, ont toutes les chances de rencontrer le succès.


Des modèles leaders dans leurs segments

Outre la C3, d'autres modèles de Citroën connaissent également un succès notable. La Citroën C5X, par exemple, est la leader incontestée du segment D (berlines grand public) avec une part de segment de 73 %. De plus, la Citroën AMI continue de dominer le segment des quadricycles électriques avec une part de segment de 45 % en 2024, et une part de 30 % toutes sources d'énergie confondues sur les cinq premiers mois de l'année.


Ces performances excellentes soulignent la capacité de Citroën à répondre aux besoins et aux attentes des consommateurs italiens, renforçant ainsi sa position sur ce marché clé. Avec le lancement imminent de la nouvelle ë-C3 et une gamme de modèles plébiscités par le public, Citroën est bien placé pour poursuivre sa dynamique positive et consolider son succès en Italie.



En résumé, Citroën connaît une belle année 2024 en Italie, grâce à une croissance soutenue, des modèles performants et une stratégie de marché efficace. Les passionnés de Citroën et les consommateurs italiens peuvent s'attendre à voir la marque continuer à prospérer, portée par les nouveaux modèles comme la nouvelle ë-C3 et des modèles bien implantés dans leurs segments respectifs.

787 vues4 commentaires

4 Comments


440 km d’autonomie si on en fait que de la ville ????

Like

Dommage que la C5X n'existe pas avec un moteur diesel, du moins jusqu'à l'interdiction de cette motorisation ; ce modèle aurait fait de gros scores auprès des professionnels de la route et autres gros rouleurs, qui utiliseront cette motorisation jusqu'à la fin...

Like

Cela pourrla possibilité la être prometteur si Stellantis laisse à Citroën d'avoir une gamme spécifique... Mais avec la future Panda qui sera très certainement le clone de la C3 et le Multipla sur base C3 Aircross comme s'est déjà le cas avec l'Opel Frontera on ne peut que se poser la question de la cohabitation de ces 2 marques sur le marché Italien avec des produits identiques, ce qui sera sans doute à l'avantage de Fiat ...

Like

Beau résultat en effet! La France et l'Italie sont en automobile des partenaires de longue date. En Italie, Citroën suscite de l'intérêt et le plus souvent de la bienveillance. J'ai l'occasion de m'y rendre régulièrement, et je confirme le succès de la C3. C'est ainsi la voiture choisie par mes petits neveux étudiants, qui la partagent. Et leur père vient de recevoir AMI pour circuler dans Palerme.

C'est sûr, la nouvelle C3 y fera un tabac, car elle dispose d'un rapport encombrement/habitabilité sans pareil, (en attendant la future Panda?), mais sa cousine ne devrait pas procurer le même confort, les suspensions à double butée hydrauliques restant l'apanage de la Citroën. Je salue la pertinence des Italiens qui savent reconnaitre les…

Like
bottom of page