top of page

Les actualités Citroën 

Nouvelle Citroën C3 : dès 49€mois en Italie


La nouvelle Citroën C3 dans une teinte rouge

Citroën frappe un grand coup sur le marché de la mobilité électrique en Italie avec le lancement de la nouvelle ë-C3, un modèle entièrement électrique et 100 % européen. Proposée à partir de 23 900 €, la quatrième génération de la C3 promet de rendre l'électrique accessible à tous grâce à son offre révolutionnaire « Citroën Social Electric », qui propose des forfaits mensuels à partir de 49 €.


Une offre unique pour une mobilité électrique Accessible

Citroën innove en Italie avec la formule « Citroën Social Electric », offrant la nouvelle ë-C3 à un tarif canon et sans acompte grâce aux incitations de l’État. Les avantages financiers sont considérables : avec des incitations pouvant atteindre 11 000 € pour la mise à la casse d’une voiture Crit'Air 0, 1 ou 2, il est possible de conduire la version You de la ë-C3 pour seulement 49 € par mois, ou la version Max pour 99 € par mois, sans aucun acompte.


Pour les détenteurs de voitures Crit'Air 3, l’incitation est de 10 000 €, réduisant les mensualités à 79 € pour la version You et 129 € pour la version Max, avec un taux d'intérêt de 5,99 %. Ceux qui mettent à la casse une voiture Crit'Air 4 peuvent bénéficier d’une incitation de 9 000 €, avec des mensualités de 99 € pour la version You et de 149 € pour la version Max. Même sans voiture à mettre à la casse, les incitations peuvent aller jusqu’à 6 000 €, rendant l'achat de la ë-C3 toujours attractif.


Une opportunité pour Citroën de renforcer sa position en Italie

L'Italie, où le marché des véhicules électriques est encore en phase de croissance, représente une opportunité clé pour Citroën. Avec des propositions aussi accessibles, Citroën vise à augmenter ses ventes et à promouvoir une mobilité plus verte. La C3, qui figure régulièrement dans le top 5 des ventes en Italie, est un pilier du succès de la marque. Le renouvellement de ce modèle emblématique avec une version électrique renforce la position de Citroën sur le marché italien.


Les avantages offerts par l'État italien couvrent presque toute la gamme Citroën, incluant les versions essence, diesel et hybride des C3, C3 Aircross, C4, et C4X, ainsi que les versions hybrides du C5 Aircross et C5X. Les modèles 100 % électriques comme les ë-Berlingo, ë-C4 et ë-C4X bénéficient également des incitations, permettant à un large éventail de consommateurs de choisir une option plus respectueuse de l'environnement.


En proposant des offres aussi compétitives et en s’engageant à rendre la mobilité électrique plus accessible, Citroën démontre son leadership et sa vision pour un avenir plus durable. Le lancement de la nouvelle ë-C3 est une étape significative qui marque un tournant dans l’histoire de la marque, et qui pourrait bien transformer le paysage de l’automobile électrique en Italie. Avec des incitations généreuses et des mensualités abordables, Citroën invite les conducteurs italiens à passer à l’électrique et à contribuer à un avenir plus vert.

Mots-clés :

431 vues3 commentaires

3 Comments


Thierry
Thierry
Jun 03

Une offre exceptionnelle en effet, nul doute qu’elle saura attirer de nombreux clients potentiels chez les concessionnaires de la marque.

Avanti Citroën 🙂

Like

Quelle société de tarés, 10 000€ pour mettre à la casse un véhicule Crit'air 0 1 ou 2, encore une prime pour ceux qui ont déjà les moyens de s'acheter une bagnole en asséchant le marché de l'occasion pour les plus modestes.

Côté positif, c'est une bonne porte de sortie pour les propriétaires de DS4, c4, 2008, 3008 avec leur puretech HS avant 100 000 km et que les garagiste acceptent de reprendre moins de 10 000€... après tout, la casse est peut-être la seule solution pour ce zinzin

Like

Effectivement, Citroën frappe un grand coup en Italie et cela devrait booster les ventes des versions électriques de la C3 . De toute façon, cette annonce fera le buzz et Citroën aura réussi à faire passer le message qu'il est encore le seul, à proposer une véritable citadine, polyvalente et vertueuse, à prix serré. La Dacia Spring qui ne joue pas dans la même catégorie se vend à 20 000 euros en Italie. Et Citroën disposera d'un autre atout en la C3 Access, promise à moins de 20 000 euros, et dont les qualités sont supérieures à la dernière Spring.

Like
bottom of page