top of page

Les actualités Citroën 

Stellantis s'associe avec Foxconn pour créer des composants électroniques


Alors que l'industrie automobile est fortement marquée par la pénurie de composants électroniques, qui va encore fortement la gêner jusqu'à 2023, Stellantis prend les taureaux par les cornes et ambitionnent de fabriquer ses propres composants, et de les vendre, afin de gagner davantage de liberté et de moins dépendre de fournisseurs.

Stellantis et Hon Hai Technology Group, propriétaire de Foxconn, annoncent la signature d'un mémorandum d'entente non contraignant pour créer un partenariat qui vise à réaliser une famille de semi-conducteurs spécialement conçus pour soutenir Stellantis et les clients tiers.

Carlos Tavares, CEO de Stellantis, indique « Notre transformation Software sera accompagnée par d'excellents partenaires de tous secteurs et expertises. Avec Foxconn, nous avons pour objectif de créer quatre familles de puces qui couvriront plus de 80% de nos besoins en semi-conducteurs, en modernisant nos composants, en contribuant ainsi à diminuer la complexité et simplifier la supply chain. Cela renforcera également notre capacité à innover plus rapidement et à proposer des produits et des services à un rythme soutenu. »

Ce partenariat a été annoncé dans le cadre de l'événement Stellantis Software Day 2021 où le groupe a dévoilé STLA Brain, la nouvelle plateforme électrique/électronique et software qui sera lancée en 2024 sur les quatre plateformes véhicules électriques de Stellantis - STLA Small, Medium, Large et Frame. STLA Brain est entièrement compatible OTA, ce qui la rend très flexible.

« En tant que tech company mondiale de premier plan, Foxconn dispose d'une grande expérience dans la fabrication de semi-conducteurs et de softwares - deux composants clés dans la production de véhicules électriques. Nous sommes impatients de partager cette expertise avec Stellantis et de nous attaquer ensemble aux pénuries de la chaîne d'approvisionnement, alors que nous poursuivons notre expansion sur le marché des véhicules électriques », a déclaré Young Liu, Chairman et CEO de Foxconn Technology Group.

Ce partenariat soutiendra les initiatives de Stellantis visant à réduire la complexité des semi-conducteurs, à concevoir une famille de semi-conducteurs spécialement destinés aux véhicules Stellantis, et à fournir des capacités et une flexibilité dans ce domaine d'importance croissante, les véhicules étant de plus en plus définis par des softwares.

Ce partenariat tirera parti du savoir-faire, des capacités de développement et de la chaîne d'approvisionnement de Foxconn dans l'industrie des semi-conducteurs, ainsi que de l'expertise automobile étendue de Stellantis et de sa taille significative en tant que client principal de l'entreprise.

Foxconn a une longue tradition de développement de semi-conducteurs et d'applications dans le domaine de l'électronique grand public, qui va s'étendre au secteur automobile grâce aux conseils et à la demande d'un partenaire, qui est un des leaders mondiaux dans les solutions de mobilité. Ces mêmes semi-conducteurs seront utilisés dans l'écosystème VE de Foxconn, qui continue à étendre ses capacités de fabrication de véhicules électriques.

Ce nouveau partenariat marque la deuxième collaboration entre Stellantis et Foxconn. En mai, les entreprises ont annoncé la création d’une coentreprise Mobile Drive visant à développer des solutions de cockpits intelligents grâce à des systèmes électroniques grand public avancés, des interfaces IHM et des services qui iront au-delà des attentes des clients.

501 vues2 commentaires

댓글 2개


익명 회원
2021년 12월 10일

Peut-on supposer que Stellantis imposera une fabrication des puces en Europe, compte tenu de l'incertitude politique qui pèse sur Taïwan, et pour servir en priorité le marché européen? De plus l'UE encourage tous les industriels du secteur nanoélectronic ( notamment ST Microélectronics, NXP et Infineon) à investir en Europe, comme Total-Saft-Stellantis-Mercedes et les autres pour les batteries

좋아요

Le monde bouge, les affaires reprennent frénétiquement. Cette précipitation liée aux besoins immenses des deux super puissances actuelles (Chine, Etats Unis d'Amérique), sera t'elle être motrice d'une croissance universelle ou la surchauffe générée, accroitra les points de friction dans le monde ?

En attendant, il serait illusoire de regarder "les trains passer", et blâmer Stellantis, de s'associe avec un acteur majeur du nouvel univers sublimé, de la Voiture Electrique.

Nous jetterons donc un voile, en toute discrétion, sur les controverses au sujet de cet ambitieux partenaire, en espérant, que son ouverture vers des partenaires occidentaux, lui permettra de changer de paradigme sur le sujet des conditions de travail de ses salariés.


좋아요
bottom of page