top of page

Les actualités Citroën 

Stellantis renforce sa présence en Turquie


passionnement citroen, blog citroen, forum citroen, citroen, stellantis, stellantis turquie, tofas, stellantis développe sa présence en turquie

Stellantis a de fortes ambitions pour la Turquie où il compte y faire un de ces principaux marchés à l'avenir pour consolider et développer sa présence au Moyen-Orient. Après la fusion entre FCA et PSA, Stellantis poursuit l'unification de ses activités commerciales de l’ensemble des marques du groupe en Turquie seront regroupées sous l’égide de Tofaş renforçant ainsi les synergies et la création de valeur pour toutes les marques sur tous les segments, pour les deux partenaires.

Koç Holding et Stellantis annoncent avec confiance les perspectives d’expansion de leur coentreprise existante Tofaş et le projet d’optimisation de leurs activités en Turquie, grâce à une distribution plus efficace de produits et services de premier ordre à ses clients et à ses partenaires.

Dans le cadre de cet accord stratégique conclu aujourd’hui, Tofaş se portera acquéreur de l’intégralité du capital de Stellantis Otomotiv Pazarlama, la société de distribution de Stellantis en Turquie. Par la suite, toutes les marques Stellantis disponibles en Turquie, à savoir Alfa Romeo, Fiat, Citroën, DS Automobiles, Jeep, Maserati, Opel et Peugeot, seront distribuées par Tofaş.

Rassembler toutes les activités en Turquie sous une seule et même entité, soutenue par deux actionnaires puissants, permettra d’une part, de générer des synergies sans précédent au niveau des activités commerciales, de la production et de la R&D au niveau mondial, et d’autre part, de proposer aux consommateurs turcs une offre de produits et de services plus étendue et plus en adéquation avec leurs besoins. De nouvelles opportunités commerciales sont également attendues, pour renforcer encore le potentiel de Tofaş.

Levent Çakıroğlu, CEO de Koç Holding, a déclaré : « Nous sommes résolus à continuer à jouer notre rôle pour guérir les blessures causées par le tremblement de terre du 6 février en Turquie, tout en essayant de nous remettre de la douleur causée par cet événement. En tant que Groupe Koç, nous avons la ferme volonté d'investir dans notre pays, et nous sommes convaincus que le nouvel accord aidera également à surmonter cette période difficile. Cet investissement stratégique, associé au volume de production, aux performances à l'exportation et aux capacités R&D de Tofaş, permettra à l'entreprise d'atteindre de nouveaux sommets dans l'industrie automobile. En tant que première entreprise automobile de Turquie, et grâce à ce nouvel investissement, Tofaş va étendre ses objectifs et renforcer ses références. Cet accord est une nouvelle preuve de la confiance du Groupe Koç et de notre partenaire dans notre pays en ces temps difficiles. Nous continuerons à faire de notre mieux pour accroître la compétitivité de la Turquie dans l'industrie automobile grâce à la valeur ajoutée qui sera générée. »


Pour Carlos Tavares, « La Turquie occupe une place clé au sein de notre plan stratégique à long terme Dare Forward 2030, en vue d’obtenir une part de marché importante au Moyen-Orient et en Afrique. Le renforcement de notre partenariat avec Koç Holding nous permettra de créer des synergies, d’accroître la valeur et de développer le potentiel commercial des marques Stellantis sur tous les segments. La co-entreprise Tofas est l’une des principales entreprises industrielles de Turquie où elle dispose de l'un des plus importants centres de production, de recherche et développement. Dans le contexte douloureux que rencontre actuellement la Turquie, je tiens à remercier chaleureusement toutes les équipes ayant travaillé sur cet accord qui contribuera à prolonger notre rôle de leader, fruit de plus de 50 ans d’histoire dans le pays qui démontre au monde sa capacité à reconstruire un avenir durable avec espoir et résilience ».


Dans le cadre de cet accord :

  • Stellantis attribuera à Tofaş la production du modèle "K0 ", dans les versions de véhicules utilitaires légers de taille moyenne et de voitures particulières, commercialisées sous les cinq marques (Peugeot, Citroën, Opel, Vauxhall, Fiat) avec un objectif de lancement de la production à partir de début 2025 ;

  • La production actuelle du Doblo devrait se poursuivre jusqu'au début des travaux sur les lignes de production du modèle "K0" en juillet 2023 ;

  • Le projet actuel de Fiat Egea/Tipo est prolongé jusqu'à la fin de 2025.

La finalisation de la transaction est prévue pour le deuxième semestre 2023, sous réserve des autorisations réglementaires requises, y compris l’approbation des autorités de la concurrence concernées.

Mots-clés :

312 vues6 commentaires

6 Comments


La réponse à vos questions se trouve dans votre expression "La vielle Europe", qui est une réalité. La croissance des ventes, est à chercher ailleurs qu'en Europe, marché de renouvellement du stock.

On ne peut pas faire le procès de Stellantis, d'en prendre acte, et de flécher ses priorités à l'international. Gagner sur ces marchés porteurs, générera plus de moyens, et permettre de sortir des modèles européens, plus qualitatifs, mais à plus faibles volumes. Quant à l'image de Citroën, elle reste conforme à ses origines. La gamme de Citroën a toujours comporté dans sa gamme, des modèles populaires, et d'autres, haut de gamme. Cela n'a pas ternie son image, loin de là. Et même sous l'ère Michelin, un jeune débutant…

Like
Christian Brochard
Christian Brochard
Mar 06, 2023
Replying to

Malheureusement il n'y a pas que deux types de visions comme vous le suggérez, mais une multitude, la pire étant celle de la résignation.

Vous mettez votre expérience personnelle et professionnelle comme un exemple pour une situation ou nous subissons des choix, sans avoir d'autres actions que de le dire ou de le contester.

Si vous trouvez que la croissance des ventes, doit passer par "chercher ailleurs qu'en Europe, marché de renouvellement du stock" (ce qui n'est pas la cas actuellement) en étouffant son marché historique, ce n'est pas à nous, sur ce Blog qu'il faut l'expliquer, mais faite passer votre message euphorique aux vendeurs des 343 concessions de l'hexagone, complètement désorientés avec cette gamme pot de chagrin, C3, C4…


Like

Patrick Berton
Patrick Berton
Mar 05, 2023

La direction préfère le reste du monde à la vieille Europe..

il parte en croisade avec la vilaine new C3 dans les pays émergents…

cette nouvelle C3 low cost fera des volumes….et sans doute va concurrencer

Dacia..BELLE IMAGE….pour Citroën ..? J en doute….


Like

Christian Brochard
Christian Brochard
Mar 05, 2023

Et l'Europe c'est pour quand?

Like
bottom of page