top of page

Les actualités Citroën 

Stellantis présente sa stratégie Software


Stellantis fait feu de tout bois ! Moins d'un an après la naissance du groupe issu de la fusion entre PSA et FCA, le groupe a déjà présenté une stratégie électrique importante visant à construire quatre plateformes permettant de voir ses ventes de véhicules électriques atteindre 70% d'ici 2030. Mais Stellantis va plus loin aujourd'hui en présentant sa stratégie software dont l'objectif est qu'il génère 20 milliards d'euros de revenus supplémentaires d'ici 2030.

Stellantis présente donc sa stratégie Software visant à déployer des nouvelles générations de plateformes technologiques, en s’appuyant sur les capacités existantes des véhicules connectés pour transformer les interactions des clients avec leur véhicule, et générer environ 20 milliards d’€ de revenus annuels supplémentaires d’ici 2030.


Cette évolution permettra de passer les véhicules de l’architecture électronique actuelle à une plateforme software parfaitement intégrée à l’univers digital des clients. Cela élargit considérablement les possibilités dont disposent les clients pour gérer les fonctions et les services innovants, via des mises à jour over-the-air (OTA), pour profiter d’un véhicule disposant en continu des dernières versions software.


Carlos Tavares, CEO de Stellantis, déclare « Nos stratégies d’électrification et software accéléreront notre transformation pour devenir une « tech company » leader de la mobilité durable, en tirant parti de la croissance commerciale associée aux nouveaux services et à l’OTA et en offrant la meilleure expérience client . Avec nos trois plateformes technologiques intégrant l’intelligence artificielle (IA), déployées sur nos plateformes véhicules STLA, qui arriveront en 2024. Nous tirerons profit de la puissance et de l’agilité apportées par le découplage des cycles hardware et software. »


A cet effet, Stellantis prévoit d’investir plus de 30 milliards d’€ d’ici 2025 pour réaliser sa transformation en matière de software et d’électrification. La stratégie software de Stellantis est liée à celle de l’électrification de nos véhicules, détaillée lors de l’EV DAY en juillet 2021, qui vise à ce que plus de 70 % des ventes de véhicules en Europe et plus de 40 % de nos ventes de véhicules aux États-Unis soient des véhicules à faibles émissions (LEV) d’ici 2030. Chacune des 14 marques emblématiques s’engageant à offrir les meilleures solutions entièrement électrifiées de leur catégorie.

Aux côtés des stratégies électriques et software, Stellantis créent de multiples partenariats de par le monde :


Foxconn

Outre le lancement de Mobile Drive prévu pour le 31 décembre 2021, le nouvel accord non contraignant signé avec Foxconn vise à concevoir une famille de microcontrôleurs spécifiques pour soutenir Stellantis et les clients tiers. Le partenariat vise à développer quatre familles de puces qui couvriront plus de 80 % des besoins de la société en matière de microcontrôleurs, ce qui contribuera à fluidifier considérablement la chaîne d’approvisionnement. L’adoption et l’installation des produits dans les véhicules Stellantis sont prévues pour 2024.


Waymo

Stellantis poursuit également ses projets dédiés avec Waymo. Alors que les Chrysler Pacifica Hybrides équipées du Waymo Driver assurent des milliers de trajets entièrement autonomes à Phoenix, en Arizona (États-Unis), Stellantis et Waymo ont désormais étendu leur partenariat aux services de livraison locaux. S’appuyant sur le leadership de Stellantis dans le domaine des véhicules utilitaires légers et sur ses investissements dans l’électrification, les partenaires collaborent sur des axes de travail incluant le développement commercial. Les équipes d’ingénieurs recevront les prototypes de Stellantis en 2022.

Activité à forte croissance, basée sur les softwares

Stellantis va développer ses activités dans le domaine du software et des services connectés en s’appuyant sur cinq piliers :

• Services et abonnements

• Fonctionnalités à la demande

• DaaS (Data as a Service) et fleet services

• Prix des véhicules et valeur de revente

• Stratégie de conquête commerciale, fidélisation et cross-selling

Aujourd’hui, Stellantis compte 12 millions de voitures connectées monétisables dans le monde. D’ici 2026, ce chiffre devrait passer à 26 millions de véhicules et générer environ 4 milliards d’euros de revenus et d’ici 2030, il atteindra 34 millions de véhicules et environ 20 milliards d’euros de revenus annuels. La période monétisable correspond aux cinq premières années de vie du véhicule.

En s’appuyant sur ses capacités de collecte de data, Stellantis lancera en 2022 un programme d’assurance basé sur l’usage, proposé par ses captives de financement en Europe et en Amérique du Nord, avec pour objectif une expansion au niveau mondial.

Trois nouvelles plates-formes technologiques à l’horizon 2024

Lancées en 2024, trois nouvelles plateformes tech seront déployées sur les quatre plateformes véhicules de Stellantis au cours des deux années suivantes.

Le cœur de la transformation vers des services centrés sur le client est la nouvelle architecture électrique/électronique (E/E) et l’architecture software, STLA Brain.

- STLA Brain est 100% compatible OTA avec 30 modules adressés, contre 10 aujourd’hui, ce qui la rend très flexible. Il s’agit d’une architecture orientée services entièrement intégrée au Cloud qui relie les unités de commande électroniques du véhicule à l’ordinateur central haute performance (HPC) de la voiture via un bus de données à haut débit. Elle rompt le lien qui existe aujourd’hui entre les générations de hardware et de software, permettant aux développeurs de créer et de mettre à jour rapidement des fonctionnalités et des services sans attendre le lancement d’un nouveau hardware. Ces mises à jour OTA réduisent considérablement les coûts tant pour les clients que pour Stellantis, simplifient la maintenance pour l’utilisateur et soutiennent les valeurs résiduelles des véhicules.

- STLA SmartCockpit, conçu en symbiose avec STLA Brain, s’adaptera parfaitement à l’univers digital des occupants du véhicule pour créer un nouvel espace de vie personnalisable. Des études montrent que les clients passent en moyenne quatre ans de leur vie dans leur voiture, et ce chiffre ne fait qu’augmenter. STLA SmartCockpit, supporté par la coentreprise Mobile Drive de Stellantis et Foxconn, offre des applications basées sur l’IA, la navigation, l’assistance vocale, le e-commerce et les services de paiement.

- STLA AutoDrive, développé en partenariat avec BMW, offrira des capacités de conduite autonome de niveau 2, niveau 2+ et niveau 3 et sera continuellement mise à niveau par OTA.

Célébrer l’expérience client des 14 marques

Avec le software et les fonctions à la demande, Stellantis permet au client de personnaliser son véhicule selon ses envies grâce à des mises à jour OTA. Cela renforce le caractère unique de chacune des marques de Stellantis et l’interaction entre le véhicule et son conducteur.

Depuis le début de l’année, plus de 6 millions de mises à jour par OTA ont été effectuées sur les véhicules du Groupe, et Stellantis va proposer au moins une mise à jour trimestrielle, d’ici 2026.

Aujourd’hui, les data des véhicules connectés de Stellantis fournissent plus de 3 000 milliards de points de mesure, générant des informations réactives et pratiques. Ces data permettent aux ingénieurs de Stellantis d’améliorer en continu les véhicules et l’expérience client. Cela devrait générer des gains d’efficacité de l’ordre de 1,1 milliard d’euros d’ici 2030.

Chacune des marques de Stellantis développe l’utilisation du software pour le plus grand bénéfice de ses clients en déployant un slogan dédié.

Talent et efficience font la différence

Pour soutenir cette transformation, Stellantis crée une académie Software et Data pour accompagner la reconversion de plus de 1 000 ingénieurs internes dans de nouvelles compétences et développer sa communauté Tech.

Stellantis recrute également à l’échelle mondiale, les meilleurs talents en matière de Software et IA dans le secteur de la Tech et dans d’autres industries.

D’ici 2024, Stellantis constituera un réseau de 4 500 ingénieurs Software au sein de pôles logiciels partout dans le monde. Ces ingénieurs travailleront dans l’écosystème créé via les partenariats de Stellantis.

616 vues2 commentaires

2 Comments


Unknown member
Dec 08, 2021

Pour générer des services, donc des abonnements, des revenus, des milliards. . .

l'automobiliste va devoir payer pour des mises à jour tous les six mois, sinon comme un ordi, sa voiture est obsolète au bout de deux ans !!

Tavares est de plus en plus obnubilé par le cash, les Euros, les dollars; sera-t-il assez longtemps en poste pour damer le pion à "Voiture du Peuple"?


Like

Ces évolutions sont certainement incontournables, et Stellantis a raison d'être à l'heure, de ces transformations systémiques. C'est d'ailleurs pourquoi, le groupe annonce l'abandon du thermique, 5 ans avant la date prévue (2030). Pour autant, je me demande, si cette ambition, dont le moteur est de gagner davantage d'argent, équilibrera son impact évident sur la planète ( Ex: Quel écart entre la transition de véhicules "propres" vs leur fabrication, et la consommation d'énergie, des échanges de données induites ?.

Like
bottom of page