top of page

Les actualités Citroën 

Stellantis présente sa nouvelle plateforme électrique STLA Medium


Stellantis présente sa nouvelle plateforme STLA Medium destinée aux voitures 100% électriques du groupe

En juillet 2021, Stellantis présentait son premier EV days dont l'objectif était de présenter son engagement dans la transition énergétique et l'annonce de la création de 4 plateformes nouvelles destinées à l'ensemble des modèles du groupe. Aujourd'hui, Stellantis présente la première de ces 4 plateformes en devenir qui sera destiné aux véhicules des segment C et D partout dans le monde.

Comme les deux précédentes plateformes de feu PSA, CMP et EMP2, cette nouvelle plateforme STLA Medium est donc très modulaire et permettra aux marque du groupe de proposer aussi bien des berlines que des crossovers et des SUV avec des motorisations 100% électriques qui offriront, enfin, une autonomie décente qui permettra d'envisager plus sereinement les longs voyages d'autant plus que le groupe affirme que cette nouvelle plateform est au meilleur niveau de prestations.


Flexible, la plateforme STLA Médium a été conçue pour accueillir un large éventail de véhicules et de configurations de propulsion des segments C et D, représentant le cœur du marché, soit 35 millions de véhicules vendus en 2022. Importance de cette plateforme : les marques de Stellantis proposent 26 modèles, aujourd’hui, dans ces segments, sur différentes plateformes. En uniformisant ses modèles sur une seule plateforme c'est jusqu'à deux millions de véhicules par an qui pourront être assemblés sur STLA Medium dans plusieurs sites de production à travers le monde, en commençant par l’Europe.


Carlos Tavares, CEO de Stellantis déclare « Ce que nous voyons aujourd’hui est le résultat de près de deux années d’innovations, sans compromis, pour offrir une mobilité sûre, propre et abordable, soutenue par nos 30 milliards d’euros d’investissement dans l’électrification et le software d’ici fin 2025. La plateforme STLA Medium démontre la puissance de la communauté technique mondiale de Stellantis pour proposer des produits centrés sur nos clients et pour écrire le futur de la mobilité tout en visant la neutralité carbone d’ici 2038. »

Stellantis présente sa nouvelle plateforme STLA Medium destinée aux voitures des segments C et D du groupe

Électrique et adaptative

Pensée pour les véhicules électriques, la nouvelle plateforme STLA Médium va offrir deux niveaux de batteries qui permettront, aux véhicules basés sur cette base, de proposer des autonomies comprises entre 500 km pour le pack Standard et jusqu'à 700 km pour la pack Performance dont la capacité de la batterie atteindre 98kWh ce qui fait de cette plateforme STLA Medium la meilleure dans sa catégorie en matière d’énergie embarquée.

Basée sur une architecture de 400 volts, STLA Médium offrira une efficacité énergétique et un temps de recharge inégalés, ainsi qu’un écosystème complet de recharge et de services. Selon l’utilisation, la consommation pourra être inférieure à 14 kWh au 100 km, soit la meilleure efficacité énergétique de sa catégorie. Les propriétaires pourront recharger leur batterie de 20 à 80 % en 27 minutes, soit 2,4 kWh par minute.


Les véhicules issus de la plateforme STLA Medium seront vendus dans le monde entier, et disponibles en traction avant ou en quatre roues motrices via l’ajout d’un second module de propulsion électrique à l’arrière, et avec une gamme de puissance BEV allant de 160 à 285 kW soit de 220 à 390 chevaux.

Stellantis présente sa nouvelle plateforme STLA Medium permettant de fabriquer des berlines, crossover ou SUV

Flexible et modulaire, STLA Medium permettra de fabriquer un grand nombre de modèles variés qui proposeront :

  • un empattement entre 270 et 290 centimètres ;

  • une longueur hors tout comprise entre 4,3 et 4,9 mètres ;

  • une garde au sol dépassant 220 mm pour assurer la capacité de franchissement et les performances tout-terrain ;

  • des roues de jusqu’à 750 mm de diamètre, un attribut-clé pour le design de la plateforme.

Conçue pour être à l’épreuve du futur, la famille de plateformes STLA (Small/Medium/Large/Frame) est modulaire et intrinsèquement flexible en termes d’empattement, de largeur, de porte-à-faux, de hauteur d’assise et de conception des suspensions. Les capacités et les performances des véhicules basés sur les plateformes STLA seront adaptées et renforcées au fil des ans avec la mise en œuvre de l’architecture STLA Brain et des plateformes STLA SmartCockpit et STLA AutoDrive, permettant des mises à jour over-the-air des logiciels et un hardware amélioré.

La flexibilité inhérente à la conception englobe la propulsion – avant, arrière, quatre roues motrices et multi-énergie – couverte par une famille de trois modules de propulsion électrique évolutifs.

Les plateformes ont été conçues en anticipant l’évolution des chimies de batteries à venir, en particulier celles sans nickel ni cobalt et celles à l’état solide.

Tout cela permet aux marques de Stellantis d’adapter les capacités des véhicules pour atteindre un équilibre coûts-performances idéal.


Bien entendue, cette plateforme, présentée ici dans sa version électrique, permettra également aux véhicules basés dessus de proposer des motorisations thermiques hybrides pendant encore quelques années avant que la bascule se fasse vers le tout électrique en Europe, les moteurs thermiques seront encore majoritaires dans d'autres régions du monde.

En conclusion, cette nouvelle plateforme STLA Medium sera inauguré par le prochain Peugeot 3008 mais elle concerne évidemment les futures Citroën à commencer par le prochain C5 Aircross qui sera construit sur cette plateforme dont la présentation nous permet, déjà, d'en connaître un peu plus sur ce que ce futur C5 Aircross proposera dans ses versions électriques à savoir une puissance minimale de 220 chevaux pour une autonomie de 500km a minima.

601 vues31 commentaires

31 comentarios


Patrick Berton
Patrick Berton
07 jul 2023

en réponse ã Mr Brochard..

merci pour vos précisions,…comme je ne possède pas de prise ds mon parking

l affaire est réglée …

en ce qui me concerne . Ma C6 qui date de décembre 2012 une des dernières….

est un 3 litres de 241 CV… qui est un peu moins gourmand que le moteur de la vôtre.

en ce qui concerne le poids des batteries quand on roule en Thermique,?

je crois que le système hybride est très bien pour celui qui fait des petits parcours journaliers..

mais cela ne me concerne pas…

quand à l empreinte carbone, je pense que vous avez raison,…mais il faudra aussi

m expliquer comment se recupère le lithium , en pillant certaines régions…

Me gusta
Contestando a

Réponse à M Berton

Voici ce qui est mis en place par Stellantis, Mercedes et Total énergie, concernant l'économie circulaire du cycle de production et recyclage des batteries.  

Article paru sur insideevs.fr.


"Umicore, permettra la récupération de davantage de matériaux qui pourront être utilisés dans les batteries ACC, l'alliance entre Stellantis, Mercedes et Total


Sont but "Créer une économie circulaire" 

Automotive Cells Company (ACC), l'entreprise dédiée aux batteries dans laquelle Stellantis, TotalEnergies et Mercedes se sont associées, entend élargir encore davantage son influence dans le domaine de la batterie. L'entreprise a signé un accord pour sécuriser certains approvisionnements auprès d'Umicore, le géant belge du recyclage de matériaux pour batteries, qui seront utilisés dans l'usine pilote de Nersac, en France.

Ce sont des éléments obtenus à partir d'une nouvelle technologie de récupération…


Me gusta

Patrick Berton
Patrick Berton
07 jul 2023

En réponse à Mr Brochard

beaucoup de citadins habitant en immeuble , non pas une prise électrique

pour recharger ….surtout pour faire 40 / 50 kms sur des longs parcours..

et se trimballer avec plus de 200 Kgs de batterie….😨😨

En revanche sur autoroute avec ma C6 ..à 130km/je fais 6, 5 L

et sur une moyenne ville / route 7,4litres en sachant que le Gazole est à 1,64 €

en Normandie.moins élevé que l essence depuis plusieurs mois..

mais il est évident que si cette plateforme permet de charger rapidement

et avec une autonomie 5/700kmx ’,cela bougera…dans le bon sens…😀😀


.

Me gusta
Contestando a

Comme à votre habitude, vos réponses sont à l'emporte pièce et hors sujet, vous ne lisez pas la totalité des réponses qu'on fait à vos interventions de démolisseur et cette dernière, je vous spécifiais en fin de ma réponse (après la photo) , que le mild-hybride n'étais pas mon choix.

Voici la fin de mon intervention. "Mais ce n'est pas mon choix, qui est celui de l'hybride rechargeable, que vous dézinguez régulièrement comme toutes les parutions que vous citez et surtout Caradisiac" J'aurais plutôt au mieux compris que vous commentiez la conclusion de l'Argus, mais comme votre but n'est pas de construire et de défendre vos arguments, mais celui de contester tout ce que ce Blog à de positifs, on ne peut…


Me gusta

Gramounou
Gramounou
07 jul 2023

@Jérémy KROCK A quand une C5X sur STLA Medium avec 700km d'autonomie ?! :-)

Me gusta
Contestando a

et ça se recharge sur une borne publique?

Me gusta

La future C4 sera sur cette plateforme ou Citroën sera encore puni et devra faire sa compacte sur la plateforme des citadines ?

Me gusta
Citrofan
Citrofan
07 jul 2023
Contestando a

Quelque soit sa plateforme la c4 actuelle est un modele de confort et d’agrément de conduite

Me gusta

Article intéressant sur les risques de pénuries de matières premières pour la fabrication de batteries et qui pourrait freiner les objectifs de 100% de véhicules électrique ( Challenge):


auto Voitures électriques : ce rapport qui vient doucher les ambitions européennes

Par Nicolas Meunier le 20.06.2023 à 19h23 Lecture 6 min. La Cour des comptes de l’Union européenne tire la sonnette d’alarme. Malgré l’annonce de multiples usines de batteries pour voitures électriques, la pénurie guette. Le souci vient des matières premières, pour lesquelles le Vieux Continent est très largement dépendant des importations.….

Me gusta
Contestando a

Tout défi est relevable avec de la bonne volonté, on l'a vue avec la pandémie.

Jamais, au grand jamais, l'évolution des batteries n'a été aussi rapide depuis ces dernières années et nous trouverons d'autres solutions que le lithium et les terres rares. D'ailleurs, les géologues et physiciens sont plus inquiets sur la disponibilité du cuivre que de ces fameuses terres dites rares.

Le problème est encore plus préoccupant du côté des énergies fossiles. Depuis 2008 pour le pétrole, et estimée en 2025 pour le gaz, la production d'énergie classique à éteint son pic de production. Il n'est maintenu, au niveau que nous connaissons actuellement, qu'au travers des sables bitumeux pour le pétrole et du schiste pour le gaz. Les 2…

Me gusta
bottom of page