top of page

Les actualités Citroën 

Stellantis mise sur l'hydrogène pour ses utilitaires


Le groupe Stellantis a présenté aujourd'hui ses plans sur le développement de la pile à combustible qui permettra de rouler en tout électrique sans craindre la panne sèche grâce à une grande autonomie et, surtout, une recharge nettement plus rapide.


Le groupe Stellantis va donc commercialiser, dès la fin de cette année, ses fourgons moyens du programme K9 (Citroën Jumpy, Peugeot Expert et Opel Vivaro) dotés d'une double motorisation : une pile à combustible avec les réservoirs d'hydrogène ainsi qu'une batterie électrique permettant d'être rechargée de l'extérieur. Avec cette option, Stellantis assure qu'il procurera au client le meilleur des deux mondes : l'hydrogène doit fournir une plus grande autonomie que l'électrique (le groupe avance le chiffre de 400 kilomètres) et un réservoir qui se remplit en trois minutes seulement. Les stations de recharge hydrogène restant extrêmement rares en France (à peine une centaine aujourd'hui), la batterie rechargeable peut prendre le relais sur une cinquantaine de kilomètres. Les deux motorisations, enfin, peuvent se conjuguer pour donner plus de reprise au véhicule.


Le groupe PSA, avant sa fusion avec FCA, était depuis longtemps intéressé par l'hydrogène comme le déclarait Carlos Tavares lors du salon de Francfort en 2017. Ainsi, il disait que l'hydrogène était « une technologie qui nous intéresse vraiment. Les premiers résultats sont très prometteurs ». Et pour aller plus vite sur le développement de cette technologie, Stellantis a pu compter sur Opel qui développe cette technologie depuis 2000 avec de nombreux prototypes présentés.


D'ailleurs, les fourgons à hydrogène seront assemblés dans l'usine Opel de Rüsselsheim. A noter que les versions à pile à combustible seront également proposées pour les versions VP des fourgons K9 soit Citroën Spacetourer, Peugeot Traveller et Opel Vivaro.

292 vues5 commentaires

5 Comments


Unknown member
Apr 02, 2021

l'hydrogène est un carburant qui est mélangé à l'oxygène en grande quantité dans l'eau (H2 O) et qui pourrait en être extrait grâce à l'électricité des éoliennes et des panneaux solaires; sinon il est un résidu des raffineries de pétrole

100km en voiture type C5 Ac consomme 1 litre de H2 gazeux qui, à la pression de l'air ambiant, occuperait un volume de 11 mètres cubes ; il faut donc le comprimer très fortement, (le gaz, pas le C5) jusqu'à 700 kg/cm2, (un pneu de roue est gonflé à 3kg/cm2) ce qui réduit son volume de 500 . ainsi il faudrait un réservoir de 22 litres/100km et 90 litres pour 400km


une "Pile à Combustible" remélange H2 avec l'oxygène O…


Like

« [...]si la voiture n’émet que de la vapeur d’eau en roulant, son carburant est très sale ! Et l’hydrogène "vert" va consommer énormément d’électricité. Quant aux investissements nécessaires, ils sont faramineux ! » https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/voiture-a-hydrogene-ecolo-bof-roulage-propre-mais-carburant-sale_758136

Like

delamaredylanc3
delamaredylanc3
Apr 01, 2021

@ Jérémy. Il a quelle puissance le moteur à hydraugène ?

Like

Citrofan
Citrofan
Apr 01, 2021

Ca devrait intéresser dans le monde de l'entreprise.

Like

Est-ce une technologie qui pourra s’appliquer aux véhicules particuliers ?

Like
bottom of page