top of page

Les actualités Citroën 

Stellantis lance Electric as you go, la location de véhicules électriques accessibles


Le marché automobile évolue vers une transition énergétique qui voit, peu à peu, les véhicules électriques montaient en puissance dont les quotas d'émissions européens et la future interdiction de ventes de véhicules thermiques en 2035 vont renforcer cette transformation. Pour autant, les véhicules électriques, malgré le bonus gouvernemental, restent très chers et donc inaccessibles à beaucoup de consommateurs, Stellantis réagit à ce problème en lançant une offre de location particulièrement attractive.

Ainsi, Stellantis présente "Electric As You Go" : un service de location longue durée compétitif consacré aux modèles électriques de Stellantis. Après un 1er loyer limité, une redevance mensuelle à partir de 110€ seulement est fixée à laquelle s'ajoute, obligatoirement, un coût additionnel d'utilisation de 7 centimes par kilomètre (avec un minimum de 500 km par mois). Ainsi, il est possible de prendre le volant d'une berline polyvalente électriques des gammes de Stellantis dès 145€ par mois. L'offre est, pour le moment, disponible sur les Peugeot E-208, Opel Corsa-e ainsi que Mokka-e avant de s'élargir à d'autres modèles.

Avec le lancement de "Electric As You Go", Stellantis fait un pas de plus dans la promotion d'une mobilité plus durable et se place résolument du côté du client en lui proposant une solution avantageuse pour accéder à la conduite d’un véhicule électrique.


Cette nouvelle offre de location est inspirée de la tendance du " Pay per Use ", de plus en plus populaire auprès des consommateurs dans différents secteurs, qui offre aux clients la possibilité de payer leur véhicule en fonction de leur usage et sans limite de kilométrage. Combinée au coût d’utilisation plus faible des véhicules électriques par rapport aux véhicules thermiques, cette offre innovante permet de rendre le véhicule électrique accessible au plus grand nombre.


Il y a plusieurs limites cependant à cette offre. En effet, l'offre comprend un apport qui peut être particulièrement réduit en combinant le bonus environnemental et la prime à la conversion. Mais, si vous ne possédez pas de vieux véhicules (après 2011 pour un diesel par exemple), la prime à la conversion saute de même si vous avez trop de revenus. Ensuite, la durée de location s'établit à seulement deux ans soit une période très courte, surtout après avoir mis un 1er loyer important, qui n'aboutira pas sur un achat potentiel, la location s'arrêtera sauf si vous repartez sur une autre location.


Quand Peugeot tire sur Citroën

Cette nouvelle offre de Stellantis n'est actuellement pas proposée sur des Citroën puisque la marque ne dispose pas d'offre en électrique sur le segment B. De son côté, Peugeot a immédiatement dégainé l'offre pour la e-208 qui pose de sérieuses questions puisque le communiqué de Peugeot annonce que la marque "rend la voiture électrique accessible au plus grand nombre" ! Ce slogan était le slogan d'AMI mais aussi le crédo de Citroën qui déjà annoncé que sa future C3 électrique serait accessible et proposait sous les 20 000€. On a donc Peugeot, replacé en généraliste haut de gamme, qui se lance dans une opération de véhicules électriques accessibles, jusque là, réservé à Citroën...Il y a sérieusement de quoi se poser la question de la coopération entre les deux marques et du respect de leurs placements respectifs au sein de Stellantis. Après les breaks réservés à Peugeot, les monospaces 7 places réservés au même Peugeot, maintenant, la marque au lion, non contente de pompait le style de DS, pique carrément le créneau de Citroën...désespérant.

315 vues2 commentaires

2 commentaires


Christian Brochard
Christian Brochard
25 juil. 2022

Tout à fait d'accord Jérémy, la politique commerciales de Stellantis n'est absolument pas respectée par Peugeot.

En France Peugeot, marque à la gamme la plus complète et la plus haute, ne gagne des parts de marché qu'en cannibalisant Citroën, avec des stratégies cognant au dessous de la ceinture.


J'aime

Membre inconnu
23 juil. 2022

Ami n'étant pas une voiture, mais un quadricycle de mobilité accessible aux captifs, Peugeot peut se vanter de rendre la voiture électrique accessible aux moins fortunés, mais pas aux captifs sans permis.

deux créneaux très différents .

Quand à la fin de l'an prochain, Citroën proposera sa ë-C3 en LLD à 99,99€/mois avec la prime gouvernementale en préparation pour 2023, alors Peugeot devra dépouiller une e-208 pour faire de même - c'est à dire y mettre une petite batterie de 37kW.h au lieu de 50, et un petit moteur de 70kW au lieu de 100 .

La ë-C3 sera alors fabriquée à Trnva et la 208-e sera assemblée à Figueruelas avec la e-Corsa - donc idem l'Opel dépouillée à 99,99€/mois…

J'aime
bottom of page