Les actualités Citroën 

Stellantis : l'usine de Vigo reçoit la visite du Roi d'Espagne


Le Centre Stellantis de Vigo a reçu la visite de Sa Majesté le Roi dans ses installations, 25 ans après sa première visite, à l'occasion du lancement industriel des Citroën ë-Berlingo et Peugeot e-Partner.

Le 12 novembre dernier, le Roi d'Espagne a pu rencontrer et tester la nouvelle génération 100 % électrique des utilitaires compacts de Stellantis qui permet au groupe de renforcer son leadership historique sur le marché des véhicules utilitaires légers.


L'engagement de Stellantis en faveur de l'électrification est clair. Le Groupe souhaite devenir le leader du marché des véhicules à faibles émissions (LEV). Jusqu'en 2030, l'objectif de Stellantis est que le mix électriques de voitures particulières en Europe atteigne une croissance soutenue de plus de 70 %, 10 points de pourcentage au-dessus des prévisions actuelles pour le secteur par rapport au mix de marché en général. Aux États-Unis, les ventes électriques de Stellantis sur les voitures particulières et camions légers devrait dépasser 40 % d'ici 2030.


Pour mettre en œuvre cette stratégie, Stellantis prévoit d'investir plus de 30 milliards d'euros d'ici 2025 dans l'électrification et le développement de logiciels, avec une efficacité d'investissement 30 % supérieure à la moyenne du secteur.


En Espagne, du point de vue commercial, Stellantis dispose de 40 modèles 100 % électriques et hybrides rechargeables des marques Citroën, DS Automobiles, Fiat, Jeep, Opel et Peugeot, qui couvrent pratiquement tous les segments de marché et qui répondent à tous les besoins des clients, professionnels et particuliers, qui sont la priorité du Groupe.


D'un point de vue industriel, Stellantis est le seul constructeur à produire des voitures particulières 100 % électriques dans chacune de ses trois usines espagnoles : la Citroën ë-C4 à Madrid, l'Opel Corsa-e à Saragosse et la Peugeot e-2008 à Vigo, en plus des 6 nouveaux véhicules utilitaires et polyvalents 100 % électriques produits à Vigo.


La production de ces véhicules représente un saut technologique important qui a nécessité une véritable métamorphose du Centre de Vigo, en passe de devenir une usine 4.0 . Quatre nouvelles gammes et 100 références ont été installées dans l'Atelier Bourrage et une nouvelle ligne de soudure dans l'Atelier Ferronnerie, avec 26 robots. Les lignes Cataphorèse, Etanchéité et Habillage de l'Atelier de Peinture ont également été adaptées et des modifications ont été mises en œuvre dans les zones Montage et Logistique.


Les batteries sont assemblées dans l' Atelier Batterie, implanté sur une surface de 5 600 m 2 . Celui-ci compte 170 employés et dispose d'un potentiel de 20 batteries/heure.


« Le Centre de Vigo est à l'avant-garde industrielle du secteur automobile. Son haut niveau technique et la qualification de ses ouvriers, alliés à plus de six décennies d'expérience dans la fabrication de véhicules utilitaires et le développement de la mobilité électrique en font une référence. Stellantis fait pleinement confiance au savoir-faire des équipes de Madrid, Vigo et Saragosse dans cette nouvelle ère de mobilité marquée par l'électrification, à laquelle l'Espagne participe activement », a déclaré Giorgio Fossati , General Counsel de Stellantis.


Le projet d'industrialisation des véhicules utilitaires légers et polyvalents bénéficie du soutien de la deuxième vice-présidence et du ministère de l'Économie, des Affaires et de l'Innovation de la Junte de Galice, à travers l'Agence galicienne de l'innovation.

305 vues2 commentaires