Les actualités Citroën 

Stellantis : L'usine de Saragosse va fournir des pièces à d'autres usines


L'usine de Saragosse est une des trois usines du groupe Stellantis en Espagne. Propriété d'Opel, elle est revenue aux mains de PSA lorsque le groupe a racheté Opel puis l'usine espagnole appartient désormais à Stellantis, le groupe issu de la fusion entre PSA et FCA. Sacré destin de cette usine qui ne fabriquait que des Opel mais qui, aujourd'hui, fabrique également des pièces pour des voitures qui seront produites à l'autre bout du monde.


https://www.gites-ardeche-maslachamp.com/

En effet, l'usine de Saragosse est une des rares en Espagne à avoir un très grand atelier d'emboutissage qui permet la production de quelques 230 pièces différentes. Et, plutôt que fournir uniquement les voitures produites à Saragosse, l'atelier d'emboutissage aura pour mission de produire des pièces pour d'autres usines et donc d'autres modèles. C'est déjà le cas depuis le lancement de la nouvelle Citroën C4 puisque l'usine de Saragosse fournit à celle de Madrid les pièces latérales de la C4. Mais si ce procédé était interne à l'Espagne, dorénavant, celui-ci va s'ouvrir avec des exportations dans d'autres usines en Europe et à l'international.


Lors d'une visite officielle de l'usine organisée par la direction à l'occasion du début de production du C3 Aircross restylé, il a était indiqué que l'usine de Saragosse allait emboutir puis exporter des pièces vers des usines situées en Amérique Latine ainsi que celles de Trnava et Kenitra. Le début de la production étant prévue pour cet été pour la partie Amérique Latine puis ultérieurement pour Trnava et Kénitra.


Avec cette production interne puis exportée vers d'autres usines, le groupe Stellantis s'est rendu compte que cela lui revenait moins cher que d'acheter de telles pièces métalliques à des prestataires extérieurs. Il faut dire que l'atelier d'emboutissage de l'usine de Saragosse est important puisque 280 salariés y traitent un million de tonnes de matière première à travers sept lignes de production et quatre coupeurs dont un qui prend en charge l'aluminium, un matériau qui prend de plus en plus d'ampleur dans le secteur automobile.

0 vue0 commentaire