top of page

Les actualités Citroën 

Stellantis Inde : Shailesh Hazela prend les rênes en tant que nouveau PDG


Shailesh Hazela, nouveau patron de Stellantis Inde

Stellantis a récemment annoncé la nomination de Shailesh Hazela en tant que nouveau PDG et directeur général de ses opérations en Inde. Ce changement de direction, le deuxième cette année, intervient après qu'Aditya Jairaj, qui avait pris ses fonctions le 1er janvier dernier, a été nommé aux États-Unis. La transition entre Shailesh Hazela et Aditya Jairaj se fera jusqu'à la mi-juillet, garantissant ainsi une passation en douceur.


Shailesh Hazela, auparavant vice-président des achats mondiaux et de la chaîne d'approvisionnement pour l'Inde et la région Asie-Pacifique chez Stellantis, apporte avec lui une riche expérience et une expertise éprouvée en matière de stimulation de la croissance et de l'innovation. Depuis son arrivée chez Stellantis en septembre 2022, il s'est concentré sur l'exploitation de la base d'approvisionnement en Inde, dans l'ASEAN, en Corée, au Japon et dans d'autres régions, et sur le développement de la base d'approvisionnement de Stellantis dans la région IAP (Albanie, la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro et la République de Macédoine du Nord).


Avec plus de 28 ans d'expérience dans divers secteurs, dont l'automobile, les télécommunications et les chemins de fer, Shailesh Hazela est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires et d'un baccalauréat en génie industriel. Son parcours diversifié et sa vision stratégique sont des atouts majeurs pour Stellantis. Ashwani Muppasani, COO de Stellantis India & Asia Pacific, a déclaré : « Nous sommes ravis d'accueillir Shailesh Hazela en tant que nouveau PDG et directeur général et nous tenons à remercier Aditya pour son leadership et ses contributions à Stellantis India. La vision stratégique et la vaste expérience de Shailesh joueront un rôle déterminant dans la croissance et l'innovation sur le marché indien. Nous sommes convaincus que Shailesh dirigera l’entreprise en favorisant une croissance commerciale durable. »


Une transition stratégique pour Stellantis en Inde

La nomination de Shailesh Hazela marque une étape clé pour Stellantis, qui continue de renforcer sa présence sur le marché indien. En réagissant à sa nouvelle nomination, Shailesh Hazela a déclaré : « C'est un honneur de diriger Stellantis en Inde. Nos marques emblématiques ont dominé l’industrie automobile mondiale et je m’engage à maintenir et à faire progresser cet héritage. J'exprime ma sincère gratitude à Aditya Jairaj pour ses contributions et je m'engage à favoriser un progrès durable avec nos équipes et partenaires exceptionnels. J’ai hâte d’accélérer l’innovation technologique et de renforcer notre position dans les segments de mobilité existants et émergents. »


Stellantis exploite actuellement trois usines de fabrication (Ranjangaon, Hosur, Thiruvallur), un hub TIC à Hyderabad, un centre logiciel à Bengaluru, ainsi que deux centres de R&D à Chennai et Pune. L'initiative « Make in India » de Stellantis se poursuit donc en Inde avec la production de modèles Jeep et Citroën pour la région ASEAN.


Ce changement de direction s'inscrit dans une dynamique de croissance et de renforcement des capacités locales de Stellantis en Inde. Avec l'arrivée de Shailesh Hazela, l'entreprise espère accélérer l'innovation technologique et renforcer sa position dans les segments de mobilité existants et émergents. Pour les passionnés de Citroën et les observateurs du marché automobile, cette nomination est un signal fort de l'engagement de Stellantis à poursuivre son développement en Inde, tout en honorant l'héritage de ses marques emblématiques.

Mots-clés :

217 vues3 commentaires

3 comentarios


Citrofan
Citrofan
14 jun

Le marché en Inde et le contexte nous sont totalement inconnus. Je ne me hasarderai donc pas à donner des leçons à qui que se soit la bas

Faisons leur confiance et laissons la marque faire son nid sur le long terme

Me gusta

La Punch fait plus haut de gamme, offre plus d'equipements, la ou la C3 est pingre et ou les economies se voient trop.

Apres, si Citroen sort en France, un vehicule tres similaire a un chinois presque inconnu, il est fort a parier que la Citroen se vendra bien mieux.

Me gusta

TM6
TM6
13 jun

M'Ouais... dans six mois il y en aura donc encore un autre (?)

Sachant que le premier besoin de Citroen en Chine, c'est un vrai Pro de l'automobile, capable de faire aimer un produit, qui colle au plus près des envies de consommateurs... il me semble qu'ici on en est très loin !


D'ailleurs la phrase "je m’engage à maintenir et à faire progresser cet héritage" témoigne parfaitement du manque d'ambition commerciale du bonhomme : Au niveau de ventes où on en est comment "maintenir" serait il suffisant ? comment "faire progresser" traduirait il la réalité de la mission qui est attendue ? Ce n'est pas d'une progression même de +20% par an que la marque a besoin ! C'est d'une véritabl…


Me gusta
bottom of page