Les actualités Citroën 

Stellantis : FCA prend la gestion au Brésil


Comme on pouvait s'y attendre, la répartition des rôles dans le groupe Stellantis sera fonction du poids des ex-entités FCA ou PSA dans les différentes régions du globe. A l'image de l'Amérique du Nord dirigée par Mike Manley, c'est FCA qui prend la tête de Stellantis au Brésil avec des conséquences pour Citroën et Peugeot.

En effet, c'est donc FCA au Brésil et, certainement, pour toute l'Amérique du Sud, qui gérera dorénavant le développement des marques Peugeot et Citroën dans la région. Cette prise en charge est logique dans la mesure où FCA est très présent dans la région en détenant 13.6% de part de marché tandis que Peugeot et Citroën pèse moins de 2% dans le pays. En conséquence, les cadres supérieurs de PSA sont sur la voie du retour en France tandis que les équipes administratives seront, avec celles du service après vente, transférées dans les bâtiments FCA de Sao Paulo.


Comme il est de coutume depuis quelques années, les concessionnaires devraient rapidement passer au multimarques avec la présence des différentes marques sous un même toit. C'était déjà le cas pour Jeep et Fiat, Citroën et Peugeot devraient donc rejoindre les concessions FCA prochainement. Les concessions recevront des subventions pour tenir compte des investissements demandés. Cela permettra à Peugeot et Citroën d'être mieux diffusées au Brésil ainsi que de profiter de la meilleure image de marque de Fiat et Jeep auprès des Brésiliens pour gagner, plus facilement, leur confiance. «Le client pensera: si j'achète une Peugeot, je peux faire la révision ou chercher ce dont j'ai besoin chez un concessionnaire Fiat. Cela donne plus de sécurité au client» affirme ainsi un spécialiste automobile au Brésil.


Pour autant, si FCA prend les rênes au Brésil, aucune marque n'abandonnera le territoire, Stellantis devra trouver quoi faire avec autant d'usines dans le pays. Porto Real, par exemple, qui vient de connaître une série d'investissements pour la mettre au jour et produire la future Citroën C3 sur base CMP ne peut fermer mais pourrait produire d'autres véhicules pour d'autres marques du Groupe Stellantis.


0 vue0 commentaire