top of page

Les actualités Citroën 

Stellantis : des milliers d'offres d'emploi dans le réseau du groupe


Comme de nombreux secteurs, l'automobile est confrontée à une pénurie de travailleurs avec, à la clé, des milliers d'offres d'emploi disponibles et non pourvues et cette pénurie touche également les réseaux du groupe Stellantis. Pour pallier à la situation, Stellantis adhère à la campagne nationale lancée par Mobilians qui vise à promouvoir les métiers de l'automobile.

Les métiers de la mobilité font donc l’objet, depuis une semaine, d’une importante médiatisation portée par le groupement Mobilians, à travers des spots TV, radio et réseaux sociaux. Ce groupement a réalisé cette campagne pour faire connaitre les métiers offerts par les services après-vente dans les réseaux automobiles, mais également moto, camion et vélo, et pour expliquer combien ces métiers sont nécessaires pour préserver la mobilité.

Les spots renvoient sur un site internet dédié « unmondeafairetourner.fr » et « www.monjobauto.fr », où Stellantis a recensé et centralisé près de deux mille emplois accessibles à tous. Il s’agit de postes dès à présent disponibles, au sein des réseaux vente et après-vente des marques Alfa Romeo, Citroën, DS Automobiles, Fiat/Abarth, Fiat Professional, Jeep, Opel et Peugeot, ouverts à des jeunes qualifiés ou non, mais également à des salariés ayant envie de donner une nouvelle orientation à leur carrière dans des structures professionnelles à taille humaine.

La densité des réseaux des marques de Stellantis assure la présence d’emplois sur l’ensemble du territoire français, tous accessibles depuis le site internet « unmondeafairetourner.fr» et sur « www.monjobauto.fr».

La variété des offres est immense : elle va des métiers de l’atelier, comme les mécaniciens, les carrossiers, les peintres aux métiers du management, en passant par ceux de la vente, de l’accueil et de la réception

Ces métiers ciblent des personnes ayant l’esprit d’équipe, de la motivation et une envie d’apprendre et de découvrir de nouveaux horizons de travail. Le réseau se chargera ensuite d’accueillir et d’accompagner ces volontaires désireux de vivre l’aventure de l’automobile. Ce secteur étant en transformation, il offre aussi de nombreuses opportunités d’évolution professionnelle.


Carole Mayer Directrice des réseaux après-vente Stellantis France explique « Nous travaillons avec les concessionnaires et agents de nos réseaux sur l’attractivité de leurs entreprises et des métiers qu’ils proposent. Ces emplois font appel aux nouvelles technologies pour des jeunes qui recherchent un sens à leur métier, ils s’inscrivent dans la décarbonisation de la mobilité. Cette campagne est donc l’occasion de faire connaitre des métiers attractifs et d’avenir qui recrutent.»

Mots-clés :

315 vues3 commentaires

3 Comments


Plus que le salaire de départ, c'est surtout le bien-être au travail que cherchent les jeunes. Il se résume au sens de leur métier, une bonne ambiance de travail, de la considération, et le juste 'équilibre re entre vie professionnelle et vie personnelle. Et je leur donne raison de vouloir comparer, pour mieux choisir, dans un moment profitable aux salariés, devenus désirables. Dans un monde en perpétuelle transformation, comment vouloir les réduire à rester fidèle à une boîte, tout miser sur "le plan de carrière", et passer à côté de choses qu'ils jugent plus essentielles? Pour ma part, j'admire cette part de risque qu'ils assument en pleine conscience, alors même, que ma génération à été "programmée" à l'inverse. C'et au…

Like

Yvon Wilputte
Yvon Wilputte
Nov 19, 2023

Si ils veulent trouver des jeunes pour travailler au sein de groupe stellantis, ils devront leurs offrir un salaire de minimum 2500 euros net par mois, sinon,ils auront très difficile pour trouver des jeunes pour les postes vacants, et encore, pas trop salissant les boulots.


Like
Replying to

Les jeunes les vieux, il y a de tout chez les deux, mon gendre est responsable d'atelier d'un centre auto, il ne rechigne pas à la tâche y compris le samedi, il n'hésite pas à se salir les mains, d'ailleurs côté santé, le port de gants adaptés devrait être obligatoire , quant au salaire en net c'est à peu près ça mais pas pour le débutant, la pénurie est telle que des responsables de concessions viennent faire un entretien de base pour essayer de débaucher un mécanicien expérimenté, surtout un qui sait aussi diagnostiquer sans la valise.

Like
bottom of page