top of page

Les actualités Citroën 

PSA : L'usine de Trnava en quête d'économies pour assurer son avenir


L'usine slovaque du Groupe PSA située à Trnava fabrique les Citroën C3 ainsi que la nouvelle Peugeot 208 dans ses finitions hautes et électrique. Si l'usine a battu son record de production pour la huitième année consécutive en 2019, elle doute de son avenir et se porte candidate à la production d'une nouvelle voiture.

Ainsi, le directeur de l'usine, Martin Dzama, a déclaré qu'il souhaitait fabriquer un aute modèle afin de garantir l'avenir du site de Trnava. "Nous voulons demander un autre produit au sein du groupe", a-t-il déclaré lors d'une visite de l'usine de Trnava à des journalistes avant de poursuivre "Si nous ne réussissons pas dans ce combat, il y a des inquiétudes quant au sort de l'usine. Nous n'avons pas d'autre vision pour le moment"


La concurrence entre les différents sites de PSA est rude et l'usine de Trnava est handicapé par des coûts de production stables, "cela signifie que nous ne sommes pas en mesure de les réduire par rapport à d'autres usines. Ces coûts sont affectés en Slovaquie par les prix élevés de l'énergie et également des prix de la main-d'œuvre" indique le Directeur de l'usine.c'est pourquoi elle est à la recherche actuellement d'économies en termes d'efficacité de travail, d'énergie et d'innovation afin de baisser le prix de revient de ses voitures.


Arrêtée pendant 55 jours, l'usine n'a pas pu produire de voitures perdant ainsi près de 72 000 voitures qui n'ont pu être produites et qui aura comme conséquence une production bien moindre cette année qu'en 2019 et que les années précédentes.

305 vues3 commentaires

Posts similaires

Voir tout

3 Yorum


C'est la stratégie TAVARES, appliquée du haut en bas de la pyramide. Un chantage à l'emploi systématique et expliquant que tout est toujours trop cher et qu'il faut donc faire des économies à tous les niveaux sinon on risque de fermer l'usine.

TRNAVA n'a aucun souci pour avoir la remplaçante de la C3. Quelle usine en Europe sera moins chère ? Aucune. Mais il faut expliquer que rien n'est fait pour pouvoir geler les salaires, baisser les congés , augmenter le temps de travail, faire baisser les impôts, avoir des subventions...

Même les Slovaques sont trop chers. Alors imaginez l'avenir de POISSY (qui fait la même plate-forme).... sombre.

Beğen

C
C
21 Tem 2020

La future C3 vendu en Europe ne viendra donc pas de cette usine ?

Beğen

Ce "monde d'après" post covid n'est finalement qu'une déclaration de bonnes intentions...

Rentabilité, productivité, concurrence, compétition, en résumé "fric, fric, fric" est un refrain tellement connu !

Je crains qu'en levant les yeux vers la constellation STELANTIS, on constate l'extinction de certaines de ses étoiles !


Beğen
bottom of page