PSA doit vendre entre 7 et 9% de voitures électriques en 2020

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

PSA doit vendre entre 7 et 9% de voitures électriques en 2020


A partir de 2020, l'union européenne imposera aux constructeurs de respecter un quota d'émission de CO2 sous peine de fortes amendes. Le Groupe PSA affirme être prêt à relever le défi et avoir travaillé bien en amont afin de pouvoir éviter les amendes qui pourraient être très élevées voire même mettre en difficulté certains constructeurs.


Engagé dans une vaste électrification de ses gammes, le Groupe PSA a présenté en quelques mois plusieurs véhicules électriques (Peugeot e208, e2008, DS 3 Crossback e-Tense, Opel eCorsa) et hybrides (Peugeot 3008, Opel Grandland X, DS 7 Crossback) qui arriveront toutes sur le marché en 2020 afin de permettre au Groupe de respecter les quotas qui lui sont imposés. Mais concrètement, combien le Groupe PSA compte-t-il vendre de voitures électrifiés ?


D'après diverses sources de l'usine espagnole de Vigo, là où sera fabriquée à partir du premier trimestre 2020 le Peugeot e2008, le Groupe PSA est relativement modeste dans la vente de voitures électriques puisqu'il vise un objectif de 7 à 9% de ses ventes en voitures électriques. Les sources indiquent "PSA a une ligne stratégique de réduction des émissions de CO2 qui répond à un engagement éthique pour l'environnement, mais à la volonté de ne surtout pas payer d'amendes."


En effet, si le Groupe PSA dépasse d'un gramme son quota, il devra s'acquitter de 300 millions d'€ d'amendes. Pour éviter cela, le Groupe a calculé qu'il devrait fabriquer et vendre une voiture électrifiée pour quatre voitures thermiques. Si le Groupe PSA est prêt, il répète "qu'il est impératif que les gouvernements, qui forcent la transition énergétique, déploient des systèmes de recharge et rendent les voitures électriques plus attrayantes, avec des incitations pour les acheteurs ".

1,311 vues12 commentaires