top of page

Les actualités Citroën 

Pas de remplaçante pour les Citroën C1 et Peugeot 108


Annoncée en Janvier 2018, la fin de l'accord entre PSA et Toyota pour la production de voitures du segment A dans l'usine de Kolin en république Tchèque, entrera en vigueur à compter du 1er janvier prochain. L'usine et la coentreprise deviendront des entités complètes de Toyota et, pour le moment, continuera de fabriquer les citadines du groupe PSA à savoir Citroën C et Peugeot 108.

Arrivées à leurs six ans de vie, les Citroën C1 et Peugeot 108 devraient voir leurs remplaçantes poindre le bout de leurs nez mais c'est sans compter sur la baisse des ventes de ce type de véhicules, leur poids dans le marché automobile européen est passé de 10% à 7% en 2019, qui ne permet pas de rentabiliser l'investissement d'autant plus que les normes anti-pollution compliquent d'autant plus la tâche.

Le groupe PSA a pris la décision de ne pas remplacer ces deux citadines actuelles et donc de sortir totalement du segment A dans lequel il était depuis les années 1970. Le chemin semblait déjà tracé puisqu'Opel, propriété de PSA depuis 2017, avait stoppé les Adam et la Karl.



Un temps envisagé avec une propulsion électrique, idéal pour pouvoir ensuite évoluer dans les centres villes, terrain de jeux des véhicules de ce type, celle-ci serait vendue trop chère en raison du coût des batteries. Le Groupe PSA ne compte donc pas renouveler ces deux citadines et quitte donc le segment A sans pour autant, ne pas proposer d'offres nouvelles qui répondent, du moins, en partie aux besoins des consommateurs. La Citroën AMI fait partie de cette réponse avec son autonomie de 75 kilomètres couvrant largement les besoins quotidiens. Il se murmure que d'autres solutions pourraient voir le jour pour répondre, autrement, aux besoins des consommateurs, un porte-parole de PSA a précisé que la Citroën AMI n'était pas exclusive et que d'autres offres abordables pourraient suivre dans le futur.


Si le Groupe PSA, en tant que tel, quitte le segment A, il ne pourrait pas en être de même avec Stellantis, groupe issu de la fusion entre PSA et FCA. Fiat est en effet un acteur incontournable du segment A qu'il occupe avec les Panda et 500 depuis des années.

2 347 vues3 commentaires

3 Comments


Jules
Jules
Oct 15, 2020

Moi je vote pour une révolte. Dites oui. Un truc qui soit loin du standard c3 et peut être pas typé SUV. Comme c2 était différente de c3 ou ds3/c3. Un modèle plus fun et pourquoi pas decouvrable.

Cette catégorie n'est pas morte, il faut juste des modèles attrayants. La 500 cartonne. Il y a de la place pour un petit modèle, électrique ? Je ne suis pas sur.

Par contre, "opel à abandonné la catégorie" mais qui a pris cette décision : TAVARES. Quand à Panda, je croyais qu'elle devait grossir au point de devenir un petit SUV type mokka.

Like

Bizarre, bizarre... Tout bonnement des arguties !

KIA continue sur ce segment, comme TOYOTA qui renouvellera son Aygo, et DACIA qui va sortir sa citadine électrique à un tarif canon !


Like

Citrofan
Citrofan
Oct 15, 2020

La chute du marché et aussi peut-être due au peu d’attractivité du point de vue style une voiture au style simple inspirée de Lacoste avec sa planche de bord simple essentielle aurait a mon avis bien mieux marche


Like
bottom of page