top of page

Les actualités Citroën 

Nouvelle Citroën C3 (2024) : Unique sur le marché


La nouvelle Citroën C3 de de trois quart avant

Enfin ! Après de longs mois de tergiversations et de doutes, Citroën lève le voile sur la quatrième génération de C3, celle qui aura la lourde charge de succéder à une troisième génération couronnée de succès mais aussi d’inaugurer le nouveau style de la marque et de traduire en série le nouveau positionnement de Citroën qui vise à rendre l’électrique accessible. Qu’apporte cette nouvelle C3 ? Voici toutes les réponses.

Une nouvelle silhouette

Citroën change de style pour cette nouvelle C3 avec l’adoption du nouveau logo de la marque qui balaie les précédents codes stylistiques. Ainsi, supprimé les chevrons qui s’étirent jusqu’aux projecteurs, supprimé les projecteurs à double étage, au revoir le style tout en galbe et bonjour à un style nettement plus travaillé, très technique, fait de lignes horizontales et verticales.

Cette nouvelle C3 est basée sur la plateforme Smartcar commune aux C3 vendues en Inde et en Amérique Latine même si elle a été largement revue pour répondre aux normes de sécurité en vigueur en Europe. Cette nouvelle plateforme impose que la nouvelle C3 devient un vrai petit crossover en mariant les codes des berlines et des SUV, à la manière de ses sœurs C4 et C5 X, Citroën aime à jouer avec les codes automobiles ce qui permet à la C3 de se démarquer nettement de la concurrence sur son segment. En adoptant un look plus baroudeur sans, pour autant, être un vrai SUV, la C3 gagne 9.3 cm en hauteur pour des longueur et largeur qui évoluent très peu (4m01 de long pour 1m76 de large). Cette hauteur accrue permet une garde au sol qui monte jusqu’à 20 cm (16.7 cm pour la C3 électrique) soit près de 7cm de plus que l’actuelle génération, la nouvelle C3 sera ainsi bien armée pour affronter la jungle urbaine. Surtout, la hauteur d’assise est nettement surélevée par rapport à l’actuelle (+ 10 cm) ce qui permet aux passagers de mieux voir la route et de se sentir davantage en sécurité. Cette nouvelle architecture automobile, imposée par l’adoption de batteries, n’est pas une spécificité de la C3 même si elle l’apporte en premier sur le segment car elle sera rejoint, dans quelques mois, par une Vw ID2 aux dimensions très proches notamment en hauteur. En devenant un vrai petit crossover, la nouvelle C3 succède parfaitement à l’actuelle qui embrassait déjà quelques codes des SUV (grandes roues, carrosserie protégée, capot plat).

La nouvelle Citroën C3 vue de trois quart arrière

La quatrième génération de C3 inaugure donc le nouveau style de la marque notamment une nouvelle signature visuelle, inspirée du concept oli, composée de deux barres leds horizontales et d’une verticale. Le nouveau log, posé fièrement sur la calandre et verticalisé, rejoint les projecteurs par un bandeau noir sur lequel les chevrons Citroën sont gravés et qui permet d’élargir visuellement la voiture. Les modules d’éclairage (halogène sur You, Led sur Max) semblent poursuivre la calandre noire et permettent d’élargir visuellement la voiture. Sur le bas, le bouclier reprend la grille d’aération à chevrons de la C4 et un ski de protection (sur Max) vient la souligner.

C’est de profil que la nouvelle C3 étonne le plus puisque sa silhouette change radicalement. Elle conserve néanmoins l’atour personnalisation avec un toit biton blanc ou noir (de série sur Max) qui permet d’alléger un peu la ligne qui est finement sculptée de quelques traits qui lui donnent un dessin très technique, très soigné. En effet, Citroën montre avec la C3 qu’elle a souhaité être accessible tout en restant valorisant et la C3 se montre très travaillée comme en témoigne les passages de roues sur lesquels les chevrons sont gravés.

A l’arrière, c’est là où la nouvelle C3 s’éloigne le plus de la génération actuelle puisque le dessin évolue vers plus de lignes tendues en s’éloignant des rondeurs de l’ancienne. Mais, là encore, Citroën apporte un design très soigné avec des blocs de feu arrière teintés noir qui laissent apparaitre une signature visuelle identique à celle de l’avant, et que nous retrouverons sur toutes les Citroën d’ici 2025, mais les feux sont très soignés, les barres leds étant particulièrement fines et technologiques. Là encore, le nouveau logo trône au milieu du hayon, logo identique à celui de l’avant, reliant les feux par un bandeau noir sur lequel les chevrons de la marque sont gravés tout comme sur le bas du bouclier.

La nouvelle Citroën C3 vue de face montre son nouveau visage

En somme, le style extérieur de cette nouvelle C3 apparaît comme beaucoup plus technique, beaucoup plus travaillé que l’ancien où chaque élément se termine nettement, avec un pli très technique qui permet d’affirmer la personnalité de la voiture sans en faire des tonnes et, surtout, de montrer une qualité perçue en hausse sensible. Véritable crossover, la quatrième génération de C3 se mue quasiment en SUV avec une hauteur de 1m58 mais bénéficie d’un style plus valorisant avec quelques airs de VW T-Cross ou Jeep Avenger. Si la C3 est indiscutablement une voiture accessible, Citroën a voulu que les clients en ont réellement pour leur argent et que la voiture reste valorisante, on est bien loin d’une voiture low-cost.

La planche de bord de la nouvelle Citroën C3 en Europe

Un intérieur digne d’une nouvelle pièce de la maison

C’est à l’intérieur que la surprise est la plus forte puisqu’on n’est bien loin d’une voiture accessible et, pour être honnête, nettement au-dessus de ce que nous imaginions.

Car Citroën n’a pas lésiné sur les moyens pour faire de sa nouvelle berline polyvalente la reine du confort avec un intérieur qui se veut la digne suite de votre salon. La nouvelle C3 apporte ainsi pour la première fois le concept C-Zen Lounge de Citroën qui vise maximiser le confort à bord et, pour cela, la C3 peut compter sur les sièges Advanced Comfort, de série sur toutes les versions, et qui adoptent un nouveau design que nous retrouverons sur tous les modèles. Au revoir les gélules et bonjour à un effet matelassé qui rappelle celui de la CX et des sièges qui se montrent plus enveloppants pour permettre un meilleur maintien dans les virages. Mais il n’y a pas de vrai confort Citroën sans les suspensions à double butées hydrauliques…c’est pourquoi Citroën a décidé de les apporter, de série également sur la C3 ce qui lui permet, sans l'ombre d’un doute, d’être la voiture la plus confortable de son segment.


La planche de bord s'inscrit dans la veine des dernières Citroën en se montrant encore plus horizontale et plus fine. Les aérateurs verticaux sont connus des actuelles C4 ou C5 X mais la planche de bord supprime complètement le combiné d’instrumentation pour le remplacer par une lame, insérée dans une casquette qui court sur toute la largeur de la voiture, sur laquelle les informations de conduite sont relayées, assurant une excellente visibilité en toutes circonstances. C’est une innovation de la marque qui se conjugue à un nouveau volant, nettement plus petit, qui permet de recréer une vision tête haute qui soit visible, technologique et à moindre frais. Ce nouveau volant permet une bonne prise en main avec des boutons qui restent toujours accessibles.

L'intérieur de la nouvelle Citroën C3 avec les sièges advanced comfort

La planche de bord se poursuit avec un écran 10.25 pouces qui semble flotter au milieu et qui semble marquer une délimitation entre une partie supérieure de la planche de bord technique et la partie inférieure où deux morceaux de tissu, appelés Sofa Design, apportent de la chaleur et de la douceur au toucher. Remarquez le travail sur cette planche de bord puisqu’on y retrouve les chevrons gravés sur toute la largeur. Lors de la découverte de la C3, les matériaux n’étaient pas définitifs, je ne peux donc pas en parler mais, sur ceux installés, il n’y avait rien d’une finition au rabais et, s’ils étaient tous durs, l’assemblage avait l’air parfait et la finition totalement au niveau malgré un tarif qui se montre particulièrement accessible.


La C3 n’est donc pas une voiture low-cost comme nous avons pu le craindre et Citroën le montre en la dotant de détails inédits sur une voiture de série et, surtout, inattendus, à ce niveau de gamme. En effet, les contre-portes, dont les bacs de vide poches sont larges et dans une teinte clair comme l’actuelle C3, se parent d’accoudoirs sur lesquels étaient apposés un tissu effet cuir clair (finition Max) mais également de fins morceaux de tissus rouge sur lesquels des inscriptions (Be happy, Feel good,...) sont inscrits, sur les portes avant comme arrière. Ainsi, chaque fois qu’un passager fermera une porte, la voiture lui donnera un message positif, c’est aussi cela la nouvelle C3, une voiture joyeuse qui apporte du bonheur aux gens.

La nouvelle Citroën ëC3 vu de l'arrière en train de charger

L’électrique pour tous

La nouvelle C3 c’est d’abord la nouvelle ë-C3, la première C3 100% électrique en Europe qui, pour l’occasion, frappe fort. Citroën annonce un prix de vente sous les 25 000€, aides fiscales non déduites, alors même que la C3 n’est rien d’une voiture électrique au rabais.

Ainsi, elle propose un moteur électrique, fabriqué en France, de 113 chevaux qui est associé à une batterie LFP (fournie par Svolt) de 44 kWh pour une autonomie de 320 kilomètres (cycle WLTP). Citroën promet une recharge rapide de 100 Kw permettant une recharge de la batterie de 20 à 80% en 30 minutes seulement.

Grâce à un poids contenu de 1.4 tonnes en version électrique, la nouvelle C3 distille des performances honorables avec un 0 à 100 en onze secondes, qui ne font pas de la C3 une sportive mais pas non plus un veau comme la Dacia Spring qui réclame près de 20 secondes sur le même exercice. Les performances s'inscrivent dans celles d’une Peugeot 208 Puretech 100. Pour maintenir l’autonomie, Citroën bloque également la vitesse maximale à 135 km/h.


Avec la toute première ë-C3 européenne de l’histoire, Citroën jette un pavé dans la marre et crée la parfaite deuxième voiture du foyer qui se montre, à la fois, habitable et confortable, électrique avec une bonne autonomie et, surtout, très accessible. Cette offre électrique sera rejoint, au lancement, par une C3 thermique avec un seul moteur. En effet, la marque compte faire le maximum de ventes avec la ë-C3, ce qui est tout à fait probable, et ne propose donc qu’un moteur Puretech 100 boîte manuelle qui se destine aux personnes qui ne sont pas encore prêtes à passer totalement à l’électrique, il n’y aura pas de diesel.

Facturée à partir de 100€/mois, répondant ainsi au leasing social voulu par le gouvernement, la ë-C3 sera, à n’en pas douter, la plus vendue de la gamme d’autant que, pour la version Max toute équipée, elle pourrait afficher un tarif sous les 200€/mois rendant ainsi l’électrique réellement accessible à tous. Mais Citroën va encore plus loin puisque la marque annonce un lancement, en 2025, d'une Citroën C3 à l'autonomie de 200 km dont le prix de vente est, lui, déjà annoncé : 19 990€ bonus non déduit soit moins chère que la Dacia Spring.


Malgré ces tarifs canons, la nouvelle C3 n’a rien d’une voiture au rabais, ni dans son apparence, ni dans le soin apporté aux détails, ni dans ses spécificités techniques. Il en est de même pour l’équipement puisque la nouvelle C3 répond à tous les attendus du segment à savoir la climatisation automatique, le régulateur-limiteur de vitesse, le freinage d’urgence, l’alerte de franchissement de ligne ou encore la reconnaissance des panneaux de signalisation. Elle sera également dotée d’une caméra de recul et de radars de recul qui détectent les piétons et vélos conformément à la nouvelle réglementation européenne entrant en service en juillet 2024.

En ce qui concerne les systèmes multimédia, Il n'y aura pas d’écran sur la finition de base You mais Citroën propose la Smartphone Station qui permet de faire de son téléphone, le système multimédia de la voiture. Grâce à une application dédiée, les utilisateurs pourront connecter leurs téléphones en NFC qui permettra de piloter son téléphone avec les boutons du volant, le son sortant, quant à lui, des enceintes de la voiture. Une solution un peu plus évoluée que celle proposée par la Dacia Sandero puisqu’il ne faudra plus de câble USB mais uniquement une connexion NFC. La finition Max proposera, quant à elle, un écran de 10,25 pouces équipé d'un nouveau système multimédia qui permettra la diffusion d'Android Auto et Apple CarPlay sans fils via WiFi. Ce nouveau système utilise une architecture de widgets inspirée des smartphones pour donner accès, par des raccourcis virtuels, aux principales fonctions de navigation, de téléphone, de radio, d'applications et de médias.

Enfin, la nouvelle Citroën ëC3 bénéficiera des atouts de l'application ë-Routes qui constitue l’assistant du conducteur pour une gestion d'itinéraire réaliste tenant compte de la consommation de la voiture en temps réel. Connecté en permanence aux données du véhicule, à l’état du trafic et au statut des bornes de recharge sur le parcours, il assure un contrôle optimal du trajet et permet d'accéder aux bornes de recharges disponibles pour optimiser la recharge et les trajets assurant ainsi une parfaite confiance aux conducteurs.

La nouvelle Citroën C3 (2023) vue d'avant et de derrière

En conclusion, Citroën invente avec cette nouvelle C3, la deuxième voiture du foyer idéale. Habitable, confortable, électrique, accessible et bien équipée, cette nouvelle C3 répond en effet parfaitement aux besoins des familles comme deuxième véhicule sans grever fortement leur budget puisque, avec un loyer mensuel inférieur à 200€, la nouvelle C3 électrique se montre très abordable sans, pour autant, remettre en cause ce qui fait partie de l’ADN de la marque à savoir le confort et le style.

Unique, la nouvelle C3 l’est assurément sur le marché puisqu’il n’y a pas d’équivalent actuellement proposée, elle entre en concurrence avec la Dacia Spring dont les prestations sont nettement inférieures, elle répond aussi à la Sandero qui trouvera, sur son chemin, une C3 avec plus de style, plus d’équipements, à un tarif pas très éloigné voire même identique. La C3 entre aussi en concurrence, sur ses versions supérieures, avec les Peugeot 208 ou Opel Corsa avec, toutefois, un tarif inférieur de plusieurs milliers d’Euros.

C’est donc une offre inconnue que Citroën fera sur le marché des berlines polyvalentes prenant ainsi de court Volkswagen comme Renault qui, tous les deux, préparent des berlines équivalentes électriques aux alentours de 25 000€. On le voit, Citroën frappe fort avec cette nouvelle C3 pour laquelle elle s’est donné les moyens de proposer une voiture accessible mais valorisante, avec beaucoup de style, de technologies et 100% électrique qui lui permettra de venir poursuivre l’incroyable succès de la troisième génération.



8 496 vues15 commentaires

Posts similaires

Voir tout

15 Comments


C’est vrai qu’elle semble séduisante. Attendons les essais pour nous rendre compte de la réalité. Cela présage sans doute une bonne surprise pour la C3/C4 aircross que j’attend avec impatience.

Like

Julien
Julien
Oct 17, 2023

Comme beaucoup, je la trouve superbe!!! Pas déçu, et même prêt à y céder !!! Citroën lance l'électrique pour tous comme la Type A pour tous, et ce qui est drôle, c'est qu'elle a cette forme carré de la Type A, j'adore !! Si on les mettais côte à côte, ce serait drôle de voir comment elles sont presque similaires, elles qui ont et répondent aux attentes de leur époque ☺️

Like

chrismorenas
chrismorenas
Oct 17, 2023

Franchement, je la trouve super. Et ce tableau, whaou !!!!!!! En revanche, s’il n’y a pas de moteur thermique en boîte auto, elle ne sera pas pour moi. Et je serai dégoûté ! Il devait y avoir des essences en micro-hybride non ???? 🥹

Like

Maxime Haal
Maxime Haal
Oct 17, 2023

Très clairement une belle surprise. Une fois l'effet de surprise passé, on mesure assez vite à quel point elle sera bien différentes des versions indienne et brésilienne. J'aime beaucoup ce format un peu carré et le style de la planche de bord, original et pratique. Pour le coup, impossible de la confondre avec une autre voiture de Stellantis et par les temps qui courent c'est une gageure !

Restera à voir les motorisations et surtout la grande inconnue pour les thermiques : les prix. Une Corsa ou 208 démarre aujourd'hui juste sous les 20 000 € en entrée de gamme, il y a une vraie carte à jouer.

Bravo aux équipes de Citroën (et merci pour le live, que j'ai…

Like

françois A
françois A
Oct 17, 2023

Si le prix ce confirme ,c est tout à fait ce que j attendais en seconde....voiture ,l autonomie sera largement suffisante et enfin une voiture abordable qui pour presque moitié moins chère que les autres est une vrai offre qui fera le job pour lequel elle a été imaginé 👍👍👍

Like
bottom of page