top of page

Les actualités Citroën 

Les utilitaires Citroën : 95 ans d'audace


passionnément citroen, blog citroen, forum citroen, citroen utilitaires, fourgons citroen, citroen camionnettes, citroen berlingo, citroen juimpy, citroen ami cargo, citroen jumper

L'intérêt de Citroën pour les véhicules industriels est né, quasiment, avec la création de l'entreprise, en 1919. Un an seulement après avoir révolutionné le marché automobile européen avec la Type A, première voiture particulière produite en série sur le Vieux Continent, la marque commençait déjà à monter des espaces de chargement dans le châssis de certains de ces véhicules. Mais il faudra attendre 1927 pour voir apparaître les premiers "vrais" véhicules industriels fabriqués par Citroën : le B15, avec une charge utile de 1 000 kg et une gamme de carrosseries et de silhouettes lui permettant de s'adapter sans problème à tout type d'activité professionnelle.

Après avoir fait son entrée dans le monde des camions dans les années 1930, avec des modèles comme les Type 23 et Type 45, Citroën fait un bond de plusieurs décennies avec le TUB, dont la commercialisation débute en 1939. Appliquant les avancées de ses derniers modèles de voitures de tourisme, la marque a imaginé la formule avec laquelle les fourgons sont fabriqués depuis.

Avec la traction avant, lancée seulement 4 ans plus tôt, l'espace derrière le moteur est totalement libéré, ce qui rendait possible un espace de chargement immense, pour les dimensions de cette voiture, et complètement plat. Il pouvait transporter jusqu'à 850 kg et avait une largeur de chargement de 1,29 m et une hauteur de 1,52 m. Une autre de ses innovations était la porte latérale coulissante, large de 70 cm, qui facilitait grandement le chargement et le déchargement. Malgré toutes ses découvertes, ce modèle n'a pas eu beaucoup de chance. Quelques mois après son lancement, la Seconde Guerre mondiale éclate, immobilisant sa fabrication et sa commercialisation, comme pour le reste de la gamme Citroën.

Cependant, il n'est pas mort sans héritiers. En 1947, la fabrication du Type H, également connu sous le nom de Type HY, a commencé, ajoutant la structure monocoque aux innovations du TUB. Tous les fourgons actuellement sur le marché sont une version plus élégante et confortable de ce modèle, lancé en Espagne en 1962 et fabriqué pendant quelques années à Vigo. Son design unique, sa polyvalence et ses capacités de transformation l'ont rendu omniprésent sur les routes de toute l'Europe au cours de ses plus de 35 ans de vie commerciale. Désormais, ce sont ses atouts pour être le porte-drapeau des "foodtrucks".

Son moteur et sa boîte de vitesses étaient situés dans le porte-à-faux avant, exploitant au maximum l'espace de chargement. La tôle ondulée, en plus de lui donner un aspect incomparable, donnait plus de rigidité à sa carrosserie. Sa partie arrière pratiquement cubique a permis une multitude de transformations : de l'installation d'une porte latérale coulissante à la réalisation d'une cuisine entièrement équipée, comme cela se fait aujourd'hui. Son caractère pratique, sa robustesse et son comportement routier exceptionnel en font un véhicule idéal pour dévorer les kilomètres offrant, de case en case, le meilleur de la gastronomie.


Un an après la Type H, l'esprit révolutionnaire et anticonformiste de la 2CV atteint également le monde des véhicules utilitaires, avec le lancement de nombreuses versions « van ». Des modèles tels que l'AZU, avec lequel l'usine Stellantis de Vigo a débuté en 1958, l'AK (1967) ou la Dyane 6-400 (1977) ont contribué à la modernisation des villes et villages, en fournissant aux agriculteurs, éleveurs et toutes sortes de professionnels ou entreprises, un outil de travail dur, résistant, facile à manipuler et à entretenir et surtout très économique. Pour beaucoup, ces véhicules étaient leur première voiture, utilisées pour le travail et les loisirs. Les qualités de ces modèles ont élevé la marque, déjà à la fin des années 1960, à la première place sur le marché espagnol des véhicules utilitaires.

La Citroën C15 a repris les meilleures vertus de ses prédécesseurs, renforçant des aspects tels que la fiabilité ou la robustesse. Elle a été assemblée à Vigo entre 1984 et 2005, atteignant 1 181 407 unités produites. Ce véhicule, dérivé commercial de la Citroën Visa, a été le premier dans lequel l'usine galicienne a assumé le rôle de Centre Pilote, ce qui signifiait être très présente tant dans sa conception que dans son développement. Ce travail a porté ses fruits : il s'agit du premier modèle de l'histoire de l'usine à dépasser la barre du million d'unités produites.

Sa réputation de robustesse et de solidité en a fait une star de son segment, à laquelle a également contribué l'offre d'un moteur diesel, ce qui lui a permis de développer ses ventes. Avec ce modèle, la production de véhicules utilitaires a acquis un poids historique à Vigo, qui avait déjà une vaste expérience dans ce type de voiture. Il a contribué de manière décisive à la progression du Centre et du tissu industriel des entreprises fournisseurs, ainsi qu'au lancement mondial ultérieur du Citroën Berlingo, nouveau saut qualitatif sur le marché.

passionnément citroen, blog citroen, forum citroen, citroen utilitaires, fourgons citroen, citroen camionnettes, citroen berlingo, citroen berlingo van, berlingo van, berlingo multispace

En 1996, Citroën révolutionne une nouvelle fois la planète automobile avec le lancement du Berlingo, un nouveau concept qui surpasse le fourgon jusque-là classique dérivé d'une voiture de tourisme, pariant sur un modèle au design original et polyvalent pensé, comme le disait une campagne publicitaire de l'époque, "pour la tâche et le paseo". Cette vision innovante donnerait naissance, d'une part, au véhicule utilitaire compact tel que nous le connaissons aujourd'hui et, d'autre part, au « ludospace », axé à la fois sur un usage professionnel et répondant aux besoins familiaux et de loisirs.

Aujourd'hui , une gamme complète, performante et électrique

Conçue pour répondre aux besoins d'une grande variété d'entreprises et de professionnels, la gamme actuelle de véhicules utilitaires Citroën est composée de quatre modèles : le Citroën Berlingo Van, le Citroën Jumpy, le Citroën Jumper et l'objet de mobilité AMI Cargo. Toutes bénéficient d'un design véhiculant une image de robustesse et de fiabilité, ainsi que de technologies et de fonctions d'aide à la conduite équivalentes à celles des voitures particulières de la marque. Ces références dans leurs segments respectifs sont commercialisées avec une large gamme de tailles, d'options et de transformations pour s'adapter au mieux à chaque activité.


Pour Citroën, le développement de solutions inspirées des besoins des entreprises et des professionnels a été la clé de sa stratégie sur le marché des véhicules utilitaires. Pour la marque, les camionnettes et fourgonnettes ont été un terrain idéal pour tester de nouvelles technologies qui assurent confort, efficacité énergétique et respect de l'environnement au quotidien.

Ce n'est pas un hasard si le premier véhicule électrique commercialisé avec le logo Citroën était une version de la Citroën C-15, qui a été testée ns les rues de Bruxelles dès 1987 et mise en vente deux ans plus tard. Au total, 402 unités de ce véhicule ont été produites, qui avaient un moteur électrique d'une puissance nominale de 10 kW (13 CV) qui était couplé à la boîte de vitesses et offrait une autonomie allant jusqu'à 100 km Son grand inconvénient était ses dimensions, et le poids de ses batteries, qui lui ont fait perdre de la capacité de charge et ont pratiquement doublé son poids.

Son successeur, le Citroën Berlingo, a été le véhicule utilitaire qui s'est le plus distingué par sa contribution au développement de la voiture électrique, avec quatre générations de technologie 100 % électrique. Le premier Citroën Berlingo Electrique est arrivé au tournant du siècle, avec une puissance maximale de 28 kW (38 ch) et une vitesse de pointe de 95 km/h. Il offrait 95 km d'autonomie.

En 2010, le Citroën Berlingo First Electric "Powered by Venturi" fait la Une de la presse après avoir remporté un concours pour renouveler la flotte de La Poste. Au total, 250 véhicules qui ont passé des tests exigeants en conditions réelles pendant des mois, en agglomération parisienne et en région Aquitaine. Cette nouvelle génération offrait une capacité de charge de 500 kg et un volume utile de 3 m³. La transmission électrique était entièrement intégrée sous le capot avant. Équipé d'un moteur asynchrone triphasé qui développe une puissance maximale de 42 kW, le Berlingo First Electric offrait une autonomie de 100 km et atteignait une vitesse maximale de 110 km/h.

La génération suivante, la Citroën Berlingo Electric, a été fabriquée au Centre de Vigo. Pour la première fois, en plus du Citroën Berligo Van Electric, une version polyvalente a été développée, le Citroën ë-Berlingo Multispace, toutes les vertus de modularité, de volume, de confort et d'équipement de la version thermique dans un véhicule zéro émission.


Actuellement, Citroën a achevé l'électrification de sa gamme de véhicules utilitaires avec une offre qui se distingue par des fonctionnalités utiles, un haut niveau d'équipement, une autonomie adaptée aux besoins des entreprises et des professionnels, et des possibilités et des temps de charge très diversifiés. Il constitue une véritable alternative pour assurer une mobilité durable et libre d'accès au centre des grandes villes.

351 vues3 commentaires

3 Comments


Concorde
Concorde
Aug 31, 2022

Ce n'est pas correct: les utilitaires du Citroën sont deja arrivé avec le Type A en 1919 (mais pas en grande serie), et avec les 10HP Type B2 en 1922: 100 ans! (au minimum) Quelques photos ici: http://www.citroenet.org.uk/utilities/b2boulangere/boulangere.html

Like

Pour moi, le C15 est le véritable successeur des 2 CV AK et Acadiane. Un véhicule populaire, polyvalent ( Faculté de franchissement), moteur XUD increvable, à user jusqu'à la corde. C'est pour ces qualités essentielles, que le C15 suscite toujours autant de sympathie, et commence à être collectionné, une énième vie plus cool, après une existence de dur labeur. Je me suis déjà positionné auprès d'un vieux monsieur, qui utilise le sien, pour amener son épouse faire le marché. Il est dans un état de conservation proche du neuf. Il s'agit d'une rare version familiale 18 RD, gris métallisé. Nous avons sympathisé depuis un moment, et je figure en tête de liste de ses acheteurs potentiels. Les Berlingo sont d…

Like

Citrofan
Citrofan
Aug 29, 2022

Pour plusieurs raisons diverses et variées, les fourgons actuels n'ont plus pour eux que la face avant, le reste étant commun à plusieurs marques ET (je mets un grand ET) pour les passionnés, quand même, la possibilité de transformer son utilitaire Citroën pour lui donner un air de type H et bientôt de 2cv fourgonnette! c'est a noter car seul notre marque offre cette possibilité de métamorphose et c'est super sympatoche

Like
bottom of page