Le réseau DS prend son envol
Auto_728x90.jpg

Le réseau DS prend son envol



Avec l'arrivée du SUV DS7, le réseau va changer de dimension. La croissance s'annonce soutenue dans les prochains mois avec une promesse de rentabilité premium.

Le décollage est annoncé pour janvier 2018. En effet, avec l'arrivée du SUV compact DS7, la marque et son réseau entament une nouvelle page de leur jeune histoire. En France, au moment du lancement officiel du DS7, mi-janvier, 127 points de vente DS seront recensés et ils devraient être 155 à la fin du premier semestre.

A l’échelle mondiale, fin 2017, le réseau DS totalise 366 représentations (dont 203 en Europe) et il en comptera 600 fin 2018 (430 en Europe) et près de 790 en 2020 (530 en Europe). Dans notre pays comme ailleurs, des DS Store et des Salon DS vont constituer le maillage du territoire avec une même volonté de choyer le client. Il faut toutefois noter une différence d’investissement sensible entre les deux concepts puisqu’un Store demande 400 000 euros quand un Salon plafonne à 250 000 euros. Le seuil d’un Store DS ayant été fixé à une centaine de VN par an.

"Notre choix de business model a déjà prouvé son bien-fondé, explique Yves Bonnefont, car même durant cette période de vache maigre que nous venons de traverser, les DS Store ont progressé." Le directeur général estime même qu’à terme, une rentabilité moyenne de 2 à 3 % devrait être atteinte.

Le DS7 comme la marque DS sont donc prêts pour l'envol. La commercialisation du SUV va débuter par la Belgique et la France puis les lancements vont s'échelonner durant sept mois dans les 33 pays où est distribuée la marque. Tous seront approvisionnés par l'usine française de Mulhouse, à l'exception de la Chine, où le DS7 sera produit dans l'usine de Shengzen.

0 vue

Passionnément Citroën - 2020 

Contact : passionnementcitroen1@gmail.com 

Clause de non-responsabilité de traduction

logo-passionDS.jpg
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon