top of page

Les actualités Citroën 

Le Groupe PSA revoit ses modes de travail



  • Une démarche en cohérence avec le principe intangible de protection des salariés et de l’entreprise

  • Un projet qui participe à la performance environnementale du Groupe PSA par une réduction de l’empreinte carbone de l’entreprise

  • Une plus grande complémentarité entre le travail à distance et l’expérience collaborative et collective proposée sur les sites

  • Un projet qui favorise l’agilité, l’efficience et un meilleur équilibre vie professionnelle/personnelle, développé en co-construction avec les partenaires sociaux dans la continuité de l’accord « Motivation et Bien-être au Travail »

« Avec l’opportunité du changement de paradigme post crise, nous voulons donner plus de sens à nos actions, mettre la juste énergie au bon endroit et au bon moment, utiliser de façon plus responsable les ressources et le temps.  Aussi, nous anticipons, avec les partenaires sociaux, les évolutions sociales et sociétales en ligne avec notre ambition de faire de la motivation et du bien-être des salariés du groupe un vecteur de performance de l’entreprise » déclare Xavier Chéreau, Directeur des Ressources Humaines et de la Transformation du Groupe PSA



Dans le contexte de la crise sanitaire que le monde traverse, la mise en œuvre du principe intangible du Groupe PSA de « protéger les salariés et protéger l’entreprise » s’est traduite par le déploiement de mesures sanitaires renforcées dans 100% de nos sites industriels, tertiaires, R&D et commerciaux au niveau mondial.


Il s’inscrit également dans la démarche de neutralité carbone du Groupe grâce à une réduction de son empreinte immobilière.

Pour opérer ce changement, le Groupe poursuit sa démarche de co-construction avec les partenaires sociaux, démarche déjà engagée dans le cadre de l’accord sur la motivation et le bien-être signé en début d’année en France, et en cours de déploiement à l’international, pour définir ce que sera l’entreprise de demain avec ses nouvelles modalités et ses espaces collaboratifs repensés.


Ce projet structurant se déroulera en 3 étapes :

  • 11 mai – Post confinement : la priorité est donnée à la protection des salariés avec le maintien du travail à distance en référence, et la possibilité de se rendre en nombre limité sur les sites du Groupe dans le respect du protocole de mesures sanitaires renforcées pour les activités non directement liées à la production. Dans ce contexte, les projets de regroupement d’activités pourront être accélérés.

  • Mai – Juin – Co-construction avec l’analyse des enseignements et des leviers d’efficience (enquête menée sur le télétravail et retour d’expériences des derniers mois) :

    • Prise en compte des spécificités des métiers et des opportunités d’accélération de la digitalisation

    • Identification des besoins de venue sur site et des nouveaux usages associés pour renforcer la complémentarité de l’expérience collective sur site et de l’expérience digitale et à distance.

    • Définition des nouveaux espaces (lieux de rencontre, de création, d’apprentissage, événements, plus flexibles et plus collaboratifs) et des services associés

    • Identification des besoins complémentaires en outils numériques (renforcement de l’usage de la vidéo, des outils d’animation d’équipes à distance, de réservation des espaces sur site…)

    • Redéfinition des règles de travail à distance et sur site

    • Evolution des modes de management

    • Accompagnements et formations associées à ces nouvelles façons de travailler

  • Eté 2020 – Mise en œuvre des nouveaux modes de travail et aménagement des nouveaux espaces sur les sites pilotes de Poissy (centre d’expertise), Vélizy, Carrières et Sochaux.

Ce projet à vocation internationale, sera déployé sur l’ensemble des activités du Groupe PSA non liées à la production.  Plusieurs groupes de travail ont d’ailleurs déjà été initiés, à travers le monde, par exemple dans la région Moyen-Orient Afrique et en Amérique latine.

145 vues1 commentaire

Posts similaires

Voir tout
bottom of page