top of page

Les actualités Citroën 

L'usine Stellantis de Vigo continue de souffrir des problèmes logistiques


Après la pénurie de composants qui a lourdement perturbé la production en 2021 et en 2022, l'usine de Vigo doit faire face à de grosses difficultés logistiques qui empêchent l'expédition des voitures produites, congestionnant le port de Vigo qui pourrait être contrainte à baisser la production si la situation ne s'améliore pas.

Je suis plusieurs fois revenu sur les difficultés rencontrées par le port de Vigo pour expédier les véhicules produits par l'usine Stellantis, situation due à un manque de navire et qui amène les parkings du port d'être totalement encombrés de voitures prêts à embarquer sur un bateau.

La situation avait pu se détendre en début d'année en raison de la fermeture de l'usine de Vigo pendant les fêtes de fin d'année avec, pour conséquence, un désengorgement des parkings du port puisque plus de 16 000 voitures avaient pu prendre un bateau pour être livrée. Cette situation n'a pas durée longtemps et dès que la production de Vigo a repris les parkings ont recommencé à se remplir, l'usine produisant à son maximum journaliser soit 2 300 voitures par jour.

Le manque de bateaux étant élevé la situation s'aggrave de jour en jour et l'ensemble des terrains libérés pour y stocker des véhicules commence à être plein, ce qui pourrait avoir un impact sur la production de l'usine, les images suivantes témoignent de la situation plus que compliquée :

Il y a donc des voitures partout sur tous les terrains disponibles dans et autour du port de Vigo attendant qu'un bateau puisse les emporter pour être livrées aux clients. Cette situation explique également les chiffres de ventes en baisse pour les différentes marques du groupe puisque tant que les voitures ne sont pas livrées, ou au moins dans leurs pays de destination, les procédures d'immatriculation ne peuvent être engagées.


L'usine de Vigo cumule donc les difficultés depuis l'arrivée de la pandémie de Covid, elle n'est pas la seule puisque cette situation impacte l'ensemble de l'industrie automobile. Les multiples crises qui se succèdent ont donc un fort impact sur les véhicules à livrer qui additionne les retards de livraison et compliquent encore plus l'analyse des chiffres de ventes mensuels. Espérons que cette situation vient rapidement à se résoudre sans quoi il pourrait y avoir un impact sur la production automobile.

682 vues7 commentaires

Posts similaires

Voir tout

7 Comments


Guest
Feb 09, 2023

Je crois comprendre que Stellantis a renégocieee son contrat avec Gefco où est en cours de négociation avec eux, et ça ne se passe pas bien. Toyota n’a aucun problème pour livrer ses voitures, Stellantis porte donc la responsabilité de ce retard. Je comprends qu’on essaye de maximiser son profit en réduisant ses coûts, mais en attendant, on laisse la porte ouverte à la concurrence pour prendre ses parts de marché. Je ne pense pas que ce soit très intelligent à long terme…

Like

Je ne participerai pas de ces commentaires accablant Stellantis, même si je peux comprendre ces agacements, car je pense aux salariés, qui seront les premiers impactés. Je nuancerai aussi, le propos selon lequel, Stellantis est le premier responsable de cette situation, car les constructeurs n'ont fait que suivre le modèle néo-libéral, chantre des pays anglo-saxons, et qui a envahi les économies mondiales via leurs ambassadeurs, comme les économistes acquis à la cause des puissants, les seuls à pouvoir relayer cette Pensée Unique. Aujourd'hui, bien malin qui peut prévoir ce que seront nos lendemains, le chaos succédant au chaos. Dès lors, je ne peux pas me réjouir, de voir quiconque vaciller, et dans ces moments d'extrême difficulté, j'ai la faiblesse de…

Like
Christian Brochard
Christian Brochard
Feb 09, 2023
Replying to

A vous lire, commenter les résultats de Stellantis serait atteindre l'ensemble des salariers du groupe.

Mais à quel moment, dans ce Blog, les mettons nous en cause ?

Nos commentaires, sur les publications de Jérémy, s'appliquent en fonction de nos convictions, à la gouvernance du groupe et non aux milliers de salarié qui ne font que suivre leurs directives.

Concernant le sujet de ce post, n'oubliez pas que depuis avril 2022, Stellantis, a céder les 25% de ses actifs chez son transporteur Gefco, presque attitré, en les cédant à CGA CGM. C'est bien à partir de ce moment que celle de Stellantis vacille.

N'étant plus actionnaire, Ils ont perturbé l'ordre des priorités d'un des leaders mondiaux CGA CGM, se retrouvant…


Like

Guest
Feb 08, 2023

Lamentable....

Like

... Et des clients attendent . . .

Like

Citrofan
Citrofan
Feb 08, 2023

Remplir des parkings où les voitures attendent on ne sait combien de temps est loin d’être la solution

parfois quand on gagne (ici quelques euros par voiture) on perd ( ici des clients qui ne si risqueront plus ou des coûts supplémentaires pour résoudre les problèmes)

Like
bottom of page