top of page

Les actualités Citroën 

[Essai] Nouvelle Citroën C4 X électrique (156 ch): l'efficience au rendez-vous


La Citroën C4 X électrique rouge vue de trois quart avant

Depuis sa présentation en juin 2022, la Citroën C4 X disposait déjà d’une offre 100% électrique reprenant le couple moteur-batterie de sa sœur 5 portes, c'est-à-dire une puissance de 136 ch et une batterie de 50 kWh pour offrir une autonomie de 360 km. La C4 X se montrait, déjà, la voiture du groupe Stellantis la plus efficiente sur cette motorisation mais proposait depuis quelques semaines le nouveau moteur électrique de Stellantis accompagné d’une nouvelle batterie offrant une autonomie supérieure. Il nous tardait donc de prendre le volant de cette version pour voir si elle tenait toutes ses promesses.

Un moteur maison

Auparavant, la C4 X, tout comme la C4, proposait un moteur Continental le temps que Stellantis, en association avec Nidec, développe ses moteurs électriques maison employés sur tout le groupe.

La C4 X dispose donc du moteur eMotors développant une puissance de 156 chevaux pour un couple de 250 Nm, un chiffre relativement stable par rapport au moteur précédent, la puissance augmentant, elle, de 20 chevaux uniquement sur le mode sport. Les modes éco et normal disposent des mêmes puissances que l’ancien moteur. Mais la puissance n’est plus un signe significatif sur les voitures électriques, le couple étant complètement disponible tout le temps, ce qui compte avant tout c’est l’efficience du moteur qui va permettre d’avoir la meilleure autonomie possible.

Ici, ce moteur est associé à une batterie, toujours développée par CATL mais à la chimie revue qui offre une toute petite augmentation de sa capacité (54 kWh contre 50 auparavant), augmentation qui permet à la C4 X, et sa soeur 5 portes, de franchir le seuil psychologique des 400km avec une autonomie de 420 km, là encore, faisant d’elle la voiture la plus efficiente du groupe sur ce moteur.


Ce nouveau moteur, disponible uniquement sur les finitions haut de gamme depuis le mois de juin, est désormais disponible sur tous les niveaux de finitions des C4 et C4 X qui conservent, en parallèle, le moteur de 136 chevaux proposant ainsi une double offre pour les consommateurs, l’écart de prix entre les deux moteurs atteignant 1 000€.

La Citroën C4 X électrique vue de derrière sur de petites routes

Une efficience admirable

S’il est un élément reconnu de tous, c’est l’extrême efficience de la C4 X, et de sa sœur C4, qui, grâce à un aérodynamisme soigné, permet de faire des merveilles en consommation, que ce soit avec des moteurs thermiques ou électriques.

Associé à ce nouveau moteur Stellantis qui se revendique comme efficient également, il n’est pas étonnant que la C4 X dispose de la plus grande autonomie des voitures du groupe reposant sur le même ensemble moteur-boîte alors même qu’elle est également la plus grande avec 4m60. Un élément à souligner tout particulièrement et qui montre le formidable travail des équipes de développement de Citroën qui sont parvenus à rendre cette grande berline familiale très frugale ce qui, en ces temps d’énergie chère, est un point essentiel.

Au volant, les sensations de conduite sur une voiture électrique sont différentes et il n’est pas facile de départager le comportement de deux moteurs quand ils proposent une accélération linéaire, une absence de vibrations et de bruits. Sur ce point, la comparaison entre l’ancien moteur 136 et ce nouveau moteur de 156 chevaux n’est pas aisée d’autant que cette puissance accrue n’est disponible que sur le mode sport, les deux modes précédents (Eco et Normal) disposant d’un couple et d’une puissance tout à fait identique sur les deux moteurs.

Cependant, sur la boucle d’essai d’une centaine de kilomètres de cet essai, cette ëC4 X dotée du nouveau moteur s’est montrée très à l’aise sur tous les types de routes pratiqués (ville, départementales, nationales et autoroute) sans jamais montrer une quelconque faiblesse et avec une facilité plutôt déconcertante, merci la fée électricité avec qui la puissance et le couple sont là instantanément.

Cette C4 X n’est pas un foudre de guerre et, si les accélérations peuvent être fortes sur le mode sport, sa puissance est raisonnable et elle distille des performances tout à fait honnêtes pour un usage en bon père de famille, c’est son usage premier. Quoi qu'il en soit, je me suis surpris à rester sur le mode Eco, soit le niveau de puissance le plus léger, sans jamais être inquiété par les performances, bien suffisantes pour une conduite zen que requiert une voiture électrique et qui permet de maximiser l’autonomie de la voiture.

La banquette arrière de la Citroën C4 X électrique

Ce qui marque surtout lors de cet essai est l’extrême douceur de conduite qu’offre cette ë-C4 X et qui démontre combien la conduite électrique sied parfaitement au confort Citroën. C’est un régal à évoluer sur la route où cette berline familiale distille un confort de roulage sensationnel, gommant toutes les aspérités de la route, évoluant avec douceur sans bruit et vibrations, tout en proposant une tenue de route hors de tout soupçon qui, même si le roulis peut être marqué, fait que les roues sont toujours scotchées au sol procurant ainsi un bonheur de conduite sans pareil. Vraiment, l’électrique correspond parfaitement à la philosophie de la marque et sur cette C4 X il fait merveille.


Quelques regrets subsistent néanmoins dont notamment l’absence de réglage de la récupération d'énergie. Seul le mode Brake est disponible qui renforce la récupération d'énergie mais il ne permet pas un réglage adapté et optimal pour chaque type de roulage et chaque conducteur, c’est un gros point négatif car il ne permet pas d’optimiser sa consommation et donc l’autonomie de la voiture, d’autant qu’il est mal placé, sur la console centrale, derrière les boutons de la boîte automatique. Vivement que Citroën propose le réglage de la récupération d’énergie via les palettes au volant…

Ce faisant, sur la centaine de kilomètres parcourus, la C4 X électrique s’est contentée d’une consommation réduite puisque ma moyenne était de 12.8 kWh, sans chercher à optimiser la conduite mais, il faut le dire, avec une température extérieure idéale (24°) qui ne demandait ni chauffage ni climatisation. Cependant, parvenir à un tel résultat sur des routes secondaires ou en ville roulées au maximum réglementaire sans chercher à optimiser l’autonomie est plutôt une excellente performance permise par cette C4 X qui met à profit sa remarquable efficience. Alors, certes, sur autoroute la donne est différente et, comme toute voiture électrique, la consommation s’envole avec la vitesse ce qui, avec une petite batterie, n’autorise pas de longs relais sans recharger. C’est là que l’application ë-routes, inaugurée par Citroën pour le groupe Stellantis, montre toute sa pertinence puisqu’elle permet d'optimiser son voyage et s’adapte, en temps réel, aux conditions de conduite pour faciliter et optimiser les temps de recharge. J’en reparlerai plus longuement sur le prochain numéro du magazine mais cette application, qui repose sur le meilleur algorithme disponible sur le marché, est remarquable de simplicité et permet réellement d’envisager la conduite électrique de façon tout à fait sereine en étant associée à la voiture et donc s’adaptant, en continu, à la consommation de la voiture.

La Citroën C4 X électrique vue de trois quart arrière

En conclusion, la C4 X est une voiture que j’apprécie personnellement depuis toujours et elle a encore prouvé, au terme de cet essai, qu’elle correspondait parfaitement aux besoins d’une famille pour qui elle procure un confort extraordinaire magnifié encore par ce nouveau moteur électrique qui lui permet de proposer une autonomie enfin supérieure à 400 km, permettant de répondre aux besoins quotidiens d’une famille sans stress, d’autant plus que Citroën offre la Wallbox pour tout achat d’un de ses modèles électriques. Habitable, confortable, polyvalente, efficiente, la C4 X coche toutes les cases d’une vraie voiture familiale qui a le bon goût de ne pas être un pur SUV mais une vraie berline qui emprunte certains codes à ses cousins SUV. Cette C4 X électrique dotée du nouveau moteur est réellement bluffante d’efficacité, se montre tout à fait efficiente au quotidien, le tout dans un confort absolument parfait…pour dire mieux, je suis tout à fait conquis.


2 919 vues20 commentaires

Posts similaires

Voir tout

20 Comments


Gérard ALLIOT
Gérard ALLIOT
Sep 20, 2023

Bonjour. Je la préfère à la C4 tout court. Mais elle disposerait d'un hayon ( genre Arkana ) qu'elle serait vraiment intéressante. Mais la hayon présente un fort désagrément jamais mentionné dans les essais des journalistes, c'est qu'il est néfaste en cas de mauvais temps, pluie, vents, froid etc....Demandez à vos passagers ...! (raison pour laquelle Citroën à une époque avait prévu fort intelligemment une vitre de protection à l'ouverture. ) Mais comme tous les constructeurs certaines bonnes idées ne sont pas reconduites...😉

Like
Christian Brochard
Christian Brochard
Sep 21, 2023
Replying to

Si la Xm à la palme d'or de la protection des usagers arrière, celle de la pire conception d'un hayon revient à la Renault Mégane II. Son hayon, en partie basse, se terminait par une surface plane horizontale d'au moins 10 cm de profondeur, sans gouttière d'écoulement, de la largeur de la voiture, placée au pire endroit possible puisque recevant le brouillard provoqué par le roulage et ou s'accumulait une telle quantité d'eau qu'a l'ouverture du hayon, il douchait les bagages et bien souvent la nuque du propriétaire, eau bien sale et degeulassant tout.

Le meilleur hayon des voitures avec lesquelles je parcourais la France, est celui de la petite dernière. En effet la C5x possède un rideau occultant le contenu du coffre, se déroulant automatiquement à…



Like

françois A
françois A
Sep 19, 2023

A 40000€ elle serait bien placé avec ce moteur , le hayon en effet c est dommage,mais cela reste certainement une très bonne auto

Like

Je viens d'en voir deux sur le parking du supermarché que je fréquente. L'une en blanc nacré et l'autre blanc banquise. La teinte nacrée aux reflets irisés, change tout, et lui sied bien, au contraire de la peinture blanc classique. En tout cas, la CC22 prévue pour l'Inde et l'Amérique Latine qui devrait reprendre ce côté fastback de C4 X gagnera en élégance. De plus, elle devrait disposer d'un hayon pour davantage de praticité. Je termine en vous faisant un retour du chef des ventes de la concession Citroën près de chez moi au sujet de C5 X. Il me dit perdre des ventes auprès des professionnels car elle ne dispose pas de version diesel. Ceux qui l'essaient "pestent" d'autant…

Like
Replying to

Le gazole n'est pas du pétrole brut, pour l'obtenir il faut raffiner. Quand on raffine ce qu'on appelle une coupe brut, on obtient des produits différents en fonction de la température, on obtient de l’essence,  du kérosène, des carburéacteurs, des gaz de pétrole liquéfiés, des carburants diesel, du mazout et des résidus de raffinage, autrefois vendus à des chaufferies sous le nom de fioul lourd, c'est encore utilisé au large par certains bateaux mais interdit en Europe. Quand on raffine du pétrole on ne peut pas obtenir que du gazole ou que de l'essence, mais une proportion variable selon le brut.


Like

Franck Marchal
Franck Marchal
Sep 18, 2023

Enfin vu ce modèle en vrai, et ce rouge lui va à merveille. Le blanc nettement moins

Like
Citrofan
Citrofan
Sep 18, 2023
Replying to

C’est marrant si on peut dire certains sont dérangés par l’avant les autres non

certains sont dérangés par le rapport hauteur/largeur les autres non

certains sont dérangés par le coffre les autres non

certains sont dérangés par le porte à faux important de la X les autres non

il va falloir faire des voitures qui ne se remarque pas les j’aime pas ci ou ça 😂

Like

Thierry
Thierry
Sep 18, 2023

La voiture électrique, c’est fabuleux.

Comme pour une belle rose, l’optimiste dira.. oh quelle jolie fleur..

le pessimiste n’y verra que les épines.

Cette C4 est géniale

Like
Replying to

C'est la reprise du dossier de presse, il est intéressant de comparer les consommations à vitesse stabilisée pour avoir une idée de l'efficience, par exemple à 120 la modèle 3 consomme 17kwh la c4 comme la m'égare 20kwh, la Skoda Enyaq plutôt 21. Le poids et l'aérodynamique se voient.

Like
bottom of page