top of page

Les actualités Citroën 

[Essai complet] Citroën ë-C4 X électrique 156 : efficience remarquable


La Citroën C4X électrique vu de l'arrière

Depuis sa présentation en juin 2022, la Citroën C4 X dispose d’une offre 100% électrique reprenant le couple moteur-batterie de sa sœur 5 portes, c'est-à-dire une puissance de 136 ch et une batterie de 50 kWh pour offrir une autonomie de 360 km. Tout comme la C4, la C4 X se montrait, déjà, la voiture du groupe Stellantis la plus efficiente sur cette motorisation. Depuis, Citroën équipe sa berline familiale 4 portes du nouveau moteur électrique de Stellantis accompagné d’une nouvelle batterie offrant une autonomie supérieure, portée à 420 km. Quels sont les atouts de cette C4 X ainsi dotée ? Et quelles différences par rapport à la version précédente ? Réponse dans cet essai complet.

Un moteur maison

Auparavant, la C4 X, tout comme la C4, proposait un moteur Continental le temps que Stellantis, en association avec Nidec, développe ses propres moteurs électriques maison voué à équiper tous les véhicules du groupe. La C4 X dispose donc du moteur eMotors développant une puissance de 156 chevaux pour un couple de 250 Nm, un chiffre relativement stable par rapport au moteur précédent, la puissance augmentant, elle, de 20 chevaux uniquement sur le mode sport. Les modes éco et normal disposent des mêmes puissances que l’ancien moteur. Mais la puissance n’est plus un signe significatif sur les voitures électriques, le couple étant complètement disponible tout le temps, ce qui compte avant tout c’est l’efficience du moteur qui va permettre d’avoir la meilleure autonomie possible.

Ici, ce moteur est associé à une batterie, toujours développée par CATL mais à la chimie revue qui offre une toute petite augmentation de sa capacité (54 kWh contre 50 auparavant), augmentation qui permet à la C4 X, et sa sœur 5 portes, de franchir le seuil psychologique des 400km avec une autonomie de 420 km. C’est, là encore, la voiture la plus efficiente du groupe sur ce moteur facturé 1 000€ plus cher que l’ancien quel que soit le niveau de finition, un écart relativement réduit qui, vous le verrez, se justifie totalement.

La Citroën C4 X sur route lors de l'essai

Une efficience admirable

S’il est un élément reconnu de tous, c’est l’extrême efficience de la C4 X, et de sa sœur C4, qui, grâce à un aérodynamisme soigné, permet de faire des merveilles en consommation, que ce soit avec des moteurs thermiques ou électriques.

Associé à ce nouveau moteur Stellantis qui se revendique comme efficient également, il n’est pas étonnant que la C4 X dispose de la plus grande autonomie des voitures du groupe reposant sur le même ensemble moteur-boîte alors même qu’elle est également la plus grande avec 4m60. Un élément à souligner tout particulièrement et qui montre le formidable travail des équipes de développement de Citroën qui sont parvenus à rendre cette grande berline familiale très frugale ce qui, en ces temps d’énergie chère, est un point essentiel.


Au volant, les sensations de conduite sur une voiture électrique sont différentes et il n’est pas facile de départager le comportement de deux moteurs quand ils proposent une accélération linéaire, une absence de vibrations et de bruits. Sur ce point, la comparaison entre l’ancien moteur 136 et ce nouveau moteur de 156 chevaux n’est pas aisée d’autant que cette puissance accrue n’est disponible que sur le mode sport, les deux modes précédents (Eco et Normal) disposant d’un couple et d’une puissance tout à fait identique sur les deux moteurs. Mais, tout au long des 1 500 km de cet essai longue durée, la ë-C4 X dotée du nouveau moteur s’est montrée très à l’aise sur tous les types de routes pratiqués (ville, départementales, nationales et autoroute) sans jamais montrer une quelconque faiblesse et avec une facilité plutôt déconcertante, ceci grâce à la fée électricité avec qui la puissance et le couple sont là instantanément. Cette C4 X n’est pas un foudre de guerre et, si les accélérations peuvent être fortes sur le mode sport, sa puissance est raisonnable et elle distille des performances tout à fait honnêtes pour un usage en bon père de famille, c’est son usage premier. Il n’y a quasiment aucune différence en termes de conduite entre cette nouvelle motorisation et la précédente de 136 ch mais, là où ce nouveau moteur se montre étonnant, c’est son efficience qui, sur C4 X, fait des merveilles. Que ce soit sur autoroute, voies rapides ou en ville, la C4 X se montre particulièrement frugale avec des consommations basses que l’on obtient sans mettre un œuf sous la pédale mais en utilisant efficacement la conduite électrique. Ainsi, sur les 1 500 km dont plus de 600 km sur autoroute, la consommation moyenne de la C4 X 156 s’est élevée à 18.3 kWh alors même que les conditions climatiques ne sont pas optimales. Je précise que lors de cet essai, le chauffage était réglé à 21° et n’a jamais été retiré, que la température descendait régulièrement sous les 10° et que la vitesse sur autoroute était de 125 km/h environ avec des points à 135.


Ce qui marque surtout lors de cet essai est l’extrême douceur de conduite qu’offre cette ë-C4 X et qui démontre combien la conduite électrique sied parfaitement au confort Citroën. C’est un régal à évoluer sur la route où cette berline familiale distille un confort de roulage sensationnel, gommant toutes les aspérités de la route, évoluant avec douceur sans bruit et vibrations, tout en proposant une tenue de route hors de tout soupçon qui, même si le roulis peut être marqué, fait que les roues sont toujours scotchées au sol procurant ainsi un bonheur de conduite sans pareil. Vraiment, l’électrique correspond parfaitement à la philosophie de la marque et sur cette C4 X il fait merveille même si ce confort est légèrement plus ferme que sur les versions thermiques, ceci étant lié au poids de la batterie qui demande des réglages plus fermes. Cela se ressent surtout sur les petites perturbations de la route (saignées, plaques d'égouts notamment) tandis que sur les grandes ondulations, la différence est plus ténue mais la C4 C reste, de toute évidence, la berline la plus confortable de son segment.


Quelques regrets subsistent néanmoins dont notamment l’absence de réglage de la récupération d'énergie. Seul le mode Brake est disponible qui renforce la récupération d'énergie mais il ne permet pas un réglage adapté et optimal pour chaque type de roulage et chaque conducteur, c’est un gros point négatif car il ne permet pas d’optimiser sa consommation et donc l’autonomie de la voiture, d’autant qu’il est mal placé, sur la console centrale, derrière les boutons de la boîte automatique. Vivement que Citroën propose le réglage de la récupération d’énergie via les palettes au volant…

Ce faisant, on l’a vu la C4X se montre particulièrement efficiente en parvenant à maîtriser sa consommation ce qui comble le manque d’une gestion fine de la récupération d’énergie et son autonomie de 420 km permet sereinement d’envisager les longs parcours d’autant plus qu’elle est équipée de l’application ë-Routes. Ce nouveau planificateur d’itinéraires connecté aux données de la voiture et aux bornes publiques, permet d'optimiser son voyage et s’adapte, en temps réel, aux conditions de conduite pour faciliter et optimiser les temps de recharge. Je vous invite à relire l’essai détaillé de cette application qui donne à la C4 X électrique une réelle pertinence pour envisager les longs parcours sans le stress de l’autonomie qui, grâce à l’efficience de la voiture et à l’application, permet réellement d’envisager la conduite électrique sur autoroute de façon tout à fait sereine

La banquette arrière de la Citroën C4 X offre beaucoup d'espace

Une vraie voiture familiale

Pendant un mois, la C4 X s’est montrée comme une remarquable voiture de famille offrant, à tous les occupants, de l’espace et un confort de premier plan. Si sa malle a pu être critiquée, la C4 X se révèle pratique englobant les longs chargements sans broncher grâce à sa banquette rabattable ⅓-⅔. Alors, certes, elle se montrera toujours moins pratique pour celui qui charge régulièrement des objets encombrants, ceux qui le feront régulièrement excluront d’office C4 X de leur choix mais, dans 95% des cas, la berline familiale 4 portes de Citroën correspond parfaitement.


Reposant sur un empattement de 2m67, équivalent à celui de la C4, la C4 X dispose d’un habitacle particulièrement accueillant permettant aux passagers d’avoir tout l’espace nécessaire aussi bien à l’avant qu’à l’arrière où les occupants s’installent dans une banquette aux dossiers inclinés de 27° qui offre un confort postural excellent. Habitabilité et confort sont les deux atouts majeurs de cette C4 X électrique où il faut rajouter une efficience remarquable qui lui permet d’être économe aussi bien dans cette motorisation électrique que dans les offres moteurs de la gamme.

En conclusion, la C4 X est une voiture que j’apprécie personnellement depuis toujours et elle a encore prouvé, au terme de cet essai, qu’elle correspondait parfaitement aux besoins d’une famille pour qui elle procurait un confort extraordinaire magnifié encore par ce nouveau moteur électrique qui lui permet de proposer une autonomie enfin supérieure à 400 km, permettant de répondre aux besoins quotidiens d’une famille sans stress, d’autant plus que Citroën offre la Wallbox pour tout achat d’un de ses modèles électriques. Habitable, confortable, polyvalente, efficiente, la C4 X coche toutes les cases d’une vraie voiture familiale qui a le bon goût de ne pas être un pur SUV mais une vraie berline qui emprunte certains codes à ses cousins SUV. Cette C4 X électrique dotée du nouveau moteur est réellement bluffante d’efficacité, se montre tout à fait efficiente au quotidien, le tout dans un confort absolument parfait…pour dire mieux, je suis tout à fait conquis.


1 428 vues10 commentaires

10 Comments


Thierry
Thierry
Nov 30, 2023

A nouveau, un très bel essai, complet et détaillé, merci Jérémy.

Je me permets d’ajouter…. avec ma petite version 136cv, sur les routes départementales que j’emprunte quotidiennement, ma consommation moyenne s’établit à 10/11 kwh en été et 13/14kwh en hiver.. Clim ou chauffage allumée ce qui est très correct.

Les 18kwh sur autoroute relevés lors de cet essai sont une excellente valeur et situe clairement cette C4 parmi les meilleures voitures électriques du marché.

Like

Citrofan
Citrofan
Nov 30, 2023

Concrètement batteries à 100%

sur autoroute a 120/125 quelle autonomie a t’on?

Like
Replying to

Et puis une heure pour recharger à 100%, on peut aller manger, regarder un film, faire des sudoku, le tout c'est de penser à prendre ce qu'il faut, et en cas d'oubli, c'est l'occasion de rencontrer ses voisins de borne, ça crée des liens comme aller vider la cassette du camping car. 🤣🤣🤣🤣

Like

Yvon Wilputte
Yvon Wilputte
Nov 30, 2023

Au rythme où l'autonomie augmente, on arrivera, enfin, à pouvoir faire des distances décentes, entre 550-650 kilomètres, avant 2030,et là, ce type de motorisation commencera à m'intéresser. En tout cas, comme d'habitude, très bel essai.

Like
Christian Brochard
Christian Brochard
Dec 01, 2023
Replying to

Tout à fait d'accord, il y a une telle rapidité d'évolution sur les temps de recharge que le problème disparaîtra. Maintenant, prenons un peu de recul, combien de fois par an avons nous à faire plus de 300 km par jour ? Perso, c'est de 4 à 5 aller-retour par an donc 8 à 10 jours sur 365 ou il faud recharger sur des bornes rapide !!! Cela ne me semble pas insurmontable.

Mais ce n'est que mon opinion.

Après la C5x hybride je passerai à l'électrique.

Like
bottom of page