top of page

Les actualités Citroën 

Citroën se montre ambitieux pour 2024 au Brésil


Le nouveau Citroën C3 Aircross dans une teinte rouge

Citroën vient de lancer le nouveau C3 Aircross sur le marché brésilien, un nouveau SUV qui arrive à point nommé pour permettre à la marque de développer sa présence après le lancement de la nouvelle C3 qui se montre réussi avec plus de 30 000 ventes réalisées en un an. Mais Citroën ne compte pas s'arrêter là et se montre ambitieuse pour le Brésil avec, au menu, plusieurs nouveautés.

Citroën a présenté en fin d'année 2021 son plan Citroën 4ALL qui vise à développer les ventes de la marque en Amérique Latine notamment au Brésil avec l'objectif d'atteindre une part de marché de 4% d'ici 2025. Ce plan se traduisait pas l'annonce du lancement de trois nouvelles voitures développées et produites au Brésil dans le cadre du projet C-Cubed soit la nouvelle C3, le nouveau C3 Aircross ainsi que le futur dérivé coupé du dernier SUV de la Marque.

L'arrivée de la nouvelle C3 a déjà permis à Citroën de voir sa part de marché monter puisqu'elle atteint 1.6% du marché brésilien alors qu'elle était de 1.2% fin 2021. Une hausse des ventes porter par la nouvelle C3 qui compense les pertes subies par le C4 Cactus avant son restylage. Citroën accuse ainsi un léger retard sur son plan de marché puisqu'elle prévoyait d'atteindre les 2% fin 2023 mais l'arrivée récente du C3 Aircross devrait l'aider à franchir cette étape assez rapidement.


Plusieurs nouveautés à l'affiche

Cette année s'achève avec le lancement du C3 Aircross lequel va s'installer progressivement sur le premier semestre 2024 pour donner sa pleine puissance et permettre à la marque d'augmenter ses ventes totales. Mais le C3 Aircross n'est pas la seule nouveauté au programme sur le continent sud-américain puisque Citroën a d'ores et déjà annoncé le lancement d'Ami sur le marché, une offre totalement nouvelle au Brésil qui devrait permettre à la marque de renforcer son image novatrice et proche des attentes de la population.

Aux côtés d'Ami, Citroën prépare surtout le troisième produit du programme C-Cubed qui sera donc une version coupé du C3 Aircross qui sera strictement à 5 places et qui permettra à la marque de proposer une double offre sur le segment B-SUV avec, d'un côté un C3 Aircross très logeable offrant jusqu'à 7 places et, de l'autre, une version 5 places plus dynamique.

La marque devrait également apporter quelques modifications à la gamme de la C3 avec une probable commercialisation d'une version 100% électrique qui lui permettrait de concurrencer notamment BYD et son Dolphin commercialisée en juin dernier au prix de 149 800 Reals soit 27 950€ environ. Une offre compétitive que Citroën pourrait très bien concurrencer avec un dérivé électrique de la nouvelle C3 qui, d'après les rumeurs, pourraient reprendre des éléments de la quatrième génération présentée dernièrement en Europe.

Un réseau agrandi

C'est un fait que la création de Stellantis a permis à Citroën de profiter de la force de frappe de FCA en Amérique Latine pour booster sa visibilité et élargir son réseau de distribution. Cet agrandissement est encore au programme en 2024 puisque la marque a pour objectif d'avoir 190 points de vente couvrant ainsi davantage de territoire dans ce grand pays qu'est le Brésil. C'est un des principaux freins au développement de la marque puisque cette dernière n'est pas présente partout si bien que les ventes se concentrent près des points de vente pour des raisons évidentes d'après vente telles que les révisions par exemple.

L'arrivée récente du C3 Aircross, un modèle offrant de meilleures marges que la nouvelle C3, devrait attirer les investisseurs et permettre à Citroën de gagner en visibilité et la confiance des consommateurs rassurés d'avoir un point de vente au plus proche de chez eux.


En conclusion, Citroën poursuit sa stratégie de développement de ses ventes à l'international avec, pour objectif, qu'elles représentent 30% de ses ventes totales d'ici 2025 soit 300 000 unités environ par an. Ce développement des ventes passe par de nouveaux produits tels que la nouvelle C3 dont les effets se sont encore fait sentir en novembre et par le C3 Aircross qui devrait permettre à Citroën de franchir un nouveau cap. L'arrivée de nouveautés et l'agrandissement du réseau devrait également permettre à Citroën de s'inscrire dans la voie de son objectif d'une part de marché de 4% d'ici 2025, il lui reste deux ans pour l'atteindre.

Mots-clés :

940 vues1 commentaire

1 Comment


Citrofan
Citrofan
Dec 06, 2023

Nous allons suivre tout ça pour voir si la sauce prend mais il n’y a pas de raison pour que Citroën ne progresse pas

Like
bottom of page