Les actualités Citroën 

Citroën place l'export au premier plan de sa stratégie en Inde


passionnément citroen, blog citroen, forum citroen, citroen, citroen india, citroen inde, citroen c3 2022, citroen stratégie en inde, 2022

Depuis un peu plus d'un an, Citroën est de retour en Inde avec le C5 Aircross qui fait figure de prou pour installer la marque et ses valeurs avant l'arrivée des modèles du programme C-Cubed qui seront e, charge, eux, de faire davantage de volume. Mais, en Inde, Citroën fait aussi de l'exportation un élément clé de sa stratégie qui vise non pas les volumes mais la rentabilité.

Aussi, malgré le fait que l'Inde sera, à court terme, un des principaux marchés mondiaux profitant du gigantisme du pays et d'une population largement sous-motorisée pour afficher des taux de croissance important, Citroën, et plus globalement Stellantis, a une stratégie de long terme sur le marché indien qui vise à d'abord s'assurer une rentabilité avant de penser aux volumes.


Citroën dispose de deux usines en Inde, une pour l'assemblage de véhicules et une autre pour la fabrication de moteurs-boîtes de vitesses. L'usine de Thiruvallur, en charge de l'assemblage du C5 Aircross et des futures Citroën du programme C-Cubed, a ainsi une capacité de production de 100 000 unités par an d'ici à 2025, c'est à dire une fois que l'ensemble du programme C-Cubed sera fabriqué et commercialisé, c'est dire si la marque ne vise pas les volumes en Inde. D'autant plus que Citroën envisage qu'en 25% à 33% de la production de l'usine soit destinée à l'exportation vers d'autres pays de la région (ASEAN) mais aussi l'Afrique, avec les pays où la conduite est à droite sans se fermer à l'hypothèse que l'usine indienne puisse également fabriquer des modèles à conduite à gauche. Vincent Cobée assume parfaitement cette stratégie qu'il résume ainsi "commencer par offrir de la valeur, la valeur entraînera les volumes et les volumes entraîneront les bénéfices".

L'autre usine de Citroën située à Hosur, usine qu'elle possède avec le groupe CK Birla, fabrique des ensemble moteurs-boîtes de vitesses qui, jusqu'à présent, était exclusivement exportés et qui, dorénavant, pourrait donc être aussi, en partie, destinés à la production des véhicules du programme C-Cubed fabriqués dans l'usine de Thiruvallur.


Autrement dit, si Citroën vise 1.5 million de véhicules d'ici à 2025 dont 30% hors d'Europe, ce n'est pas avec l'Inde que la marque fera ses volumes tant ceux-ci seront faibles à cet horizon. Mais la stratégie de Citroën se voit sur le long terme avec une longue montée en puissance qui vise une ligne de crête entre investissement, volume et rentabilité pour éviter de tomber dans le piège de nombre de marques qui ont investi en masse pour atteindre rapidement 2-3% du marché et y stagner à l'image de Renault qui, malgré les Kwid et Triber, reste aux alentours de 3% du marché.

Mots-clés :

273 vues2 commentaires

Posts similaires

Voir tout