Les actualités Citroën 

Citroën : Forte hausse des tarifs en France en 2022


C'est une tradition en chaque début de mois, Citroën modifie ses tarifs en France avec, selon les mois, des modifications de plus ou moins grandes importances. Si nous connaissions déjà la bombe de l'arrêt des versions thermiques pur le Berlingo, les nouveaux tarifs pour le mois de janvier font l'objet de fortes hausses pour tous les modèles.

Ainsi, les nouveaux tarifs sont les suivants :

C3 : Hausse de 400€ pour toutes les versions sans modifications d'équipements. La gamme de la C3 démarre désormais à 16 150€ jusqu'à 23 850€ pour les moteurs essence et de 20 150€ jusqu'à 23 600€ pour les moteurs diesels.


C3 Aircross : Hausse de 600€ sur toutes les versions. Le Connect Box (Appel SOS) devient My Citroën Assist et passe de Shine à Shine Pack. A noter que l'aide au stationnement arrière peut, selon la pénurie, être retiré de la voiture et donc entrainer une baisse de 100€. La gamme du C3 Aircross démarre à 19 650€ jusqu'à 28 000€ pour les moteurs essence et de 23 600€ à 29 450€ pour les moteurs diesel.


C4 : Hausse de 700€ sur toutes les versions sans modifications d'équipements. La gamme débute à 21 800€ jusqu'à 32 850€ sur les moteurs essence et de 24 100€ à 33 400e sur les moteurs diesels. Enfin, la gamme électrique débute à 36 300€ jusqu'à 39 700€ et bénéficie d'un bonus de 6 000€ jusqu'à juin 2022.


Grand C4 Spacetourer : Hausse de 1 000€ sur toutes les versions. Le My Citroën Assist passe de Feel à Shine. La gamme débute à 32 300€ jusqu'à 39 400€ sur les motorisations essence et de 34 500€ à 41 550€ sur les moteurs diesel.


C5 Aircross : Hausse de 700€ sur toutes les versions sans modifications d'équipements. A noter que le My Citroën Assist peut être retiré en raison de la pénurie de composants ce qui entraîne une baisse du tarif de 100€.


Berlingo : Outre la suppression des moteurs thermiques, les tarifs du ë-Berlingo n'évoluent pas mais l'équipement est amélioré avec l'apparition du frein à main électrique et du rangement fermé derrière le combiné dès l'entrée de gamme. Les tarifs évoluent entre 35 300€ et 39 150€.


En conclusion, Citroën modifie grandement ses tarifs en ayant la main forte sur les hausses. Comme beaucoup de constructeurs, la marque est soumise aux fortes hausses des matières premières et doit el répercuter sur les tarifs. A côté du Berlingo, les Citroën Jumpy Combi et Spacetourer abandonnent également les motorisations thermiques pour ne proposer que de l'électrique. Enfin, l'arrivée de l'option négative semble amorcer un petit changement de stratégie pour Citroën qui ne bloquera pas la production selon le manque de composants mais proposera aux clients de baisser le prix de vente.



630 vues21 commentaires

Posts similaires

Voir tout