top of page

Les actualités Citroën 

Citroën ë-C4 : la voiture électrique la plus sobre de son segment


La Citroën C4 X de profil dans une teinte rouge

L'autonomie des voitures électrique est une grande question qui hante souvent les débats sans penser, qu'en réalité, la question principale n'est pas l'autonomie mais la rapidité de recharge. C'est la combinaison de cette dernière donnée liée à une consommation la plus optimisée et basse possible qui permettent de donner une bonne autonomie aux voitures électrique sans mettre de grosses batteries hors de prix.

C'est la stratégie opérée par Citroën qui est de proposer des batteries de dimensions raisonnables, permettant des prix de vente accessible, sur des voitures à l'aérodynamique travaillé qui permet de consommer le moins possible tout en ayant une capacité de recharge suffisante pour réduire les temps de charge. Pour vérifier le bien-fondé de cette stratégie, Citroën s'est rapproché de l'organisme indépendant UTAC, Groupe leader dans le domaine des tests, validations et homologations automobiles, mondialement reconnu. La question qui leur a été soumise était simple : combien de temps met-on pour faire 1 000 km avec un véhicule électrique, en l’occurrence la ë-C4 et sa sœur ë-C4 X ? Ici, pas de tests d'homologation favorable, pas d'estimation, du réel et uniquement du réel.


Pour ce faire, les services de l'UTAC ont effectué, sur le circuit de Mortefontaine, un test de 1 000 km avec, la ë-C4 X dans sa version 420 km face aux Renault Mégane e-Tech, VW ID3 ou encore la MG 4. C’est la Citroën ë-C4 X qui s’est révélée la plus rapide pour effectuer les 1 000 km avec un temps total, incluant les recharges, de 11h57mn, les concurrents mettant entre 14 et 67 minutes de plus pour faire la même distance. Au travers des pointages relevés par UTAC, ces résultats s’expliquent par une consommation inférieure et des temps de charge optimisés, validant les choix techniques faits sur ë-C4 X et par extension sur ë-C4.


T. Koskas , CEO de Citroën déclare « Le test réalisé avec l’UTAC valide les choix stratégiques de Citroën : une batterie de taille raisonnée qui tout en assurant une autonomie de plus de 400 km, réduit le coût, la consommation et permet de réaliser de longs trajets sans souci grâce à l’efficacité de la charge rapide. Roulant en ë-C4, je valide au quotidien cette efficacité en conditions réelles au cours de mes déplacements. ».


Le protocole de tests était le suivant :

  • Roulage à vitesse stabilisée de 120 km/h sur l’anneau de vitesse du circuit de Mortefontaine

  • Au début de l’essai le véhicule est chargé à 100% de SOC batterie.

  • Arrêt du roulage à 10% de niveau de charge batterie.

  • Recharge du véhicule jusqu’à 80% (les recharges ont été effectuées par alternance sur une borne de recharge 100 kW et une 50 kW, conformément à la capacité du site).

  • Enchainement des recharges jusqu’à atteindre les 1000 km


Les résultats de ce tests effectués par l'UTAC sont formels, c'est la Citroën ë-c4 X, valable aussi pour la ë-C4 qui dispose de la même autonomie et du même aérodynamisme, qui se montre, à la fois, la consommation la plus faible et les temps de recharge les plus courts. L’association de ces deux éléments lui a permis de couvrir les 1 000 km en 11h57, soit près de 15mn de mieux que le concurrent le plus proche.


En conclusion, je ne peux qu'être d'accord avec le résultat de ces tests tant les C4 et C4 X se montrent particulièrement économe aussi bien en motorisation thermique qu'en électrique pour l'avoir vérifié plusieurs fois sur de longs essais. Ces tests, effectués par un organisme indépendant dans un protocole strict, valident le choix opéré par la marque à savoir une aérodynamique particulièrement optimisée qui permet d'abaisser la consommation ainsi qu'une gestion de la charge optimisée qui permet des temps de recharge plus courts. Ces deux combinés permettent donc aux Citroën ë-C4 et ë-C4 X de remporter ce test, un bon argument au moment de la vente.

769 vues13 commentaires

13 Comments


Pour ceux qui nous expliquent que l'avenir c'est la voiture électrique peti compte rendu d'un trajet pour aller aux sports d'hiver.

Expérience C4 Paris Flaine.

2 adultes et un enfant de 5 ans, et leurs bagages.

Trajet Paris Flaine 610 km (1 détour recharge compris )

Un proche équipé d'une e-C4 de fonction a décidé de nous rejoindre à Flaine pour 1 semaine, "certes on devra s'arrêter un peu plus souvent, mais c'est tellement relaxant l'électrique "...

Départ après le petit-déjeuner, batterie à 100%, une fois sorti des embarras parisiens, régulateur à 130, c'est parti.

Les sports d'hiver, c'est souvent en hiver, du coup température extérieure 5° et 19.5 dans la voiture. Au bout de 180 km, première recharge, a…


Like

Sur le site https://forococheselectricos.com/2024/02/cuatro-compactos-electricos-generalistas-prueba-menos-tiempo-recorrer-1000-kilometros.html ils ont publié plus de données du test que Jeremy a expliqué :



Les véhicules protagonistes du test étaient:

Citroën ë-C4 X (54 kWh de batería y 420 km de autonomía), el MG 4 (64 kWh y 435 km), el Renault Mégane (60 kWh y 450 km) y el VW ID.3 (58 kWh y 425 km).


Les résultats publiés ne reprennent pas les données des concurrents de Citroën. Par exemple, la voiture de la marque aux doubles chevrons a obtenu des valeurs de consommation moyenne inférieures à 20 kWh/100 km, un chiffre qui n'a été dépassé que dans la dernière partie du test où la baisse des températures était déjà perceptible en fin de journée. . Aucun…


Like
Rx Soarer
Rx Soarer
Feb 11
Replying to

Ca ne donne pas de détails concernant les autres ( évitons de parler concurrence car quel id..t hésiterait entre la grosse C4X et une megane de 4,20m c 'est pas du tout le meme gabarit et donc de choix d'usage ) . D'ailleurs pourquoi ce choix de la C4x ? Faut essayer d'en vendre ? Perso autant je vois souvent les C4 EV normale autant j'ai jamais croisé ni meme vu devant la concession la version péniche. LA C4 EV je la'i d'ailleurs deja conseillée à un ami...qui en est enchanté au final.

Like

Le test semble intéressant mais présente un défaut majeur sur l'objectivité du résultat :

les bornes de recharge disponibles sur le circuit utilisé ne sont qu'en 50 et 100KW ce qui désavantage les rivales de la e-C4 qui peuvent accepter jusqu'à 120 à 135KW (donc plus que la e-C4) et ne représente pas la réalité du terrain autoroutier notamment.

Reste qu'en effet, comme indiqué plus bas, quasi 12h pour faire 1 000 km avec la contrainte de recharges à calibrer et à anticiper, il reste encore du chemin à parcourir à l'électrique question efficience...

Like
Replying to

1000 km en 12 heures soit 83 km/h de moyenne, ce n'est pas déconnant. Je réalise souvent 800 km en 9 heures,70% d'autoroute, dont un arrêt carburant et une heure cumulée d'halte pour se restaurer et autres. Ma moyenne est alors de 88 km/h. Avec une électrique ces haltes serviront également aux recharges, je mettrai certainement 10 h pour ce parcours en électrique et ce n'est pas ce motif qui m'empêchera de remplacer ma C5x par une électrique le moment venu.

Like

L autonomie de ces modèles est un peu short pour les grandes distances,mais largement suffisante pour le quotidien....reste le problème du prix même si des efforts ont été fait,bravo quand même aux C4/C4X qui devraient faire un meilleurs scores de vente vid à vis de la 208 ou de la Mégane !!!

Like
Replying to

Tout dépend de ce qu'est votre quotidien et ce que sont vos moyens, si je n'avais pas récupéré la Twingo de ma mère, nous n'aurions qu'un véhicule, tant pis pour la commodité et la pollution quand il s'agit d'aller en ville.

La moyenne sur un circuit n'a rien à voir avec la moyenne réalisée en circulation réelle, qu'il s'agisse de vitesse moyenne ou de consommation moyenne.

Like

Ayant consulté les chiffres bruts sur un journal auto, j'ai observé que sur presque 12 heures de voyage 3h05 sont consacrées à la recharge en eC4, c'est conséquent.


Sur le protocole, il y a un sacré biais qui vise à favoriser tout le monde et donner une bonne image de l'électrique qui peine à convaincre, j'explique :

1 le test se fait sur circuit et à vitesse stabilisée, pas d'effet relief ni relance lié à la circulation.

2 le test consiste à rouler à vitesse stabilisée jusqu'à 10% de batterie et hop, on s'arrête pour recharger, dans la vie réelle, il faut programmer ses arrêts en fonction de l'implantation des bornes donc parfois avant , parfois après sans par…


Like
Replying to

L’autonomie pas vraiment à la hauteur et des temps de recharge handicapants dans les cas réels, c’est bien ce qui freine le développement de l’électrique et qui oblige Stellantis à proposer des modèles hybrides

Like
bottom of page